9 des Meilleurs Micros pour Enregistrer une Guitare Electrique

Quel est le meilleur microphone pour enregistrer un ampli de guitare électrique ?

Il y en a un, célèbre, qui ressort du lot. Et que vous devriez avoir.

Mais il y en a aussi plusieurs autres, tout aussi excellents, qui se démarquent et donnent accès à des couleurs d’enregistrement variées.

Lorsque vous enregistrez une guitare électrique en repiquant un baffle, le choix du microphone est crucial : il va littéralement conditionner votre son et donc le caractère de vos mixages.

Sans surprise, on n’utilisera pas tout à fait les mêmes micros pour la guitare électrique que pour la guitare acoustique ou pour le chant.

Pour vous guider un peu dans vos choix et dans vos recherches, j’ai créé cette liste de 9 microphones sélectionnés car ils sont :

  • reconnus et utilisés dans le monde entier pour l’enregistrement d’amplis de guitare électrique ;
  • associés à un prix globalement accessible aux utilisateurs en home studio, à savoir entre 90 et 800 € — exit donc les microphones à 1500 euros que seuls les studios pros peuvent s’offrir.

Ils sont de plus classés par prix, à l’exception du premier (et vous allez comprendre pourquoi).

Info : N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires de cet article, j’y répondrai dès que possible 😉

Exemples de microphones adaptés à la prise de son d'amplis guitare

Quel type de microphone pour les amplis ?

Comme toujours en studio, il est important de définir le type et la directivité du microphone recherché.

Le type

Pour le repiquage d’ampli guitare, il est possible d’utiliser à peu près tous les types de micros existants.

Toutefois, ce sont les microphones dynamiques et ceux à rubans qui sont le plus souvent retenus.

Pour les dynamiques, cela va de soit : un peu moins sensibles, ils supportent généralement très bien les hauts niveaux de volume des amplis guitare.

Pour les microphones à ruban, au delà de leur sensibilité, ils s’avèrent très utiles parce qu’ils atténuent le « fizz » des amplis, c’est-à-dire le crépitement dans les aigus qui peut parfois être agressif à l’oreille.

Par contre, je vous recommande d’éviter les microphones à condensateur. D’ailleurs, je n’en ai inclus aucun dans cet article. En effet, bien qu’il soit possible de les utiliser dans certaines situations, ils présentent plusieurs inconvénients :

  • ils sont trop sensibles sur les aigus, ce qui est rarement bon pour la prise de son de guitare électrique ;
  • ils peuvent saturer assez vite si le volume est élevé ;
  • bien qu’individuellement ils puissent sonner très bien, lors du mixage il sera plus difficile de les intégrer au reste des instruments.

La directivité

Puisque vous enregistrez un son directionnel, qui vient du haut-parleur, le plus logique est d’utiliser des microphones cardioïdes ou hypercardioïdes.

Toutefois, les directivités de type « figure en 8 » sont également très sympathiques pour un son un peu plus ouvert, faisant ressortir les caractéristiques de la pièce dans laquelle vous enregistrez.

A noter que pour une prise de son d’ambiance, rien ne vous empêche d’utiliser des microphones omnidirectionnels. Toutefois, comme ce n’est pas nécessairement une pratique courante, je n’en ai pas sélectionné pour cette liste.

Ma recommandation

1. Shure SM57

Microphone Shure SM57

Marque : Shure

Type : Dynamique

Directivité : Cardioïde

S’il me fallait retenir un seul microphone dans cette liste, ça serait probablement celui-ci.

Ne vous laissez pas abuser par son prix bas, il s’agit d’une véritable référence pour ce qui est de la prise de son de guitares électriques. Il a en effet été utilisé sur des milliers d’albums, des Rolling Stones à Megadeath en passant par Nickelback ou Radiohead !

D’une solidité à toute épreuve, le SM57 de Shure (qui contrairement à certains mythes diffère légèrement du Shure SM58) est relativement peu sensible aux basses (< 100 Hz). Cette caractéristique, associée à un pic de présence marqué entre 2 et 10 kHz, donne un son clair et tranchant qui se démarque sans aucun problème dans le mix.

