Table de Mixage : Pourquoi vous n’en avez pas besoin

Quelle table de mixage faut-il acheter pour un home studio ?

La réponse est simple : aucune.

Je vous l’accorde : quand on parle de studio d’enregistrement, on pense souvent aux grandes tables de mixage, avec tous leurs boutons et leurs curseurs. Du coup, pour un home studio, il semble logique de s’orienter vers le même genre de matériel, quoique de taille plus modeste.

D’autre part, il est vrai que pour beaucoup de monde, il est plus agréable d’avoir une console de mixage physique, avec des curseurs que l’on peut bouger et régler.

Peut-être est-ce le cas pour vous – pour moi, ça ne fait aucun doute. 🙂

Cependant, il faut se rendre à l’évidence : pour un home studio, c’est rarement le meilleur choix.

Explications…

Table de Mixage de Studio

La table de mixage, une nécessité ?

Une table de mixage, nous dit Wikipedia, « est un outil permettant de mixer (mélanger) plusieurs sources de musique ou de tout autre signal audio. »

Donc, pas vraiment dédié à l’enregistrement, mais plutôt au mélange des différents instruments et voix.

En effet, la première utilité d’une table de mixage, c’est de pouvoir gérer le volume de chaque piste séparément. Par exemple, vous aller pouvoir monter le volume du microphone de la piste 1, et baisser celui de la piste 2.

Vous pouvez également gérer le panoramique (ou pan) de chaque piste, c’est-à-dire la position du son entre la gauche et la droite.

Utile pour les concerts… mais quel est l’intérêt lorsque vous enregistrez votre musique chez vous ?

Concrètement, aucun.

Le fait est que les logiciels de mixage sont aujourd’hui extrêmement performants. Ils vous permettent d’effectuer tous ces réglages de volume et de pan, et bien plus encore.

Il est donc beaucoup plus astucieux d’enregistrer tous les instruments au même niveau, pour ensuite les mixer directement sur votre ordinateur. Cela permet, notamment, de corriger facilement des erreurs à n’importe quel moment !

Et pour cela, pas besoin d’une table de mixage ! Une interface audio, même toute simple, suffit généralement :

L'interface USB 2i2 de Focusrite
L’interface USB 2i2 de Focusrite

POURQUOI UNE TABLE DE MIXAGE EST UN MAUVAIS CHOIX

Les préamplis

Les préamplis, ce sont les circuits électroniques qui permettent d’ajuster le volume de votre signal audio entrant.

Pour enregistrer des instruments ou des microphones et obtenir un son de qualité, il faut de bons préamplis. Sinon, vous risquez de perdre en définition, d’avoir des problèmes de souffle et autres bruits de fond.

Entre une table de mixage avec carte son intégrée (donc que l’on peut brancher en USB) et une interface audio, vous allez parfois constater des différences de qualité sur ces préamplificateurs.

En effet, la table va contenir plusieurs préamplis, avec un grand nombre d’autres options et composants. A l’opposé, à prix égal, l’interface offrira moins d’options mais avec une qualité accrue.

Les égaliseurs

La plupart du temps, les tables de mixage ont sur chaque piste une série d’égaliseurs, sous la forme de potentiomètres permettant le réglage des basses, des médiums et des aigus.

S’ils sont très pratiques pour gérer de nombreux instruments dans un concert ou lors d’une répétition, ils deviennent absolument inutiles dans un home studio.

Egaliseurs d'une table de mixage

En effet, comme ils n’ont que peu de paramètres, ils ne vous permettront pas de faire des égalisations précises. Donc si vous voulez corriger précisément une fréquence qui résonne dans le son de votre voix ou de votre guitare, ça sera impossible.

Par contre, c’est exactement le type de réglages que vous pourrez faire sans problème à partir de votre logiciel séquenceur avec un plugin d’égalisation. Votre travail sera plus précis, plus facile, et surtout vous pourrez changer d’avis et modifier l’égalisation sans avoir à tout réenregistrer.

Exemple de plugin d'égalisation
Exemple d’un plugin d’égalisation, beaucoup plus précis que l’égaliseur d’une console de mixage

L’interface usb et les convertisseurs

Pour transformer un signal audio en signal numérique compréhensible par l’ordinateur, il faut utiliser ce qu’on appelle un convertisseur analogique-numérique (AD/DA).

