6 des Meilleurs Microphones à Ruban

Quel microphone à ruban faut-il avoir dans sa collection ?

Il faut bien l’avouer, les microphones à ruban ont quelque chose « en plus » par rapport aux autres micros de studio. Peut-être s’agit-il de leur sonorité chaude, souvent un peu vintage ? Ou bien juste de leur prix, en moyenne beaucoup plus élevé que les micros dynamiques ou statiques ?

Quoi qu’il en soit, ils font partie de l’arsenal usuel des studios — et d’un nombre croissant de home studios à mesure que les modèles et les marques se développent.

Pour vous aiguiller dans vos recherches, et pour que vous ne perdiez pas des heures à comparer des microphones pour vous rendre compte qu’au final ils ne sont pas de si bonne qualité que vous ne le croyiez au début, j’ai construit cette liste de mes 6 microphones à ruban favoris.

D’une façon générale, j’ai essayé de vous proposer des modèles pour tous les budgets. Du coup, certains sont chers, mais ils sont d’une telle qualité que je ne pouvais me résoudre à les laisser de côté…

Un dernier mot : si vous avez des questions après avoir lu cet article, si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à laisser un commentaire et je vous répondrai rapidement 🙂

Quelques microphones à ruban célèbres

1924 (Un peu d’histoire)

C’est en 1924 que Walter H. Schottky et Erwin Gerlach co-inventent le microphone à ruban — et par la même occasion le haut-parleur à ruban, via une simple inversion du circuit.

Moteur d'un microphone à rubanFonctionnement des microphones à ruban

Le principe est assez simple : un ruban métallique fin et généralement corrugué (ondulé) est positionné entre deux aimants dont la polarité est inversée.

Lorsqu’un bruit se produit, il fait vibrer le ruban ce qui génère un certain voltage en raison de la présence du champ magnétique. Ce signal est alors transmis au reste du circuit via les contacts situés aux extrémités du ruban.

Vous vous en doutez peut-être : ce type de microphone est bien entendu très fragile, puisque le ruban fait en général entre 2 et 4 microns ! Il faut donc les manipuler avec soin, et éviter de les placer trop près de sources sonores fortes.

Utilisation des microphones à ruban

Les microphones à ruban ont tendance à délivrer un son plutôt naturel, chaud voire vintage, car ils restituent assez mal les fréquences supérieures à 10 kHz. Rien à voir, par exemple, avec les microphones statiques.

Par ailleurs, ils ont presque tous une directivité type « figure en 8 » qui participe nécessairement à cet aspect naturel.

En termes d’utilisation, ils sont souvent employés dans des situations où il est important de restituer au mieux les variations dynamiques et harmoniques de l’instrument tout en ayant un son soyeux.

Typiquement, pour les prises de son :

Ceci dit, rien ne vous empêche de les utiliser dans d’autres configurations : il est toujours important d’expérimenter. Par exemple, et même s’ils ne font pas partie des microphones de chant que je recommande par défaut, il est complètement possible de les employer pour ce type d’utilisation 🙂

MXL R144

Le microphone à ruban R144 de MXL

Marque : MXL

Type : Ruban

Directivité : Figure en 8

Dans l’entrée de gamme, c’est le R144 de MXL qui ressort haut la main.

En effet, malgré son prix très faible, il s’agit d’un microphone sérieux qui sera sans aucun doute un bon point de départ pour tout utilisateur de home studio souhaitant se lancer dans les microphones à ruban à bas coût.

Le microphone possède un corps compact avec un design mélangeant violet foncé et chrome, ce qui est à mon goût sympathique et plutôt bien fait.

Le ruban de 47 mm de long et 1,8 micron d’épaisseur génère un son plutôt doux et chaud, même si les médiums peuvent s’avérer un peu perçants — ce qui est toutefois corrigeable avec un EQ.

Bref, un excellent microphone pour le prix.

Avantone CR-14

Le microphone à ruban CR-14 d'Avantone

Marque : Avantone

Type : Double Ruban

Directivité : Figure en 8

Un peu plus cher mais tout de même abordable pour un microphone à ruban, le CR-14 d’Avantone est un très bon microphone, de la même qualité que le reste de la gamme de cette marque.

Le design est assez original, vintage, et pour peu que vous aimiez la couleur il rendra sans doute très bien dans votre home studio.

Très efficace sur les prises de son type overheads de batterie et amplificateurs de guitare, il possède un son chaud, soyeux et naturel.

Sans doute en raison de son ruban double, il est également plus sensible que beaucoup d’autres micros à ruban, ce qui lui permet de s’adapter à de nombreuses situations d’enregistrement.

sE Electronics Voodoo VR1

Le microphone à ruban VR1 de sE Electronics

Marque : sE Electronics

Type : Ruban

Directivité : Figure en 8

Le Voodoo VR1 porte bien son nom, car il y a quelque chose de magique dans ce microphone.

En effet, doté d’un ruban de 2 microns et d’un transformateur custom, il est conçu autour d’une technologie spécifique donnant une réponse claire et équilibrée dans les aigus jusqu’à au moins 18 kHz.