Un excellent micro !

2. Audix i5

Le microphone i5 d'Audix

Marque : Audix

Type : Dynamique

Directivité : Cardioïde

Bien qu’étant le moins cher de cette liste, l’i5 de la marque américaine Audix est toutefois une très bonne alternative au SM57 présenté juste avant.

Il possède un boost dans les aigus ainsi que dans les basses, entre 100 et 200 Hz — ce qui donne à son spectre audio une forme de « sourire » se traduisant par un son légèrement creusé dans les médiums et plutôt moderne.

Il ressort bien dans le mix sans toutefois être trop agressif.

3. Sennheiser E609

Le microphone E609 de Sennheiser

Marque : Sennheiser

Type : Dynamique

Directivité : Supercardioïde

Le E609 de la célèbre marque Sennheiser a été conçu pour une prise de son au plus près de l’amplificateur.

Il possède un effet de proximité assez marqué, ainsi qu’un pic vers 5 kHz lui conférant un son plutôt clair et aigu. Si on peut l’utiliser bien entendu pour tout type d’enregistrements de guitare, je le trouve particulièrement sympathique sur les sons cleans ou légèrement saturés.

A noter une particularité intéressante : grâce à sa forme bien pensée, le E609 n’a pas besoin de stand dédié : vous pouvez très bien le laisser pendre juste devant l’ampli, et il remplira son rôle à merveille.

4. Beyerdynamic M 201 TG

Le M 201 TG de beyerdynamic

Marque : Beyerdynamic

Type : Dynamique

Directivité : Hypercardioïde

Le M 201 TG de Beyerdynamic a la particularité d’avoir un spectre de fréquences assez plat avec un léger boost de présence autour de 10 kHz, bien qu’il soit comme la plupart sensible à l’effet de proximité.

Solide et bien construit, il rendra un son plutôt naturel et riche, possédant une certaine transparence et clarté très appréciable.

Capable d’enregistrer aussi bien des sons cleans que du métal, il s’avère très polyvalent.

Astuce : essayez de l’éloigner un peu de la baffle pour profiter au mieux de ses sons naturels.

5. Heil PR 30

Le microphone PR 30 de la marque Heil

Marque : Heil Sound

Type : Dynamique

Directivité : Cardioïde

S’il est moins célèbre que le SM57 dans les home studios, le PR 30 de Heil est toutefois une alternative intéressante et de très bonne facture pour les prises de son de guitare électrique.

Son spectre, assez plat dans les médiums, possède un boost dans les infra-basses (en-dessous de 100 Hz) et un pic marqué entre 2 et 10 kHz, ce qui explique peut-être la qualité des résultats qu’il donne sur les amplis guitare.

Le son a une très bonne définition, notamment pour les guitares hard-rock/métal avec un gain élevé : il est articulé, puissant et chaud, mais sans jamais devenir agressif. Les basses sont soutenues sans être trop présentes.

Enfin, de par sa construction, il bénéficie d’un effet de proximité très faible — ce qui est souvent bien appréciable.

6. Sennheiser MD421

Le microphone MD421 de Sennheiser

Marque : Sennheiser

Type : Dynamique

Directivité : Cardioïde

Une autre référence de l’enregistrement d’ampli guitare ! 🙂

De facture très solide, le MD421 de Sennheiser possède un atténuateur de graves à 5 paliers, ce qui lui donne une vraie polyvalence.

D’une façon générale, il offre un son un peu plus cohérent que le SM57, c’est-à-dire plus précis et avec plus de définition, notamment dans les haut-médiums et dans les basses (vous pouvez par exemple regarder cette vidéo de comparaison).

Le MD421 est un excellent microphone. Cependant, il est souvent utile de le coupler à un deuxième micro plus agressif, tel que le SM57 justement.

7. Beyerdynamic M 160

Le M160 de beyerdynamic

Marque : Beyerdynamic

Type : à double Ruban

Directivité : Hypercardioïde

Il s’agit ici d’un microphone à ruban, contrairement à ceux présentés plus haut. De façon prévisible, le son est très chaud et naturel, notamment grâce à une baisse de fréquences au-dessus de 10 kHz qui retire de l’agressivité au son des amplificateurs.

