9 des Meilleurs Microphones pour Piano | Projet Home Studio

9 des Meilleurs Microphones pour Piano

Quels sont les meilleurs microphones pour le piano ?

Dans l’absolu, beaucoup de microphones, notamment statiques, pourraient faire le job.

D’ailleurs, surtout pour le piano, le choix du microphone ne fait pas tout : enregistrer un piano est quelque chose de délicat (je vous prépare prochainement un article sur le sujet), et le placement du micro est donc crucial.

Un piano droit

Je pourrais aussi faire une réponse facile en vous suggérant une paire de micros Neumann M149.

Cela sonnerait sans doute très bien, mais ça ne vous aiderait probablement pas beaucoup : si vous avez cliqué sur le lien juste au-dessus, vous avez vu que ces microphones sont financièrement hors d’atteinte pour nous autres home-studistes.

Aussi, dans cet article, j’ai décidé de vous proposer une sélection de microphones parfaits pour l’enregistrement de piano et adaptés aux budgets de home studios, avec toutefois un choix entre des micros plutôt entrée de gamme (150, 200€…) et d’autres micros qui nécessiteront tout de même un certain investissement (600€ et +).

Comment choisir des microphones pour un piano ?

Avant de regarder ma sélection des meilleurs micros pour le piano, je vous propose de prendre quelques instants pour nous poser la question des critères de choix de microphones pour ce type de prise de son.

Le fait est que le piano est un instrument difficile à bien enregistrer, avec beaucoup de détails et générant de l’énergie sonore sur une plage de fréquences très large.

Généralement, on laissera donc de côté les microphones dynamiques, qui auront plus de mal à capter les hautes fréquences et ne seront pas toujours aussi détaillés qu’on le souhaiterait.

En lieu et place, on s’orientera souvent vers un ou plusieurs microphones statiques, qui seront eux capables de restituer les détails que l’on souhaite entendre.

D’ailleurs, on utilisera régulièrement des microphones statiques à petite membrane, qui restituent bien les transitoires et l’attaque globale des notes. C’est pourquoi, dans la sélection juste en-dessous, vous retrouverez surtout ce type de microphones.

Enfin, notez que les micros à ruban forment une alternative intéressante pour ceux qui recherchent un son plus chaud, plus vintage ou plus intimiste — typiquement pour un piano solo.

1. LEWITT LCT 140 Air

Les microphones pour piano LCT 140 Air de LEWITT

Marque : LEWITT
Type : Statique à petite membrane
Directivité : Cardioïde
Bruit de fond : 20 dB (A)

Si votre budget est limité, je vous conseille fortement de regarder en priorité les LCT 140 Air de chez LEWITT, une marque autrichienne dirigée par un ancien d’AKG et qui produit à la fois des microphones entrée de gamme et d’autres très haut de gamme.

Avec les LCT 140 Air (à acheter de préférence en version appairée, cf. les liens ci-dessous), LEWITT frappe très fort en proposant un microphone avec un rapport qualité/prix phénoménal.

J’ai été bluffé lorsque je les ai testés — vous pouvez d’ailleurs lire ma review complète en cliquant ici.

Le son est détaillé, transparent et articulé.

Le mode « Air » activable via un petit bouton sur le corps des micros vous permet par ailleurs d’obtenir un son plus ouvert dans les aigus, ce qui apporte une vraie polyvalence à ces LCT 140 Air.

Notez par contre que le bruit de fond est un peu élevé : si le piano joue assez fort ou si il va être intégré dans un mix complet, ça ne posera aucun soucis. Si par contre vous jouez une partie extrêmement intimiste, il est possible que le bruit de fond se remarque légèrement.

► Voir le prix actuel des LCT 140 Air :

2. RØDE NT5

Les microphones pour piano NT5 de RØDE

Marque : RØDE
Type : Statique à petite membrane
Directivité : Cardioïde (capsules Omni disponibles en option)
Bruit de fond : 16 dB (A)

Les célèbres NT5 de chez RØDE sont pour moi une alternative aux LCT 140 Air présentés justement avant, toujours dans une logique de microphones entrée de gamme.

En effet, les NT5 font partie des micros que l’on retrouve couramment en home studio.

Le son est globalement bon, mais je les trouve parfois un peu trop brillants en raison d’un soulèvement marqué des haut-médiums, qui suivant l’instrument enregistré peuvent ressortir de façon agressive.

