5 Conseils pour la Réverbe sur les Voix

La réverbe est sans aucun doute l’un des effets les plus utilisés lors du mixage des pistes de voix.

En effet, difficile d’imaginer une piste de chant complètement sèche, sans aucune ambiance autour qui viendrait donner du réalisme.

Trois réverbes différentes pour la voix
Quelques plugins de réverbe que j’aime utiliser sur la voix…

Cependant, dans la plupart des morceaux, la voix joue un rôle plutôt central dans le mix : elle est mise en avant, et on s’attend donc à ce qu’elle soit en permanence intelligible et claire.

Le problème, c’est que de mauvais réglages de réverbe sur cette piste peuvent nuire fortement à la qualité du mixage : on peut avoir l’impression que la voix est trop éloignée, qu’elle est noyée dans le mix, que les paroles ne sont pas assez compréhensibles…

Autrement dit, pour bien appliquer de la réverbe sur une voix, il est important de connaître certaines techniques essentielles — que je souhaite partager avec vous via cet article.

#1 : Placez vos réverbes voix sur des pistes retour

Lorsque vous ajoutez un plugin de réverbe sur votre piste de voix, vous avez deux choix :

  • soit vous le positionnez en insert, directement sur la piste ;
  • soit vous le positionnez en send, c’est-à-dire sur une piste de retour dédiée.
Une réverbe placée sur une piste send (piste de retour)
Sur l’image, la réverbe TSAR-1R est placée sur une piste de retour

Si la première solution peut sembler plus rapide, c’est généralement une très mauvaise idée. Hormis peut-être pour le sound design, je ne vois pas de situation où mettre la réverbe en insert apporte un quelconque avantage.

En effet, lorsque votre plugin de réverbe est positionné directement sur la piste de voix :

  • d’une part vous ne pouvez pas traiter le signal de la réverbe de façon isolée (par exemple en la compressant ou en l’égalisant) ;
  • et d’autre part, suivant votre plugin, vous allez avoir du mal à ajuster le niveau du signal (lorsque vous augmentez la quantité de réverbe avec le fameux bouton « Mix », cela diminue souvent la quantité de signal brut).

Résultat, le mixage de la voix et de sa réverbe en sort complexifié.

Aussi, utilisez par défaut des pistes Send pour vos réverbes ! 😉

#2 : Quelle réverbe pour la voix ? (bien choisir sa réverbe)

Il existe de nombreux types de réverbes : certaines sont des rooms, d’autres des halls, d’autres sont dites à plaque, etc.

Cela se traduit par des différences sonores évidentes entre les morceaux.

Par exemple, la magnifique réverbe du morceau « Wicked Game » de Chris Isaak…

…n’a pas grand chose à voir avec celle de « Children of the Sun » de Dead Can Dance :

De surcroît, d’un plugin à l’autre, le son n’est bien sûr pas le même : la réverbe « Room » du plugin A ne sera pas la même que celle du plugin B.

Il est donc particulièrement important, lorsque vous mixez vos pistes de voix, d’utiliser « la bonne réverbe ».

Mais comment choisir, justement, la bonne réverbe ?

Eh bien, pour moi le processus est assez simple :

  1. Vous décidez d’une ambiance pour votre piste de voix ;
  2. Vous sélectionnez le plugin qui permettra d’atteindre cette ambiance ;
  3. Soit en vous appuyant sur les presets, soit en allant directement dans les réglages, vous trouvez un son qui correspond à l’ambiance imaginée au point #1.

Le choix de base — ce point #1 justement — est vraiment très important.

Si vous cherchez une réverbe au hasard, vous ne trouverez pas ce que vous voulez.

Si par contre vous définissez dès le départ les caractéristiques de la réverbe idéale, cela vous permet de vous fixer une cible.

Votre réverbe sera-t-elle :

  • large ou intimiste ?
  • sombre ou claire ?
  • précise ou diffuse ?
  • etc.

N’hésitez pas à utiliser des morceaux de référence : vous voulez sonner comme Chris Isaak plus haut ? Eh bien analysez son morceau pour identifier les caractéristiques de la réverbe.

Parmi les différents types de réverbe mentionnés au début du chapitre, il est bien sûr possible de tout utiliser : il n’y a pas de règle absolue.

Ceci dit, sur les voix, je trouve que les réverbes à plaque sont généralement très efficaces : c’est le type de réverbe que je vous conseille de tester en premier.

Après, il est tout à fait possible d’employer des réverbes de type Room, Hall ou Chamber à la place.

Notez aussi qu’il existe un type de réverbe nommé « Ambiance ». On ne le retrouve pas nécessairement sur tous les plugins, mais ce type de réverbe peut être intéressant pour ajouter de la dimension à une piste sans pour autant que la réverbe soit trop marquée / audible.

Un peu pour ajouter un soupçon de naturel à un enregistrement un peu sec — ce qui peut par exemple être utile sur du mixage de voix rap.

#3 : Ajustez le pre-delay de votre réverbe

Lorsque vous mettez de la réverbe sur la voix, cela peut avoir pour effet de masquer les paroles.

En effet, les premières réflexions simulées par l’algorithme se superposent au son brut, et les mots et syllabes ont tendance à sembler noyés. Il est difficile de les comprendre.

