6 des Meilleurs Microphones pour Voix Off

Quel est le meilleur microphone pour la voix off ?

Vous êtes nombreux à me contacter sur ce sujet pour me poser la question. 🙂

Au global, le matériel pour enregistrer des voix off ne diffère pas vraiment du matériel standard de studio. Cependant, le choix du microphone reste toutefois important car il va falloir qu’il capte au mieux les détails de la voix — puisque tout tourne autour de celle-ci.

Si votre budget n’est pas très élevé, je vous conseille de vous orienter par défaut vers un microphone de chant standard (sauf les SM58/57), ce qui devrait suffire. Au moins dans un premier temps.

Par contre, si vous souhaitez investir dans un vrai micro voix off ayant fait ses preuves pour ce type d’utilisation, alors vous êtes sur la bonne page !

En effet, j’ai listé ici 6 modèles de microphones, tous différents les uns des autres — mais surtout tous adaptés à l’enregistrement de voix off pour la publicité, les documentaires ou les films.

Voici donc mes recommandations qui, j’espère, vous guideront dans vos choix (mais n’oubliez pas que lorsque l’on parle de micros, « plus cher » ne veut pas nécessairement dire « mieux »).

1. Blue Yeti Pro

Marque : Blue Microphones

Directivité : cardioïde, stéréo, bidirectionnel et omnidirectionnel

Utilisation recommandée : podcasts, YouTube / Twitch, voix off amateur

Commençons tout d’abord par un microphone qui, s’il n’est pas dédié à un usage vraiment professionnel (malgré son nom), conviendra tout de même pour l’enregistrement de voix off dans un contexte de type podcast, commentaire sur un tutoriel vidéo…

Le Yeti Pro, en effet, est un micro entrée de gamme de bonne facture pouvant être branché soit en USB directement sur l’ordinateur (grâce à un convertisseur AN/NA intégré), soit sur du matériel plus pro comme une table de mixage ou une interface audio via connectique XLR.

Cette connectique USB est pratique, d’autant plus que le micro est vraiment « plug and play » : vous le branchez, et vous pouvez enregistrer quasi instantanément avec.

Point positif : plusieurs directivités sont intégrées au microphone, ce qui permettra d’enregistrer dans différentes configurations (je pense notamment à l’utilisation du mode « figure en 8 » pour des interviews).

2. Shure SM7B

Le microphone pour voix off SM7B de Shure

Marque : Shure

Directivité : cardioïde

Utilisation recommandée : radio/broadcast, voix off

Avec le Shure SM7B, on monte tout de suite en gamme par rapport au précédent micro.

Microphone de référence en studio (utilisé notamment en son temps par Michael Jackson), il s’agit également d’un modèle utilisé régulièrement en radio puisqu’il s’adapte très bien aux voix, surtout en contexte broadcast.

Sa capacité à bien retranscrire une voix en fait un choix très intéressant pour les voix off. D’autant plus qu’il s’agit d’un microphone dynamique, qui sera un peu moins sensible aux défauts acoustiques de la pièce dans laquelle vous enregistrez par rapport à un microphone à condensateur.

Par contre, ce manque de sensibilité implique aussi qu’il a besoin d’un préampli offrant un gain d’au moins +60 dB. Si ce n’est pas le cas de votre préamplificateur, je vous conseille d’utiliser simplement un Cloudlifter ou un FetHead pour corriger ce problème.

A noter au passage : le Shure SM7B possède deux réglages de filtres intégrés permettant à la fois de couper le bas du spectre de fréquences pour limiter les grondements non souhaités dans les basses, ainsi que de renforcer au besoin les médiums.

3. Electro-Voice RE20

Marque : Electro-Voice

Directivité : cardioïde

Utilisation recommandée : radio/broadcast, voix off

Le design du RE20 est un peu surprenant mais il s’agit d’une vraie référence en radio ainsi que dans le domaine de l’audiovisuel au sens large.

Microphone dynamique haut de gamme, il offre pour moi une alternative vraiment intéressante au SM7B présenté juste avant , dont il diffère notamment dans les aigus (une bosse dans les aigus, vers 8-10 kHz, le rend un peu plus brillant que le microphone Shure).

Doté d’un son un peu sec, le RE20 se distingue également par le fait qu’il ne possède pas vraiment d’effet de proximité, ce qui le rend moins sensible aux éventuelles variations de position de la source sonore.

Pratique, donc, pour une utilisation en microphone voix off.

4. Sennheiser MKH 416

Le microphone pour voix off MKH416 de Shure

Marque : Sennheiser

Directivité : supercardioïde/lobe

Utilisation recommandée : voix off, reportage intérieur ou extérieur

Impossible de parler de micros voix off sans mentionner le MKH 416, une vraie référence du domaine.

C’est le seul microphone « shotgun » de cet article, et sa forme pourrait faire penser qu’il est en fait plus dédié à la prise de sons en extérieur.

Certes, c’est l’une de ses utilités — mais il s’agit surtout d’un microphone redoutable pour l’enregistrement de voix off.

Le son, excellent, est bien équilibré et peut facilement trancher dans le mix si nécessaire.