Comme pour les préamplis, il est assez important que celui-ci soit de bonne qualité, de façon à retranscrire le son au format digital le plus fidèlement possible.

A nouveau, il est utile de se poser la question de la qualité des composants pour une table de mixage et une interface à prix égal…

D’autre part, si vous choisissez une table de mixage non-USB, vous allez rencontrer d’autres problèmes.

En effet, pour enregistrer vos instruments, vous allez devoir la brancher à une interface audio. Comme vous ajoutez un maillon (somme toute inutile) à la chaîne du signal, vous allez ainsi augmenter les risques de bruit de fond et de perte de qualité. Surtout si l’un des deux matériels est plutôt bas de gamme.

Autant utiliser directement une interface !

Les effets

De plus, les tables de mixages contiennent assez souvent un module d’effets ou la possibilité d’ajouter des effets externes (Send FX). Par exemple, des réverbes ou des delays.

Réglages d'effets d'une table de mixage
Module d’effets internes d’une table Alesis

Toutefois, comme les égaliseurs, il est beaucoup mieux de les ajouter dans votre logiciel, après l’enregistrement. Il existe d’ailleurs plein de plugins de réverbe qui vous donneront entièrement satisfaction.

Ainsi, d’une façon générale, je vous conseille d’enregistrer vos instruments avec le moins d’effets possible. Cela vous laissera plus de flexibilité durant votre mixage.

Ca prend de la place !

Ça, vous l’aviez sans doute remarqué.

Ceci dit, mon article ne serait pas complet si je ne l’avais pas mentionné : une table de mixage, c’est assez gros. Et lourd.

Bien plus qu’une interface audio.

C’est donc un peu moins pratique à transporter et à stocker. Si votre bureau est déjà petit, ça peut vite devenir embarrassant. N’oubliez pas cet aspect de la question.

Et si j’ai besoin de plus d’entrées ?

Il est vrai qu’un grand nombre d’interfaces audio orientées « home studio » n’ont que deux entrées. Si vous souhaitez enregistrer une batterie, vous allez avoir besoin de plus d’entrées pour pouvoir brancher simultanément tous vos microphones.

C’est peut-être pour ça que vous pensiez avoir besoin d’une table de mixage.

Cependant, vous avez deux autres possibilités largement plus adaptées à un contexte de home studio.

La première, c’est tout simplement une interface plus évoluée, comme par exemple la Scarlett 18i20 de Focusrite, qui a 8 entrées avec préamplis :

Interface USB Focusrite 18i20

C’est suffisant (et même trop) pour un grand nombre d’utilisateurs home studios.

Autre option, si vous disposez d’une interface qui le permet, c’est de brancher via un câble ADAT un préampli multi-canaux comme un Octopre, qui agira comme une extension de votre interface :

Préampli multi-canaux Focusrite Octopre mkII

Avec ça, vous ajoutez 8 entrées supplémentaires avec préamplis à votre carte son. Largement assez pour couvrir la plupart des situations que vous rencontrerez.

En résumé

Vous l’aurez compris, une table de mixage est bien souvent inutile dans un home studio.

Certes, il y a toujours des exceptions, mais si vous débutez, c’est juste le meilleur moyen de vous compliquer la vie.

Et puis je dois l’avouer : j’ai fait il y a longtemps l’erreur d’acheter une table de mixage, justement. Et j’aimerais vous éviter de faire la même chose 😉

Du coup, même si elles ont moins d’options, je vous conseille de vous orienter vers les interfaces audio. Elles sont beaucoup plus communes en home studio, et bien plus pratiques à utiliser.