Toutefois, sur cette gamme de prix, les NT5 forment une option intéressante avec un son qui ressortira facilement dans le mix, notamment pour des prises de son un peu rock.

Notons au passage le bruit de fond de 16 dB (A), ce qui est assez bas surtout pour le prix.

► Voir le prix actuel des NT5 :

3. Oktava MK-012

Les microphones pour piano MK-012 de Oktava

Marque : Oktava
Type : Statique à petite membrane
Directivité : Cardioïde (capsules Hypercardioïdes et Omni disponibles en option)
Bruit de fond : non confirmé

On ne présente plus ces célèbres microphones de chez Oktava, disponibles sous la forme de différents packages : seuls ou en paires, juste avec la capsule cardioïde ou avec des capsules hypercardioïdes et omni en plus…

Par défaut, je vous recommande si votre budget le permet de partir sur la version avec les capsules supplémentaires. Certes cela coûte un peu plus cher, mais :

  • ça vous offrira une vraie polyvalence pour la prise de son de pianos, qu’ils soient à queue ou droits ;
  • vous pourrez profiter d’un son potentiellement plus large, plus « 3D » ;
  • vous aurez plus de flexibilité pour placer vos microphones en profitant de l’absence d’effet de proximité.

Notez par contre qu’en omnidirectionnel, vous capterez bien sûr plus fortement l’ambiance de votre pièce : si celle-ci est très petite ou n’a pas une acoustique agréable, cela pourrait générer des problèmes.

Si vos Oktava MK-012 sont bien positionnés, vous pourrez obtenir un son vraiment excellent : ces microphones sont assez équilibrés avec toutefois une légère coloration dans les basses et des aigus doux très agréables.

Un bon choix pour le home studio, sans hésiter.

► Voir le prix actuel des MK-012 sur :

4. Shure KSM 137

Les microphones pour piano KSM 137 de Shure

Marque : Shure
Type : Statique à petite membrane
Directivité : Cardioïde
Bruit de fond : 14 dB (A)

Pour la prise de son de piano, le KSM 137 de Shure à petite membrane est une option haut de gamme intéressante, avec un prix qui reste toutefois relativement accessible.

Utilisable aussi bien en studio que sur scène, le KSM 137 fournit en effet un son naturel, avec une excellente réponse aux transitoires sans pour autant sonner de façon brillante.

Le punch du piano ressort, mais sans agressivité. On notera toutefois qu’il a tendance à sonner de façon un peu sèche, comme si on était très proche du piano : ce manque d’ambiance pourra potentiellement être compensé par une paire de microphones large membrane positionnés plus en retrait dans la pièce.

Un microphone vraiment efficace sur le piano, au bruit de fond bas, et doté d’un bon rapport qualité/prix.

► Voir le prix actuel des KSM 137 :

5. Neumann KM 184

Marque : Neumann
Type : Statique à petite membrane
Directivité : Cardioïde
Bruit de fond : 13 dB (A)

On passe cette fois dans une autre gamme de prix, mais il faut avouer que ces petits microphones KM 184 de la prestigieuse marque allemande Neumann font excellement bien le job pour le piano.

La reproduction des transitoires et de l’attaque des notes est bonne, avec une agréable représentation de l’image stéréo pour peu que les micros soient bien positionnés.

Les KM 184 offrent également une jolie profondeur dans les basses, que l’on appréciera nécessairement sur le piano, et un bruit de fond très bas.

Les aigus, détaillés et ouverts, pourront dans certains cas sembler légèrement durs mais cela donnera à vos enregistrements un aspect moderne.

Ne chipotons pas cependant : que vous enregistriez un piano à queue ou droit, en solo ou pour l’intégrer à un mix complet, les KM 184 s’avéreront être des compagnons de qualité.

► Voir le prix actuel des KM 184 :

6. LEWITT LCT 440 Pure

Le microphone pour piano LCT 440 Pure de LEWITT

Marque : LEWITT
Type : Statique à large membrane
Directivité : Cardioïde
Bruit de fond : 7 dB (A) !

Un deuxième microphone LEWITT dans cette liste !

Comme je le disais plus haut, la marque autrichienne a tendance à ressortir du lot en produisant des microphones avec un bon rapport qualité/prix.

Le LCT 440 Pure ne déroge pas à la règle, et est une option intéressante pour la prise de son de piano si votre budget est un peu restreint.

Le son est très détaillé, clair et plutôt ouvert dans les aigus avec une bonne articulation.

Il est en cela plutôt transparent, ce qui rend ce microphone adapté je trouve à des sons un peu modernes (même si bien sûr tout dépend de l’instrument et du positionnement).