Le M 160 donne ainsi un son un peu vintage, détaillé et soyeux mais en même temps assez équilibré.

Utilisé par Eddie Kramer sur certains albums de Led Zeppelin et Jimi Hendrix (!), il s’avérera le plus intéressant lorsqu’il est éloigné un peu de l’ampli pour capter l’ambiance de la pièce — et pourquoi pas combiné à un SM57…

8. Electro-Voice RE20

Le microphone RE20 d'Electro-Voice

Marque : Electro-Voice

Type : Dynamique

Directivité : Cardioïde

Le célèbre RE20 de la marque américaine Electro-Voice est un microphone de très bonne qualité qui supporte bien les niveaux de volume élevés.

Il est donc particulièrement efficace pour le rock et le métal, avec des haut-médiums assez doux et des aigus neutres.

Un de ses grands avantages réside en son spectre de fréquences très plat. De plus, grâce à une technologie propriétaire de la marque, il n’est sujet à aucun effet de proximité, ce qui facilite son positionnement.

Un microphone dynamique haut de gamme !

9. Royer R-101

Le Royer R-101

Marque : Royer Labs

Type : à Ruban

Directivité : Figure en 8

Le R-101 est le petit frère du célèbre R-121, dont on entend souvent parler mais dont le prix (plus de 1400 € à l’heure où j’écris ces lignes) me semble être un investissement un peu extrême pour la plupart des home studios.

Le R-101, moitié moins cher, est pourtant tout aussi intéressant. Il utilise en partie la même technologie et est lui-même un excellent microphone à ruban, particulièrement efficace pour l’enregistrement de guitares électriques.

Le son a un feeling analogique vintage, très naturel avec une réponse assez ronde dans les bas-médiums. On pourra le coupler sans problème à un SM57 ou un MD421, pour plus d’options sonores.

Besoin d’un peu de gain ?

Le Cloudlifter

D’une façon générale, les microphones dynamiques et à ruban sont moins sensibles que les microphones à condensateurs.

Vous aurez donc potentiellement besoin de plus de gain pour pouvoir enregistrer correctement vos sons.

Le problème, c’est que sur la plupart des interfaces audio utilisées en home studio, vous n’aurez accès qu’à un gain relativement faible (50 dB dans le cas d’une Focusrite Scarlett 2i2 par exemple).

Si vous vous retrouvez dans la situation où vous êtes forcé(e) de pousser vos préamplis « à fond » (ce qui ajouterait du souffle), je vous recommande de vous procurer un Cloudlifter CL-1.

Tout simplement, il s’agit d’un boîtier que l’on connecte entre le microphone et l’interface audio, et qui ajoute +25 décibels de gain tout en maintenant le bruit de fond au plus bas.

Bien entendu, suivant le microphone dynamique ou à ruban et suivant la puissance de la source que vous enregistrez, avoir un Cloudlifter ne sera pas toujours nécessaire. Ceci dit, c’est un outil vraiment utile qui vous aidera à tirer le meilleur son de vos microphones.

Pour aller plus loin…

Voilà, vous devriez maintenant avoir un bon aperçu des meilleurs micros pour repiquer des amplis.

Pour aller plus loin, rendez-vous sur mon dossier complet sur les méthodes d’enregistrement de la guitare électrique.

Commentaires (20)

Laisser un commentaire

  1. ANTHONY81 Répondre

    Sm57 couplé à un E906 (un pour le spectre medium basse et l autre plus pour les mediums aigu – mais prochainement je pense tester 2 Sm57 avec la technique Fredman

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Oui, les E906 sont très sympas d’ailleurs, j’ai failli les mettre dans ma liste 🙂

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Bonjour,

      Pour la basse le plus simple et je trouve le plus efficace, plutôt que d’enregistrer un ampli, est de l’enregistrer en DI (direct) en la branchant sur une interface audio. Les effets type distorsion peuvent être ajoutés ultérieurement et de façon très efficace (par exemple avec la simulation SansAmp de TSE Audio).