Enfin, n’hésitez pas à poser vos questions dans un commentaire ci-dessous — j’y répondrai au plus vite…

Commentaires (159)

Laisser un commentaire

thierry / Répondre

bonjour Adrien.
d’abord félicitations pour ce site.
ensuite comme le vieux monsieur plus haut, et un peu vieux moi aussi …. mais guitariste, je souhaitais travailler avec des backing track, voire pistes pré-enregistrées, sur looper ou pc.
et peut-être composer.
j’ai envisagé aussi la petite mixette pas cher pour commencer, avec les instrus et pc branchés dessus.
premier problème que je rencontre, seul le tape in sort dans le casque, alors que j’envisageais aussi de travailler au casque.
donc ma question: une carte son résoudrait-elle mon problème, avec la guitare qui rentre dans la carte son, le backing track (par exemple) qui tourne sur le pc, le tout géré par un logiciel de mixage (pc portable i5 4g de ram, enceintes altec lansing ).
le tout sans latence, sans claquer les enceintes, ou autres problèmes.
merci d’avance
Thierry

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Sauf cas particulier (si par exemple tu l’avais déjà achetée) je te déconseille tout ce qui est mixette pour ce type d’utilisation.
Une interface permettrait effectivement de faire ce que tu décris, par contre le PC n’ayant pas beaucoup de RAM j’en déduis qu’il date un peu et je ne pourrais affirmer qu’il n’y aura aucun soucis de latence. L’idéal serait de commander une interface sur un site permettant les retours en cas de soucis pour s’en assurer. Mais sur le principe, le branchement que tu décris est possible.
Adrien

Ethan / Répondre

Bonjour je doute a acheter une Yamaha AG06 ou alors une carte son de la Marque Scarlett. Je me pencherai plus sur une Scarlett (pour brancher 2 entrée cela suffit ) mon problème c’est que le AG06 embarque 1 entrée et 1 sortie jack 3.1 pour les casques avec micro et c’est actuellement ce que j’ai et je n’ai pour l’instant pas l’intention d’acheter un nouveau. Donc que me conseillez vous ? abandonner le AG06 et investir dans un nouveau, prendre le AG06 ou pencher sur encore une autre alternative?

Seconde Question, le AG06 a t-il le retour son au casque immédiat ? Sans latence? pour entendre ma voix instantanément ?

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Ca dépend du besoin.
Vu que vous avez un casque avec micro, j’imagine qu’on parle d’une utilisation plus gaming que enregistrement musical (impossible d’utiliser un casque micro pour enregistrer de la musique).
Du coup si c’est le cas, effectivement l’AG06 peut être intéressante.
Autrement, vous pouvez très bien brancher le micro de votre casque directement sur l’ordinateur, tandis que les écouteurs du casque sont branchés sur une Scarlett.
Pour la deuxième question, je n’ai pas moi-même essayé l’AG06 donc je ne saurais répondre avec certitude — toutefois je vois qu’il y a un bouton « monitor » sur la mixette donc j’aurais tendance à dire que oui. Pour vous en assurer, je vous conseille de regarder avant l’achat le manuel de l’AG06
Adrien

Sharky / Répondre

Bonjour Adrien,

Dans le but d’améliorer ma config « micro » pour reprendre les lives sur les plateformes de streaming bien connues, j’aimerais bien avoir vos lumières sur ce qui pourrait m’aider à utiliser un RØDE Podmic de façon correcte ? (micro qui me fait de l’oeil et qui est indéniablement dans mon budget contrairement à un ensemble contenant le SM-7B…)

J’ai regardé un peu sur les internets, et ça parle souvent du « Go XLR » de chez TC-Helicon qui serait également dans mon budget …

Qu’en pensez-vous ?
Vrai/fausse bonne idée ? Meilleure alternative dans cette gamme de prix ?

Car c’est pour remplacer mon petit micro acheté une trentaine d’euros à l’époque et qui est branché un peu à l’arrache sur mon ordi !

Merci d’avance ! 😀

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Je ne connais pas particulièrement le Go XLR de chez TC Helicon mais il s’agit effectivement d’une interface audio. Je partirais plutôt sur une valeur plus sûre, comme la iD4 — ceci dit pour une utilisation streaming la TC Helicon semble avoir des fonctionnalités préintégrées intéressantes.
Adrien

Maxime / Répondre

Merci beaucoup pour ces articles, ainsi que les moult réponses aux commentaires !

Très instructif pour un newbie comme moi !