Voici un exemple avec une piste brute :

et la même piste — désormais plus difficile à comprendre — avec la réverbe :

Si ce type de situation se produit, c’est peut-être parce que le pre-delay de votre réverbe n’est pas bien ajusté.

Le pre-delay, c’est tout simplement la durée (généralement en millisecondes) entre le son initial et les premières réflexions.

En augmentant ce pre-delay, vous allez donc retarder la réverbe.

Résultat : votre piste de voix gagne en clarté, en intelligibilité, et a même tendance à se repositionner au devant du mix.

Si l’on reprend notre exemple, mais cette fois avec un pre-delay marqué d’environ 90 ms, vous pouvez entendre que la réverbe est désormais dissociée de la piste de voix, ce qui rend cette dernière bien plus compréhensible :

#4 Egalisez votre réverbe

L’avantage d’avoir positionné votre réverbe sur une piste send (cf. conseil #1), c’est que vous pouvez la retraiter comme bon vous semble.

Notamment, en appliquant une égalisation — ce qui pour moi est indispensable.

100% de mes réverbes sur mes pistes de voix sont égalisées d’une façon ou d’une autre.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que sans égalisation, deux phénomènes se produisent :

  • Tout d’abord, des résonances se créent au niveau des bas-médiums en raison de l’addition de la piste brute et de la piste avec réverbe. Problème : ces fréquences sont les fréquences fondamentales de la voix. Si on n’égalise pas, les bas-médiums vont sembler très brouillons.
  • Et puis, suivant le plugin de réverbe utilisé, la sibilance de la voix peut ressortir de façon trop marquée.

Il convient donc d’égaliser ces problèmes, parfois de façon assez extrême, en utilisant des filtres passe-haut/passe-bas ou low-shelf/high-shelf :

Exemple d'égalisation d'une réverbe voix

#5 : Essayez le sidechain sur votre réverbe

Toujours dans l’idée de faire ressortir la piste de voix par rapport à la piste de réverbe — ou du moins d’éviter que la première soit noyée dans la seconde, vous pouvez utiliser la compression sidechain.

Le concept est simple : vous compressez la réverbe lorsque la voix est présente, et vous arrêtez de compresser dès que le chanteur ou la chanteuse s’arrête de chanter.

Résultat : dès qu’il y a un espace entre deux mots ou deux phrases, la réverbe va s’entendre. Mais dès que la voix reprend, la réverbe repasse en second plan.

Cela permet une intelligibilité maximale des paroles : c’est vraiment une technique efficace.

Cependant, soyez prudent(e) : faites attention à ce que votre réverbe soit toujours suffisamment réaliste, et assurez-vous que l’effet ne soit pas trop identifiable (sauf si c’est un style que vous voulez donner à votre morceau).

Par défaut, ciblez-donc une réduction de gain de quelques décibels au maximum.

En conclusion

Voilà, ces astuces devraient vous aider à améliorer vos réverbes sur vos pistes de voix.

Pour aller plus loin n’hésitez pas à jeter un œil à mon guide complet sur le mixage des voix.

Commentaires (16)

Laisser un commentaire

JF / Répondre

Bonjour, merci pour ce tuto ! Vos propos sont aussi clairs que vos reverbes ! Les exemples sont vraiment parlants. Bravo !
N’hésitez pas à continuer à nous éclairer !

TERNY Jean-Louis / Répondre

Bonjour Adrien,
Merci pour cet article intéressant, comme toujours, et qui tombe très bien pour moi qui suis exactement dans cette problématique.
Un conseil pour une réverbe adaptée pour une voix de femme jazzy ambiance club ?

Adrien Administrateur / / Répondre

Merci beaucoup Jean-Louis !
J’aurais pris une réverbe room dans un premier temps, pour le côté un peu réaliste que ça peut apporter. Par exemple grâce à Valhalla Room.
Adrien

Nicolas HND / Répondre

Salut Adrien! Encore une fois un article très intéressant que je vais pouvoir appliquer sur les voix mais pas que. Merci!

Adrien Administrateur / / Répondre

Merci beaucoup ! Tout à fait, certains conseils ne s’appliquent pas que sur les voix 😉

Tom / Répondre

Au top comme d’habitude
Ça va finalement j’étais sur la bonne route avec le placement de ma reverb voix.

Finalement c’est aussi valable avec les instru

Niskens / Répondre

Salut Adrien !
Mercier pour ces précieux conseils forts utiles .
Pour ma part, lors des sessions enregistrements,
J’utilise sur ma seconde piste voix lead, tous les plugins que tu indique.
Mais j’ai un faible pour un vst du nom de « Tal Reverb 2 », qui est, selon moi, l’un des plus simples et des plus précis pour la voix, lors du mixage.
Parfois je l’associe avec un trigate pour le côté spaçialisation de la voix.
Tout cela à doses homéopathiques bien sûr….
j’en ai fait l’amère expérience à mes débuts….LOL !

À bientôt Adrien.
Amitiés musicales.
Niskens.

Adrien Administrateur / / Répondre

Hello,
Oui les plugins de Tal, même si certains datent, sont vraiment très biens !
Adrien

Laissez un commentaire

Nous respectons votre vie privée : votre adresse mail ne sera pas publiée.