C’est le seul de cette liste à posséder cette particularité, tout en conservant le son chaud que l’on recherche lorsque l’on choisit un microphone à ruban. Très efficace sur les voix, il permet des prises de son denses et détaillées, avec du corps.

Son prix assez accessible le rend très intéressant pour le home studio, pour qui souhaiterait un microphone à ruban avec un caractère un peu spécifique.

Beyerdynamic M 160

Marque : Beyerdynamic

Type : double Ruban

Directivité : Hypercardioïde

Idéal pour repiquer les amplis guitare, ce micro a été utilisé par Eddie Kramer, le célèbre ingénieur du son, pour enregistrer des albums de Led Zeppelin et de Jimi Hendrix — autant dire qu’il a fait ses preuves.

La spécificité de ce micro est toutefois qu’il possède une directivité hypercardioïde, et qu’il ne capte par conséquent pas les sons situés à l’arrière.

A cause de cela ainsi que d’un léger boost vers 5 kHz, il donne donc un son un peu plus serré, un peu plus compact que les autres micros de cette liste, avec une présence accrue.

Royer R-101

Le microphone à ruban R-101 de Royer

Marque : Royer

Type : Ruban

Directivité : Figure en 8

Petit frère au prix plus réduit du célèbre R-121 présenté ci-après, le R-101 est un microphone d’excellente qualité assemblé aux Etats-Unis par Royer, la plus célèbre marque de microphones à ruban.

Il possède un son doux complètement dénué de ces résonances non naturelles comme on peut parfois en trouver dans des modèles bas de gamme. A ceci s’ajoute une certaine présence dans les aigus qui permettra d’utiliser ce micro dans de nombreuses situations.

Sa réponse ronde dans les médiums/bas-médiums le classe dans la catégorie des microphones efficaces pour l’enregistrement de guitares électriques.

Un très bon investissement pour votre home studio, assurément.

Royer R-121

Le microphone à ruban R-121 de Royer

Marque : Royer

Type : Ruban

Directivité : Figure en 8

Une référence absolue pour ce qui est des microphones à ruban.

Certes, le prix est élevé – et probablement hors de portée de beaucoup de home studios. Ceci dit, il était impossible pour moi de créer cette liste sans le mentionner tant il est célèbre.

Comme le R-101 évoqué juste avant, il s’avère particulièrement efficace pour l’enregistrement d’amplis guitares dont il capture le son d’une façon très naturelle avec un adoucissement général des aigus.

Très détaillé dans les médiums, on retrouve fréquemment le R-121 appairé à un SM57 :

  • le premier fournit la chaleur et le corps
  • le second aide l’enregistrement à trancher dans le mix en lui donnant plus d’agressivité.

Un des meilleurs microphones à ruban, sans hésitation.

Pour un peu plus de gain…

Le Cloudlifter CL-1

L’inconvénient des micros à ruban passifs, c’est que leur niveau de sortie est généralement assez bas.

En conséquence, il est important d’avoir un préampli micro de qualité avec une grande quantité de gain disponible pour assurer un enregistrement idéal.

Typiquement les préamplis des interfaces audio « entrée de gamme » type Focusrite Scarlett 2i2 seront souvent un peu légers.

Si justement vous êtes forcé(e) de les mettre à fond pour obtenir un niveau d’enregistrement convenable, je vous conseille de vous procurer plutôt un Cloudlifter CL-1.

En un mot, c’est une sorte de pédale d’effet qui boostera de +25 dB le signal de votre microphone. Elle est plutôt pratique à utiliser, puisqu’il n’est pas nécessaire de la relier au secteur : c’est l’alimentation fantôme de votre carte son qui lui permettra de fonctionner.

En conclusion

Comme vous pouvez le constater, les microphones à ruban sont des outils généralement assez chers, mais leurs qualités sonores assez uniques les rendent particulièrement intéressants.

Si je ne devais en recommander qu’un dans cette liste — et le choix est dur —, ça serait sans doute le R-101 de Royer, dont le rapport qualité/prix est incontestablement très élevé.

Continuez à lire : le Guide complet des Microphones de Studio.

Commentaires (16)

Laisser un commentaire

Village / Répondre

Bonjour,
Merci beaucoup pour cette présentation que j’ai lue avec intérêt, découvrant totalement ce monde. Je cherche à acheter un microphone pour m’enregistrer en duo piano/chant lyrique. Il y a donc la contrainte de la puissance vocale que le microphone doit supporter ainsi que celle d’avoir un seul microphone pour deux sources musical, le piano et la chanteuse.
Pour l’instant je n’ai pas un gros budget même si je voudrais tout de même investir dans quelque chose qui donne un rendu satisfaisant pour mettre mes enregistrements sur les réseaux sociaux.
Merci d’avance pour vos conseils!