DEN / Répondre

Bonjour Adrien, très intéressant cet article, merci. Je m’intéresse aux tables de mixage car j’ai un micro Shure Beta 98 H/C pour ma trompette, dont je fais sortir le son sur le PA Atlo Über FX. J’ai ajouté entre les deux le Mackie M48 pour fournir l’alim 48V nécessaire au micro. Or j’ai du mal à obtenir un bon son pour ma trompette dans mon Über FX avec cette configuration. Les aigus saturent vite en particulier. Peut-être est-ce simplement que je ne parviens pas positionner correctement mon micro sur la trompette. Mais je me dis que c’est peut-être aussi parce que, bien qu’ayant sur l’Über FX un réglage des basses et des aigus sur l’entrée micro, il me manque peut-être un outil pour un réglage plus fin, ou mieux adapté. Qu’en penses-tu ? Merci d’avance pour ton retour. Bonne journée.

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Merci du retour 🙂
A priori le microphone est bien adapté pour cette utilisation, donc j’aurais tendance à penser que le réglage sur le Uber FX est améliorable. Peut-être faut-il baisser le volume en entrée (et augmenter au besoin le master volume) ?
Adrien

BiBiFox / Répondre

Bonsoir,

Serait-il envisageable qu’un constructeur de table mixage se dise : « Bon sang, j’ai la solution, je vais mettre aussi des pré-amplis de bonne qualité dans ma table de mixage… personne n’y a pensé ! Une foutue bonne interface USB 3.0 pour balancer la sauce …que ça va gicler à donf dans les oreilles des gamers et tant qu’on y est, le tout en écran tactile (qui n’a pas la taille d’un smartphone ou d’une tablette), finis les potars qui crachent ! »
Imaginez : une tablette de 30 pouces avec 32 entrées au cul… on fait d’une pierre trois coups !
Je sais je rêve mais bon … avis aux bricoleurs !

Adrien Administrateur / / Répondre

Ah ça… ceci dit il y a quand même des tables très correctes je pense, mais aujourd’hui à part le workflow la majorité des tables USB n’apportent effectivement pas grand chose de plus.
Adrien

marie / Répondre

Je voulais connecter mon piano (piano numérique) ma guitare(folk sans micro inclus) et éventuellement des voix dans mon ordinateur pour enregistrer ou créer de la musique. Je voulais ajouter d’autres instruments « midi » comme des violons avec un synthé. Que dois je-acheter? Quel logiciel? Merci

Philippe / Répondre

Bonjour

Je débute en MAO mais je suis d’accord : la table de mixage est un luxe en HS sauf peut-être pour les mordus d’analogique. 🙂

Contrairement à ce que son nom laisse entendre la table de mixage va bien au delà du simple mixage : enregistrement, sonorisation, effets externes hardwares, etc …
Or en Home Studio en général seule la partie mixage est nécessaire surtout si on utilise que des plug-ins.
Une interface est amplement suffisante lorsqu’on se contente d’enregistrer 1 seule instrument/voix à la fois et pour du monitoring.

En revenche comme précisé dans l’article, le côté tactile des tables de mixage est quand même incomparable : les boutons et les potars c’est quand même plus confortable que la souris (surtout pour l’automation).
J’utilise un clavier maître équipé avec en plus des pads, des boutons rotatifs et potentiomètres assignables sous Reaper et c’est vraiment pratique.
Le problème ce sont les faders non motorisés …

Si l’on s’intéresse au mixage sur DAW en HS, à mon avis, les surfaces de contrôles peuvent représenter une bonne alternative à la table de mixage traditionnelle.
Je pense à des produits comme le FaderPort de Prosonus, lcon QCon ou X-Touch de Behringer par exemple.

Bourliche / Répondre

Bonjour,

Une console de mixage est très utile, elle mélange les sources et le fait bien plus habillement qu’un logiciel de MAO.

Le cout est de ce fait pas le même.

Observer un studio d’enregistrement et dites moi ou il n’ y pas de console de mixage.

Une console « harmonise » les entrées entre elles, rend toute les source homogène entre elles… créer une symbiose acoustique entre les sources, mais encore. Mixer avec un DAW et une console dédié au mixage? la différence n’est même pas comparable. C’est comme rouler en 2cv et en Ferrari.

Pourquoi une console coute parfois si cher ? Pourquoi tous les studio en ont ?

Prenez une bonne console numérique (environ 2000 euros)

Un home studio est un petit studio. Oui sans console, mais vous n »aurez jamais la profondeur d’un mixage réaliser sur une console dédiée et ses effets.