Et puis, comme il est très directionnel, il restera facilement utilisable même si l’acoustique de la pièce n’est pas parfaite.

Attention toutefois à bien le positionner : généralement, pour les voix off, il convient de parler à environ 2 ou 3 centimètres de l’extrémité du microphone.

Enfin, si vous vous procurez ce modèle (que je recommande fortement), assurez-vous de ne pas prendre la version en T-Power (MKH 416 T) mais bien celle en Phantom Power (MKH 416 P48, plus courante).

5. Neumann TLM 193

Le microphone pour voix off TLM 193 de Neumann

Marque : Neumann

Directivité : Cardioïde

Utilisation recommandée : voix off, usage studio classique (tous instruments)

Le TLM 193 de la marque Neumann est une option intéressante pour ceux qui ne peuvent pas acheter un U87 (présenté un tout petit peu plus bas) mais qui souhaitent quand même profiter de la qualité du son Neumann.

Particulièrement adapté à tout ce qui est narration / spoken words, le TLM 193 est un microphone polyvalent qui aide un peu à donner un certain corps à la voix. Si ce dernier est trop marqué, n’hésitez pas bien sûr à atténuer un peu les basses lors du mixage.

Il est toutefois un peu plus plat en termes de réponse en fréquences que certains autres microphones dédiés aux voix off, ce qui se traduit par des aigus légèrement moins en avant — de fait, il sera souvent un bon choix pour capter des voix un peu trop fortes, justement, dans les aigus.

6. Neumann U87

Le microphone pour voix off U87 de Neumann

Marque : Neumann

Directivité : Cardioïde, Omnidirectionnelle et Figure en 8

Utilisation recommandée : voix off, usage studio classique (tous instruments)

Enfin, pour conclure cette liste des meilleurs micros voix off, voici sans doute le plus connu d’entre tous : le Neumann U87.

Il s’agit d’une grande référence pour tout ce qui est « voice over » — il est d’ailleurs régulièrement utilisé par Disney pour leurs dessins animés.

Certes, le prix est très élevé (encore plus si vous regardez les modèles vintages), mais la qualité est au rendez-vous : le Neumann U87 s’avère être un micro flatteur pour la plupart des voix, tout en captant un maximum de détails.

Évitez par contre de l’utiliser avec un préampli bas de gamme – ce type de couplage n’étant généralement pas très efficace.

En conclusion

De toute cette liste, si je devais recommander un seul microphone pour quelqu’un souhaitant un outil vraiment pro mais à un prix restant relativement accessible, il s’agirait du Sennheiser MKH 416, qui a le mérite d’être une vraie référence tout en proposant un son de grande qualité.

Quel que soit votre choix, n’oubliez pas par contre de vous assurer que vous disposez d’un préampli de qualité – en effet, il serait dommage d’associer un bon microphone à une mauvaise préamplification.

Si vous n’en avez pas encore, rendez-vous sur mon article dédié aux préamplis micro.

Commentaires (16)

Laisser un commentaire

  1. Christophe Répondre

    Bonjour,
    Vous ne mentionnez pas dans votre liste, une marque qui fait de très bons produits avec un rapport qualité/prix d’un très bon niveau, c’est Rode avec le NT2 qui est aussi fait pour les voix sachant que je fais des voix off pour des films (Rode NT3 pour ma caméra) et en plus je suis batteur (Rode NTG 2 pour mes overhead). C’est une marque sérieuse qui s’inscrit dans une gamme tarifaire moyenne (env. 240€ pour le NT2). C’était juste une remarque complémentaire à votre sélection intéressante et pertinente.
    Bien à vous

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Bonjour,
      Je n’ai pas entendu le NT2A qui a l’air de remplacer le NT2 donc je ne pourrai pas commenter – ceci dit effectivement RODE est une marque sérieuse qui fait des bons produits – merci beaucoup pour ce retour très intéressant et pertinent par rapport à l’article 🙂
      Adrien

  2. Leny Répondre

    Bonjour
    Moi personnellement j’utilise un Micro DMZ et filtre anti-pop/Casque Sennheiser hd 380 Pro pour mes projets voix off, et le rendu est tout aussi satisfaisant. Mais vous avez raison, le Neumann U87 est parmi les plus utilisés par les pro.

  3. Jo Répondre

    Bonjour Adrien !

    J’ai découvert ton site récemment et j’avoue avoir du mal à en décrocher tant ton travail est complet, pédagogiquement clair, instructif, fun… et j’en passe sur les superlatifs 😉 Pour cela je souhaiterais simplement te remercier.

    Passioné par le théâtre, l’improvisation, mais tout autant par la culture geek, j’envisage de m’essayer au « voice acting » comme le disent nos confrères outre-Atlantique. Mes recherches m’ont mené à ton blog. Quel foisonnement d’informations ! Je ne pouvais pas en espérer tant (du moins en français).

    Actuellement pour m’entraîner j’enregistre ma voix sur mon iPhone en lisant des textes Wikipédia sur le manchot empereur ou l’hirondelle rustique… (oui, l’éthologie fait partie de mes nombreuses passions…) Partant de là, la marge d’évolution est donc large !

