6 des Meilleurs Claviers Maîtres MIDI [2020]

Les claviers MIDI, également appelés claviers maîtres (c’est la même chose), font partie du matériel indispensable des home studios.

Mais comme d’habitude lorsque l’on parle de musique, choisir un modèle peut vite s’avérer compliqué.

Surtout si c’est la première fois que vous achetez ce type de clavier.

En effet, que vous cherchiez un clavier midi pour débutant dans le but de contrôler quelques samples sur votre ordinateur ou au contraire un clavier maître complet pour enregistrer des compositions professionnelles, vous allez vite être confronté(e) à une multitude de modèles aux fonctionnalités diverses.

Résultat, il est particulièrement difficile de vous assurer que le clavier que vous choisirez sera vraiment un bon clavier MIDI.

Alors certes, il y a beaucoup de modèles sympathiques. La plupart « font le job », comme on dit.

Mais certains ressortent nettement du lot.

Alors pour vous aider, j’ai construit ce comparatif des meilleurs claviers MIDI en mettant à chaque fois en évidence le type d’utilisation cible.

A noter que l’article en lui-même vise à être un guide d’achat suffisamment détaillé pour vous aider à sélectionner le modèle qui vous conviendra. Toutefois, si vous souhaitez simplement voir les modèles que je recommande, rendez-vous sur le tableau comparatif en bas de page… 😉

Comment choisir un bon clavier MIDI ?

Avant d’acheter un clavier MIDI, il est important d’avoir en tête les principaux critères à prendre en compte.

En effet, si certaines fonctionnalités sont sans doute un peu accessoires pour la plupart des utilisateurs, d’autres sont vraiment importantes pour faire un choix.

Pour faire simple, il y a quelques questions auxquelles il vous faut répondre avant de choisir un clavier maître :

  • Qu’est-ce que je veux en faire ? Souhaitez-vous contrôler des instruments virtuels sur PC ? Avez-vous besoin de déclencher des samples de batterie ou de percussions ? Souhaitez-vous simplement contrôler des synthétiseurs analogiques (comme les Moog par exemple) ?
  • Quel nombre de touches ? Les claviers MIDI font entre 25 et 88 touches, avec tous les intermédiaires possibles. Donc, grosso-modo, de 2 à 7 octaves.
    • 25 touches : idéal si vous n’avez pas beaucoup de place ou en utilisation nomade, ce type de format s’avérera surtout utile pour contrôler des synthétiseurs (virtuels ou analogiques) en jouant avec une seule main. Par exemple, les 25 touches suffiront pour jouer des bass lines sur un synthé monophonique. Difficile par contre de jouer des mélodies très évoluées ou des banques de samples réalistes car les 2 octaves seront vraiment une limite.
    • 32 à 49 touches : pour moi, c’est un format très adapté au home studio, sauf à ce que vous ayez vraiment de la place. Avec ces 3 ou 4 octaves, vous pourrez faire pas mal de choses — surtout si vous souhaitez principalement contrôler des synthétiseurs (software ou hardware)
    • 66 touches et + : plutôt orienté, je trouve, pour une utilisation professionnelle ou si vous souhaitez jouer du piano avec en profitant du grand nombre d’octaves disponibles. Si vous avez la place et le budget, ceci dit, avoir un grand clavier vous permettra bien sûr de faire tout ce que les plus petits claviers peuvent faire.
  • Quelle connectique choisir ? Les claviers MIDI peuvent avoir des connectiques MIDI ou USB. Ou les deux.
    • avec une connectique USB, vous pourrez brancher le clavier à votre ordinateur pour contrôler des instruments virtuels. Impossible, par contre, de les brancher directement à un synthétiseur hardware (sauf en passant, éventuellement, par une interface)
    • avec une connectique MIDI, vous pourrez brancher votre clavier directement sur des synthétiseurs hardware, ou bien sur votre interface si bien sûr elle possède une entrée MIDI IN.
  • Quel toucher choisir ? Les claviers MIDI se répartissent globalement en 3 types, en fonction du toucher. C’est-à-dire, de la sensation lorsque l’on appuie sur les touches :
    • Synth-action (non lesté) : le toucher de base, comme on peut le sentir sur certains synthétiseurs. Il y a juste un petit ressort sous la touche, ce qui a pour effet de faire remonter la touche très rapidement. Pas nécessairement idéal pour un jeu très expressif, mais généralement complètement adapté pour contrôler un synthétiseur ou jouer des mélodies rapides. Si vous n’êtes pas pianiste à la base, ce type de toucher sera sans doute le plus facile à utiliser.
    • Toucher lourd : il s’agit du toucher tel qu’on peu l’avoir sur un vrai piano. Très agréable pour jouer ce type d’instruments, très expressif, mais aussi beaucoup plus cher et parfois peu adapté pour jouer des instruments de type synthés. Si vous avez l’habitude de jouer du piano ou que vous composez surtout des musiques pour piano, c’est toutefois un bon choix.
    • Toucher mi-lourd : un choix intermédiaire entre les premiers. La réponse des touches, du coup, est « semi-réaliste ».
  • De quelles fonctionnalités ai-je besoin ? Avez-vous simplement besoin d’un clavier ? Souhaitez-vous pouvoir contrôler les paramètres de vos instruments via des potentiomètres, ou contrôler les niveaux via des faders ? Avez-vous besoin de boutons de transport (play/stop/record…) pour contrôler votre DAW ? Souhaitez-vous déclencher des samples de percussions grâce à des pads sensibles à la vélocité ? Dans le doute, mieux vaut trop de fonctionnalités que pas assez…
  • Ai-je besoin d’un clavier avec Aftertouch ? Les claviers possédant la technologie aftertouch, qui est liée à la norme MIDI, envoient un signal supplémentaire indiquant la force avec lesquelles les touches sont enfoncées après la pression initiale. Cela permet notamment un jeu beaucoup plus expressif sur certains synthétiseurs virtuels.
  • Quels sont les logiciels livrés avec mon clavier MIDI ? C’est peut-être un point de détail, mais je trouve qu’il est intéressant de regarder les logiciels ou samples offerts en bonus lorsque vous achetez un clavier MIDI. Certaines marques proposent ainsi des packages plus intéressants que d’autres.