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Merci bien pour votre retour 🙂
« elle mélange les sources et le fait bien plus habillement qu’un logiciel de MAO. » => pas tout à fait d’accord, dans le sens où les fonctionnalités sont les mêmes — par contre chaque console ajoute son propre caractère, son propre son.
« Le cout est de ce fait pas le même. » => tout à fait
« Observer un studio d’enregistrement et dites moi ou il n’ y pas de console de mixage. » => plutôt d’accord pour les gros studios, un peu moins pour certains studios de taille intermédiaire qui sortent des sons d’excellente qualité. Parfois, la console sert plus à avoir les clients qu’au son, au passage.

Par contre, la première phrase de l’article étant « Quelle table de mixage faut-il acheter pour un home studio ? », je ne vois pas trop le lien… l’article cible clairement les utilisateurs home studio. L’idée de fond est de dire qu’entre acheter une table de mixage USB à 300 euros et une interface audio, dans un contexte home studio, il vaut mieux se tourner vers une interface.

Par contre, sans souhaiter rentrer dans un débat analogique/numérique sans fin, n’oublions pas que beaucoup de bons mix sont faits « in the box », sans console 🙂

Adrien

Yo Nel / Répondre

Bonjour et merci pour ce site riche d’informations pour un débutant gourmand.
Moi, je pensais ajouté ma vieille Souncraft M8 dans mon Schémat Home Studio pour la simple raison que je n’ai qu’une interface audio d’entrée de gamme (scarlett 2i2) et même si je suis plutôt satisfait de la qualité du son en enregistrement, je suis en revanche très frustré de la qualité de l’écoute lorsque je travaille sur le mixage. Donc, je me disais, peut être naïvement, que je pourrai m’arranger pour utiliser la bonne qualité des préamp de la M8 pour améliorer l’image sonore perçue au casque ou dans les monitors… Qu’en penses-tu ?

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Non je ne pense pas que ça soit une solution viable (les préamplis étant dédiés à l’enregistrement uniquement).
Quel est le problème que vous rencontrez, concrètement, lors de l’écoute avec la 2i2 ?
Adrien

Jorge / Répondre

Bonjour Adrien,

je te remercie pour ton site et la masse d’informations très utiles qu’il contient.
Je suis en train de remonter mon home studio après une petite dizaine d’années de pause.
La technologie à pas mal évolué et je me retrouve un peu largué. Je compose du son électro avec un set up 100% machines ( Rs 7000, mc 707, 1 synthé Korg, mc505, mpc 2500 xl etc, en fonction des compos).
Ma vieille table Soundtracs serie topaz a mal vieillie, et ça craque un peu au niveau potards.
J’ai une orientation surtout Live, et je n’enregistre pas mes instruments les uns après les autres, car chaque session est entre guillemet différente des autres. La Scarlet 18i20 G3 me semble être un bon choix dans mon cas avec ses nombreuses entrées, mais peut on enregistrer mes différentes machines en simultané sur des voies séparées avec cette interface dans un logiciel comme Ableton live par exemple.
Et une une dernière question : si j’ai bien compris, si je veux utiliser cette interface pendant un live par exemple il me faut automatiquement avoir un ordi portable avec moi pour utiliser la 18i20 G3 et pouvoir par exemple couper les graves sur une drum machine quelques instants pour pouvoir les remettre après sur un set etc etc… Du coup si on ne peut l’utiliser sans un ordinateur, existe t’il ce genre de solution en hardware et qui soit egalement utilisable avec et sans pc ?
J’ai peur de ne pas avoir été tres clair… Merci.

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Merci beaucoup pour ton commentaire !
« ça craque un peu au niveau potards » => souvent ça peut se nettoyer hein, à coup de bombe ou de nettoyage plus en profondeur. C’est souvent de la poussière.
« peut on enregistrer mes différentes machines en simultané sur des voies séparées » => effectivement, dans live on peut enregistrer autant de pistes en simultané qu’il y a d’entrées sur la carte son (attention à la différence entrée ligne / entrée instrument etc).
« si je veux utiliser cette interface pendant un live par exemple il me faut automatiquement avoir un ordi portable » => j’ai un doute, il faudrait vérifier dans le manuel (dispo en ligne) mais je ne pense pas que la 18i20 puisse travailler en standalone, effectivement.
Parmi les alternatives, il y a des interfaces qui peuvent travailler en standalone mais souvent plus chères, type RME UFX II, et sinon pas d’autre choix que de passer par des tables de mixage disposant d’une interface USB.
Adrien

jorge / Répondre

Bonjour Adrien.