    Ainsi, quel serait selon toi un « pack débutant comédien voix » ? De l’interface audio au microphone.
    En excluant certains produits « tout-en-un » aux prix racoleurs et à la provenance douteuse de Jeff Bezos, sans pour autant devoir vendre un rein au marché noir.

    Pour résumer, je ne souhaite pas encore investir dans un Shure SM7B ou un Neumann (pour ne parler que du microphone). Il s’agit dans un premier temps de faire mes armes avec un setup correct, voire correct +, avant d’affiner mon travail avec du matériel supérieur, si toutefois cela prenait une dimension pro avec le temps et l’expérience.

    Voilà, au plaisir de te lire et encore chapeau bas pour ton travail de passionné !

    Jo.

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Bonjour Jo,

      Merci bien pour ton message ! Content que le site te plaise 🙂 !!

      Vu que tu mentionnes qu’un SM7B serait plutôt cher, je pense qu’il faudrait partir sur quelque chose de basique mais efficace, avec donc une carte son et un micro statique (+ les accessoires qui vont avec type filtre antipop).
      Pour la carte son, mon article ici donne des billes, mais tu peux partir sur une petite Focusrite ou, pour un meilleur son, une Audient.

      Pour l’aspect micro, par défaut j’aime beaucoup l’Aston Origin qui a un très bon rapport qualité/prix.

      Je te laisse me dire si ce genre de choses passeraient dans ton budget ?

      Adrien

      • Jo Répondre

        Bonjour Adrien !

        Merci beaucoup pour ton retour 🙂

        J’avais au préalable dévoré tes articles sur les interfaces audio et le couple impédance/sensibilité. Même si j’ai encore du mal à intégrer certaines notions, plus j’en apprends et plus le sujet me passionne !

        Pour revenir sur le matériel spécial « voix » :

        – Interface audio :
        En effet, le modèle Scarlett 2I2 G3 de chez Focusrite me paraît adéquat pour débuter. Quel modèle de chez Audient recommanderais-tu pour démarrer ?

        – Micro :
        L’Aston Origin semble très séduisant ! (je serais curieux de savoir sur quels projets l’as-tu utilisé ?) Malheureusement, je ne suis pas sûr de vouloir investir plus de 200 euros dans un micro pour le moment. Car je dois ajouter des accessoires. Cela dit, je mets l’Origin en option ! (J’aime beaucoup son design, et ça compte aussi !)

        Bon, je ne vais pas réquisitionner toute ton attention ! Je vais faire mes petites recherches en m’appuyant en grande partie sur tes connaissances 😉

        Encore merci et keep doing the good job!

        • Adrien Administrateur / Répondre

          Bonjour,
          Les 2i2 sont très bien pour débuter oui. Chez Audient, tous les modèles sont bien mais je partirais déjà sur l’iD 14 qui dispose d’une alimentation dédiée.

          Pour le micro, je comprends qu’investir de 200€ peut être un peu compliqué, après il y a un vrai gain de qualité par rapport à d’autres microphones. Sur quelque chose de moins cher, je partirais plutôt sur un AT2020 par exemple.

          Adrien

          • Jo

            Super ! Merci pour ces précieuses informations Adrien 🙂

          • Adrien Administrateur /

            Je t’en prie 🙂

  4. Baptiste Répondre

    Bonjour Adrien, merci beaucoup pour tes précieux conseils !
    Je possède un KMR81 que j’utilise pour les tournages extérieurs, et je souhaiterais l’utiliser pour une voix-off. Seulement voilà, le résultat est très décevant. Le son manque franchement de « consistance », et est peu intelligible. J’ai essayé de placer le micro proche (2 ou 3 cm) ou plus éloigné, j’ai aussi activé le filtre coupe-bas, mais rien n’y fait. Je vois que la plupart les micros que tu conseilles sont des micros à large membrane mais je n’ai pas les moyens pour en acquérir. Tu parles du Sennheiser, qui est en micro canon : aurais-tu d’autres conseils pour ce type de micro pour améliorer mon enregistrement ?
    Merci à toi !

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Normalement le KMR81 devrait pouvoir être, je pense, utilisé pour des voix off… que lest le problème que tu rencontres ?
      Adrien

      • Baptiste Répondre

        Pour ce micro , les basses sont très présentes et l’effet de proximité se fait rapidement sentir. Cela fait très brouillon à l’écoute, les basses sont mal définies et désagréables et les fréquences plus hautes sont comme masquées. Donc je m’éloigne d’environ 50 ou 60 cm pour atténuer tout cela mais automatiquement la pièce se fait entendre.

  5. Abdel Répondre

    Salut il y a le ntg3 de chez rode qui a l’air quasiment identique voir au dessus du mkh416
    Tu en penses quoi?

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Le NTG3 de Rode est effectivement aussi un bon microphone (moins bien je trouve que le 416, mais il s’en sort très bien !)
      Adrien

Laissez un commentaire

Nous respectons votre vie privée : votre adresse mail ne sera pas publiée.