En effet, le LCT 440 Pure aura tendance à bien contrebalancer un piano qui sonnerait de façon trop sombre.

Notons au passage l’existence d’un modèle similaire mais avec plusieurs directivités : le LCT 441 Flex. Si votre budget le permet, je trouve que ça vaut vraiment le coup d’avoir cette option pour mieux capturer l’essence de votre piano.

7. Aston Microphones Spirit

Le microphone pour piano Spirit de chez Aston Microphones

Marque : Aston Microphones
Type : Statique à large membrane
Directivité : Cardioïde, Omni, Figure-en-8
Bruit de fond : 14 dB(A)

Si vous êtes lecteur ou lectrice régulier de ce site, vous savez qu’Aston Microphones est une marque que j’affectionne particulièrement, car leurs microphones sont abordables et ont eux aussi un bon rapport qualité/prix.

D’habitude, je recommande d’ailleurs le Aston Origin, qui se débrouille déjà bien sur le piano.

Mais ici, c’est plutôt le Spirit vers lequel je pense que vous devriez vous orienter pour trois raisons :

  • le son est un peu plus ouvert dans les aigus avec de bons détails ;
  • le bruit de fond est plus faible sur ce modèle (14 dB (A) vs. 18 dB (A)) : ça ne sera pas un sujet pour l’enregistrement d’un piano droit rock et punchy, mais pourra poser problème pour un piano à queue jouant solo avec délicatesse ;
  • le Spirit est multi-directivités (cardioïde, omni et figure-en-8), ce qui apportera nécessairement une certaine polyvalence dans vos prises de son.

Notons au passage le design unique du microphone, que je trouve particulièrement esthétique (après, les goûts les couleurs…).

Bref, un choix de qualité au prix correct pour le piano, en mono ou en paire stéréo.

8. Audio-Technica AT4050

Le microphone pour piano AT4050 de Audio-Technica

Marque : Audio-Technica
Type : Statique à large membrane
Directivité : Cardioïde, Omni, Figure-en-8
Bruit de fond : 17 dB SPL

Le AT4050 est un excellent microphone pour l’enregistrement de piano droit ou à queue, et qui s’adapte facilement à différents instruments : vous pourrez ainsi l’utiliser pour la voix, les instruments à corde ou en overhead sur une batterie.

Comme pour l’Aston Spirit mentionné plus haut, la présence d’un sélecteur de directivité (Cardioïde, Omni, Figure-en-8) offrira une vraie flexibilité dans le positionnement du microphone et donc en termes de possibilités créatives.

On notera d’ailleurs la présence d’une capsule à double diaphragme donnant accès à une réponse en fréquence contrôlée quelle que soit la directivité choisie.

Le son est transparent, notamment en raison de l’absence de transformateur intégré susceptible de colorer le signal dans les basses.

Pour une prise de son de piano intégré in fine à un mix, le AT4050 fera très bien le job.

Par contre, il manquera peut-être légèrement de densité pour une prise de son piano solo.

Notons enfin la garantie de 15 ans du matériel, qui est nécessairement très appréciable.

9. JZ Microphones The Amethyst

Marque : JZ Microphones
Type : Statique à large membrane
Directivité : Cardioïde
Bruit de fond : 7 dB (A) !

Et pour terminer, dernière option de cette sélection : le magnifique Amethyst de JZ Microphones, une marque lettone qui existe depuis longtemps mais n’est pas encore bien connue en France, malheureusement.

Au-delà du design esthétique mais très particulier, l’Amethyst est un microphone plutôt neutre dans l’approche avec toutefois une jolie texture vintage : les basses fréquences sont précises et assez profondes, les médiums clairs et les aigus très doux sans pour autant rendre le microphone sombre.

Un microphone avec donc une attitude attrayante qui sera parfait notamment pour le piano à queue, mais s’avérera tout aussi efficace à mon goût sur un piano droit.

En conclusion

Voilà, vous avez désormais un nombre de pistes qui je pense sera intéressant pour choisir votre ou vos prochain(s) microphone(s) pour repiquer votre piano.

► Continuez à lire avec mon dossier sur les microphones de studio

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

EMONTS / Répondre

Félicitations Adrien,
C’est un super article très très clair et bien développé….
Décidément il assure ce groupe Projet Home Studio !!!

Laissez un commentaire

Nous respectons votre vie privée : votre adresse mail ne sera pas publiée.