Et bien Merci pour ton retour.
Suite à tes commentaires, j’ai démonté puis passé ma table de mixage au compresseur d’air et au W-40 et en effet les potards ne « craquent plus ». Par contre j’ai quand même un fader sur trois qui fonctionnent de façon intermittente ou sinon très mal.
La RME UFX 2 est un peu au dessus de mes possibilités budget actuelles. J’ai cherché sur ton blog mais je n’ai pas trouvé de sujet traitant de tables Usb ? Du coup je crois que je vais me tourner vers la 18i20 vu le nombre de retours positifs et je me passerais de potards à tourner « à la main », j’y gagnerais en qualité, même si je perd un peu de feeling sur le moment ( à moins que tu n’ai une console usb à me conseiller à moins de 1000€)
Je te remercie encore et bonne continuation pour ton blog qui se révèle très utile à chacune de mes lectures.

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Merci pour ta réponse 🙂
Effectivement, dans une logique d’enregistrement, mieux vaut partir sur quelque chose comme la 18i20 (du moins, c’est mon avis 🙂 ). Tu peux toujours ajouter un contrôleur MIDI pour gérer par exemple les EQ sur les pistes en live.
Il faudrait que je fasse un article sur les tables de mixage USB, c’est vrai que dans ton cas ça pourrait être utile… mais dès que tu veux des sorties individuelles pour chaque piste le nombre de modèles existants fond comme neige au soleil.
Adrien

BRYO / Répondre

Bonjour,

Ce n’est pas une question directement sur les DAW. (Pour info, j’utilise Cakewalk, est il fait trés bien le boulot –> ravi)
Ma question est la suivante :
Nous allons faire une petite répétition musicale, et on a une petite table de mixage 10 entrées mais pas de HP pour la sortie.
Ma question est, peut-on, par exemple, brancher 2 micros sur cette table et profiter de la sortie “monitor out” que l’on brancherait sur l’entrée micro d’un Marshall AS50D ?
D’avance, merci de vos réponses, et merci pour la teneur de tes tutos.
Bruno

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Pour moi non, le niveau de sortie de la table sera un « niveau ligne » alors que l’entrée micro attend un signal bien moins fort (« niveau microphone »). J’aurais du coup évité.
Adrien

claude Hinck / Répondre

Bonjour et bravo pour votre blog et vos exposés.
Mais vous allez comprendre rapidement qu’en Audio, je n’y connais rien mais alors rien du tout. Voici mon triste cas, il y à 3 ans j’ai pris des cous (tjrs d’ailleurs) de batterie (à 16 ans pseudo batteur…j’ai repris à 68…52 ans plus tard)
Donc j’ai 1 batterie de plusieurs fûts (6 + Hit Hat et 2 overhead) et mon souhait était et est tjrs de m’enregistrer avec 1 bande sons sans batterie afin de me ré écouter pour correction. Pour ce, j’ai acheter les micros (9), table de mixage analogique MackiePROX FX 16v2, 1 ampli Crown XLS 1002, 1 compressor dBX166XS, 2 enceintes Mackie15A et pour concordance avec mon Imac le logiciel Prologic X. Ma demande est celle-ci, à votre avis et expérience qu’aurait-il fallut que j’achète pour obtenir le résultat que je souhaite ? En résumé, dois-je éliminer (revendre) ce que je possède. Mais pour quel matériel.
Merci et bonne soirée

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Merci beaucoup pour votre message 😉
J’aurais potentiellement fait d’autres choix, mais ce matériel là devrait permettre d’enregistrer sans problème.
Par contre, le compresseur me semble inutile.
Une question aussi : dans quelle configuration utilisez-vous les enceintes ? Pour écouter la bande son durant l’enregistrement ?
Adrien

loïc / Répondre

Merci pour vos précieux conseils. Mais du coup si la table de mixage est superflue, comment faire en live pour jouer avec 6 synthés connectés sur mac via une carte son et logic ? Merci pour votre retour. SP

