PSP 2445 : Le Test Complet

9.7/ 10

Qualité sonore - 10

Fonctionnalités / Interface - 9.5

Rapport Qualité/Prix - 9.5

Acheter

POUR
La densité et la qualité du son, les sonorités années 80, la facilité d'utilisation

CONTRE
Le decay maximum limité à 5 secondes

Ce n’est pas la première fois que je teste un plugin de la marque PSPaudioware, qui est un éditeur que j’apprécie beaucoup.

Ainsi avais-je déjà donné mon avis sur des plugins tels que preQursor 2, Nexcellence ou FETpressor.

Parmi leurs différentes créations, il y a un plugin dont j’entendais parler depuis longtemps mais je n’avais jamais pris le temps de tester : PSP 2445.

Visiblement une grosse erreur de ma part, car comme vous pouvez le voir dans la notation ci-dessus il s’agit vraiment d’une excellente réverbe ! 🙂

Explications…

A l’origine

Difficile de parler de ce plugin PSP 2445 sans parler de l’EMT 244.

Conçue en 1978, il s’agit d’une des premières réverbes « hardware » centrées uniquement sur du processing digital, grâce à des convertisseurs AN/NA 13 bits.

Faisant suite à l’EMT 250 mise sur le marché deux ans avant, elle s’afficha comme un matériel novateur mais surtout haut de gamme, et se déclina dans les années qui suivirent en différents modèles, dont notamment l’EMT 245 apparue en 1982.

Photographie d’une réverbe EMT 245, avec l’aimable autorisation de Pacific Recorders (qui la propose en location)

Ce sont ces deux modèles que cherche à émuler le plugin PSP 2445.

Enfin, je dis « cherche », mais le plugin s’en approche sans doute beaucoup puisqu’il a été construit avec l’input du Dr. Barry Blesser, l’un des concepteurs de ces réverbes, mais a également reçu l’approbation de la marque EMT elle-même.

Autrement dit, on est sur un plugin très sérieux — ce qui ne surprend pas, au demeurant, connaissant le professionnalisme de la marque PSP.

Interface & Réglages

L’interface de PSP 2445 est sobre et typée vintage. De taille moyenne, elle reproduit, peu ou prou, le design des réverbes EMT.

Les réglages disponibles sont à première vue assez classiques pour une réverbe. On retrouve ainsi :

  • un contrôle du predelay ;
  • un contrôle de la quantité de premières réflexions (Early Reflections) ;
  • un réglage de la durée de la réverbe (de 0.2 à 5 secondes).

L'interface de PSP 2445

Comme sur les EMT, deux switches permettent par ailleurs d’ajuster le comportement de la réverbe en fonction des fréquences. Ainsi, si le premier switch est engagé, la réverbe sera plus longue sur les basses ; si le deuxième est activé, elle sera par contre plus courte sur les aigus.

Enfin, sur la gauche du plugin, un petit curseur permet d’alterner entre trois algorithmes de calcul : :

  • 244 (simulant l’EMT 244, un peu plus brillante) ;
  • 245 (simulant l’EMT 245, un peu plus sombre et plus dense) ;
  • ainsi qu’un mode « + » qui combine les deux premiers.

Rien qu’avec ces réglages, vous devriez pouvoir faire pas mal de choses.

Ceci dit, si vous aimez expérimenter et régler tout dans le détail, il vous suffira de cliquer sur le texte « Open » pour révéler un certain nombre de contrôles supplémentaires.

Autres réglages de PSP 2445

On retrouve ainsi la possibilité de faire travailler la réverbe en mode mono/stéréo, stéréo/stéréo ou dual mono. En complément, PSP 2445 vous laisse paramétrer le routing du signal comme vous le voulez entre les algorithmes 244 et 245. Le manuel est d’ailleurs plein de détails très intéressants pour vous guider dans les réglages qui sonnent le mieux.

Enfin, d’autres boutons permettent quant à eux d’appliquer des courbes d’égalisation, de gérer la quantité de modulation apportée au signal par l’algorithme ou encore d’ajuster la largeur de l’image stéréo en sortie du plugin.

Autrement dit, vous avez tout ce qu’il faut pour paramétrer votre réverbe comme vous le souhaitez.

Une réverbe magnifique

Il faut être clair : je n’ai jamais utilisé les réverbes EMT originelles, donc je ne vais pas me risquer à effectuer une comparaison ou bien à vous dire que la simulation est parfaite.

Pour moi, la seule question importante est : est-ce que ça sonne bien ?

Le fait est qu’avant de tester ce plugin, j’en avais entendu beaucoup de bien. Mais je ne l’utilisais pas.

Quelle erreur de ma part !

En l’ajoutant pour la première fois sur une piste de guitare acoustique, j’ai compris instantanément qu’il s’agissait d’une perle rare tant le son était magnifique. C’est le mot, magnifique.

PSP 2445 offre en effet une réverbe détaillée et dense, avec un caractère marqué mais qui n’empêche pas de l’utiliser sur toutes sortes de sources sonores : batteries, voix, guitares… tout est possible grâce aux multiples réglages disponibles.

En particulier, si vous aimez les réverbes courtes et typées années 80, PSP 2445 s’avère très capable.

Voici deux exemples, tout d’abord avec un effet slapback sur une piste de voix, puis une réverbe « room » sur une batterie (morceau : Woodfire – Outer _) :

Bien entendu, les ambiances plus longues sont tout aussi exquises, même si on ressentira parfois le manque d’un decay supérieur à 5 secondes (il faut le dire, c’est un peu dommage).

En effet, PSP 2445 est capable de donner un effet tridimensionnel impressionnant qui mettra facilement en valeur vos pistes, quelles qu’elles soient.

Voici un exemple tout simple mais très parlant avec une mandoline (morceau: James May – Eliza Jane) :

En conclusion

PSP 2445 est spectaculaire.

Outre l’aspect un peu historique du plugin, dans le sens où il émule une des premières réverbes digitales ayant existé (et avec l’aval de la marque EMT), il propose surtout une réverbe d’excellente qualité, très typée années 80 mais en même temps assez polyvalente.

Doté de tous les contrôles nécessaires, il faut vraiment le faire exprès pour ne pas le faire sonner correctement…

Sans aucun doute l’un des meilleurs plugins de réverbe disponibles sur le marché !

► Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page officielle de PSP 2445.

Laisser un commentaire