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
J’ai l’impression, en lisant, que vous souhaitez enregistrer les deux instruments (enfin, la voix et le piano) simultanément. Une raison particulière ?
Quel serait votre budget, plus précisément ?
Bien cordialement,
Adrien

nonolepiano / Répondre

Merci beaucoup.
Que penser du « petit » ROYER R-10 ?
Je cherche un micro pour des voix intimistes (ballades chanson française style Renaud, Benabar etc…) et pour enregistrer mon accordéon.
Est-ce adapté ?
Je possède déjà un Neumann Tlm127, Akg c414ltd, Rode M5 et NT3, At 4041, Beyer M88
Mes préamplis : Neve 8801, Empirical Labs Mike-e, Universal audio LA-610, SSL Alpha VHD Pre, Carte Universal audio Apollo.
Merci

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Le R-10 est vraiment bien, très bon rapport Qualité/Prix. Je l’ai entendu surtout sur la guitare électrique par contre, mais dans la situation décrite (et avec les bons préamplis mentionnés 🙂 ) je pense qu’il n’y a pas beaucoup de risque – du moins, ça ne me semble pas du tout inadapté.
Adrien

ginoux / Répondre

bonjour,
merci pour vos précieux conseils sur le matériel audio! cela permet de se concentrer sur certains produits. je souhaitais acheter le r-101, après avoir écouter d’autres test, j’aimais beaucoup la rondeur et le naturel du son. Mais le r-101 n’est plus fabriqué…. quel micro pouvez-vous me conseillé ? j’ai écouté le r-10 mais je trouve le son trop « aiguë » et moins rond. c’est pour enregistrer une guitare 1/2 caisse avec leger crunch sur un ampli electroacoustique… les basses sont présentes sur l’ampli… merci d’avance pour vos conseils et merci pour vos articles!

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Effectivement, en remplacement, j’aurais tendance à recommander le R-10.
Par contre, une marque très sympa pour les microphones à ruban est NoHypeAudio. C’est une petite marque de très bonne qualité – et les micros sont fabriqués en Belgique ! 🙂 http://www.nohypeaudio.com/nhaproducts.htm
Adrien

Bastien Bourcet / Répondre

Bonjour
J’envisage l’achat du micro Superlux R102 pour repiquer mon ampli guitare, qui plus est un micro à prix plutôt abordable
Que pensez vous de ce micro ?

Merci
Bastien

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
J’ai tendance à ne pas conseiller les micros de cette marque. Pourquoi un micro à ruban plutôt qu’un SM57 🙂 ?
Adrien

Bastien Bourcet / Répondre

J’ai pas mal de sons d’ambiance dans mes sons de guitare et je trouve que le 57 ne capte pas suffisamment ces sons, du coup je comptais prendre un ruban pour l’utiliser en complément du 57.

Adrien Administrateur / / Répondre

Ca me semble être une (très) bonne idée pour la guitare – surtout si on parle de guitare électrique…

Glue63 / Répondre

Bonjour Adrien, comme à ton habitude, encore un super article.
En me penchant un peu sur le cas des micros à rubans, je me suis rendu compte que certains modèles sont spécifiés « ruban actif » comme le R-122(2000€) (la version active du R-121(1400€) ?) d’autres encore « à lampe et à ruban » comme le R-122V(3800€).
Quel(s) avantage(s) apportent-ils, la différence de prix est-elle justifiée ?

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Merci pour ce commentaire 🙂
Les micros à ruban (passifs) ont besoin de beaucoup de gain, la plupart du temps, pour fonctionner. Les modèles « actifs » intègrent un mini préampli, en quelque sorte, qui diminue le besoin de gain au niveau des préamplis. Après, c’est aussi l’occasion pour les constructeurs de proposer des circuits électroniques différents dans les micros, donc la comparaison n’est pas toujours immédiate.
Pour ce qui est des micros à lampe (à ruban ou non), à nouveau c’est une topologie de circuit différente avec donc un son différent. La différence de prix est relativement justifiée, mais pas nécessairement dans le sens d’un « meilleur micro » : pour moi, on paye pour une technologie supplémentaire
Adrien

Guy Martineau / Répondre

Bonjour

je désire un micro pour mes deux sax alto et ténor, on m’a suggérer le royer-10 pour mon studio maison, le fait qu’il soit passif et moins performant dans les hautes fréquences m’inquiète un peu… est il approprié pour le saxophone ?

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Je n’ai pas testé cette configuration spécifiquement, mais je ne pense pas que ça serait une mauvaise idée. Après il faut quand même un bon préampli derrière pour bien en profiter.
Adrien

philippe pantera / Répondre

bonjour adrien
je souhaite acquérir pour repiquer un ampli guitare un micro qui soit plutot orienter vers le bas medium ,le 57 ou meme l aston ,je les trouve un peu agressif du coup je me penche sur un micro a ruban en sachant qu on joue du blues rock vintage repiquer dans un studio en live avec une résonnance modéré.
que me conseille tu ?
on a un budjet de 400 euros environ voir un peu plus
merci
musicalement
phil

Adrien Administrateur / / Répondre

Sur ce type de budget et au-delà de ceux que je recommande dans l’article, ça vaut le coup de regarder ceux de NoHype Audio 🙂
Adrien

Laissez un commentaire

Nous respectons votre vie privée : votre adresse mail ne sera pas publiée.