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Merci du commentaire 🙂 !
En live, la config est différente et la table de mixage prend tout son sens. Par contre, on peu aussi imaginer utiliser une carte son avec suffisamment d’entrées… ça peut être moins encombrant.
Adrien

Fred / Répondre

Bonjour Adrien,

Je recherche une solution simple « home studio » aujourd’hui pour mon travail pro et perso.
J’utilise essentiellement micro et piano mais il se peut que de temps en temps j’enregistre avec des amis, percu et basse.
Existe-t-il une petite table de mixage qui regrouperait tout, carte son, préampli de qualité, 8 entrées, surface de contrôle ?

Merci pour vos conseils

Fred

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Quel serait le budget ? Allez-vous enregistrer tous les instruments ensemble, ou bien est-il envisageable d’enregistrer séparément (meilleure pratique d’une façon générale, sauf pour les lives bien sûr)
Adrien

Cordova Luis / Répondre

Merci pour votre conseil
Je possède actuellement un Apollo twin mkII
Pour les prise du son avec un microphone Neuman TLM 103
JE TRAVAILLE sur Logic pour le mixage et Luna uad pour le mastering
Depuis 3 mois je suis vraiment intéressé de fusionner entre Logic + Midas M32r+ Luna uad
Le manque de contrôle et la concentration ver l’écran tout le temps est difficile de me fixe aux son vrai ment
J’ai eu pas mal technicien et studio d’enregistrement qui mon conseiller la Midas M32R_ également cette console il faut contrôleur dawn et je peux utiliser aussi pour quelques concert en live en extérieur
Je voulais avoir votre avis
Merci beaucoup

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
J’en ai entendu plutôt du bien ,donc pas de raison que ça ne marche pas.
Adrien

Pierre / Répondre

Bonjour ! Je fais de la musique électronique de type Tekno, Tribe, Acid. J’ai donc 3 machines (Korg Electribe 2 et Korg Volca Bass et Kick) qui vont passer au nombre de 5 instruments prochainement. Pour regrouper les signaux audio et faire jouer ces machines en synchro, j’ai connecté les machines en MIDI entre elles et chacunes d’elles à une petite mixette Behringer Xenyx Q1002USB.
Cette petite table ne contient pas d’effets, mais dispose d’entrées jack stéréo dont une partie des cartes son externes n’a pas.
Étant donné que la mixette à sa petite carte son intégrée et qu’elle me sert d’interface audio USB pour des enregistrements sur Ableton, ai-je fais le bon choix de matériel ?

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
C’est en tous cas un choix optimisé en termes de coûts 🙂 Les cartes son externes n’ont effectivement pas d’entrées jack stereo, ca on branche toujours sur deux canaux les signaux stereo.
Adrien

Jean Voitleson / Répondre

Bonjour à toutes & tous et pleins de bonnes choses en ce début d’année !!!

Alors voilà je vais éclater ma tirelire pour prendre une console analogique de la marque Thermionic Culture
modèle Fat Bustard avec 14 entrées XLR ou je vais router mes stems
Mais voilà je ne possède qu’une carte RME UCX et , ne sais comment router mes groupes (7 stéréos pour 14 entrées de cette console)
comment faire ???

Optidrumer / Répondre

Bonjour
Voila je souhaite lancer dans des drum cover pour faire des vidéo YouTube
J’ai acquis des micros sur 2 overhead road mt03 un akg d40 pour la caisse claire, un pg52 de la pour la grosse caisse, je possède une table de mixage soundcraft epm12 et j’ai d’ailleurs bien compris que ce n’était pas le top de, je sors de ma table pour renter sur une interface Scarlette 3emg 2 entrées et je rentre dans mon pc qui est sous Linux et ardour, je ne suis pas satisfait du son qui rentre je souhaiterais acheter une interface avec plus d’entrée pour séparer chaque élément de la batterie qui serait fonctionnel sous Linux.
Pouvez vous m’aider et me dire si mon projet tien la route avec ce matériel.

Musicalement

Laissez un commentaire

Nous respectons votre vie privée : votre adresse mail ne sera pas publiée.