      En résumé, la basse est juste branchée via un câble jack classique dans la carte son. On enregistre le son brut et on ajoute les effets après.

      A disposition pour plus de précisions 🙂

      Adrien

  2. Max Répondre

    Pour moi c’est le Shure Beta 57A, j’aime beaucoup la couleur sonore que donne ce micro, c’est très subjectif, mais bon 🙂
    Par contre j’aimerais bien ajouter un micro à ruban afin de pouvoir ajouter une touche différente à certaines parties guitare

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Oui le Beta 57A est pas mal aussi !
      C’est sûr que le ruban est une façon intéressante de créer une nouvelle ambiance pour les enregistrements.

  3. Jonas Répondre

    Hello, super article et super site !
    Je ne sais pas trop quoi choisir en complément de mon SM57, pour des guitares plutôt rock ?
    Des idées ?

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Bonjour,
      Merci bien 🙂
      Par défaut, je suggérerais un ruban – mais quel serait votre budget ? Pour du studio ou du live ?
      Adrien

  4. JLB Répondre

    Salut, un Mojave M-201 et un Royer 121 pour le cab d’un Bassman 1963, c’est trop ? peut on avoir ce rendu à moins cher ? Quels sont les supports sur la photo fournie ?
    Merci d’avance et bonne continuation !!!!

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Bonjour,
      Je ne suis pas sûr de ce que signifie « c’est trop ». Il est possible d’avoir de très bons rendus juste avec un SM57.
      Par défaut, je pense que commencer avec un seul microphone suffit, donc peut-être le Mojave suffirait 🙂 ?
      Pas sûr de comprendre la dernière question : à quelle photo faites-vous référence ?
      Adrien

  5. Jean-Charles Répondre

    Bonjour
    Je vais acquérir une Focusrite solo Itrack
    Avec une seule entrée xlr
    Est ce qu’il est possible de coupler deux micros( je pensais sm57 + e906)sur une seule entrée?
    En ajoutant le coudlifter?
    Merci de vos conseils

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Bonjour,
      Non malheureusement, absolument impossible d’avoir deux micros sur une seule entrée (peu importe quel matériel est utilisé), il faudrait plutôt une Scarlett 2i2 pour gérer ce type de situation.
      Bien cordialement,
      Adrien

  6. JEAN-CHARLES Répondre

    Merci pour la réponse
    Je débute et bravo pour ce site qui est vraiment très bien fait . les explications sont vraiment claires et abordables même pour les novices comme moi.
    Je vais y passer beaucoup de temps.

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Merci beaucoup pour ce retour 🙂 ! Bonne(s) lecture(s) !

  7. Nicolas Romann Répondre

    Merci pour cet article très intéressant.

    Je possède un Sennheiser E609 pour repiquer le son de mon ampli guitare. Que je sois en son clair ou en saturé, il produit un son avec du grésillement, signe d’une saturation. Lorsque je le remplace par un SM57, le problème disparaît.
    Ce micro ne supporte t’il pas les forts volumes ? Le mien a t’il un défaut ?

    Quel est votre avis ?

    Amicalement,

    Nico

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Bonjour,
      J’ai répondu à votre email mais je laisse mon retour également ici :

      « Je vais répondre par une question : à quel niveau enregistrez-vous (en dBFS sur votre interface / DAW) ?

      C’est possible que le microphone ait un défaut : est-ce qu’à faible le volume il y a aussi le problème ? »

      Amicalement,

      Adrien

  8. Simon Répondre

    Salut Adrien,

    J’ai une question concernant le Cloudlifter.
    J’utilise parfois un SM7B pour mes prises guitares (je trouve ce micro fabuleux pour beaucoup de choses), en revanche j’ai besoin de pousser assez fort mon preamp, très souvent un 1073 de chez SoundSkultor (qui est merveilleux aussi), mais qui me génère évidemment du souffle !
    Je n’ai jamais eu l’occasion de tester, mais penses tu honnêtement que je pourrai concrètement et efficacement gagner de la propreté dans mon signal grâce à ce petit objet ?

    D’avance merci,

Laissez un commentaire

Nous respectons votre vie privée : votre adresse mail ne sera pas publiée.