Ma sélection des meilleurs claviers MIDI pour votre studio

Maintenant que vous avez toutes les informations pour vous permettre de choisir votre prochain clavier MIDI, passons aux choses sérieuses avec cette sélection de 6 des meilleurs claviers maîtres.

Une remarque au passage : il existe d’autres modèles qui sont bien. Toutefois, ceux-ci sont des valeurs sûres qui vous satisferont sans aucun doute 😉

1. AKAI LPK 25

Le clavier MIDI portable LPK 25 d'AKAI

Marque : AKAI
Connectique : USB uniquement
Utilisation : débutant ou en mode « nomade »
Toucher : non lesté

Le LPK 25 est le clavier le plus petit de cette sélection.

Clairement adapté aux débutants qui souhaitent se procurer un premier clavier MIDI à bas prix pour commencer à jouer quelques notes ou quelques lignes de synthés virtuels, c’est aussi un modèle qui se prêtera bien à une utilisation nomade, par exemple si vous l’emmenez en voyage.

En termes de fonctionnalités, la taille et le prix font qu’il est nécessairement un peu limité. Par exemple, on ne retrouve pas de molettes de Pitch Bend et d’Expression (ces deux molettes que l’on retrouve généralement sur la gauche des claviers et qui permettent de contrôler de façon dynamique la hauteur de note et certains paramètres des instruments).

Cependant, un petit arpégiateur est intégré dans le clavier, ce qui je trouve est plutôt sympathique — surtout au vu du prix de vente très bas.

Enfin, les touches peuvent sembler un peu dures mais elles sont solides, ce qui donne à ce petit clavier MIDI un très bon rapport qualité/prix.

2. AKAI MPK mini Mk2

Le clavier MIDI MPK mini Mk2 d'Akai

Marque : AKAI
Connectique : USB uniquement
Utilisation : débutant ou avancé ayant besoin d’un clavier compact mais avec un bon set de fonctionnalités
Toucher : non lesté

Eh oui, un autre modèle AKAI ! En entrée de gamme (et haut dessus), il s’agit d’une marque vraiment intéressante !

Pour moi, le MPK est le clavier MIDI par excellence pour les débutants qui recherchent du matériel sérieux avec pas mal de fonctionnalités.

Ceci dit, il conviendra tout autant à des utilisateurs plus confirmés, en raison de sa très bonne qualité et des nombreuses fonctionnalités intégrées.

Ainsi, on retrouve par exemple un joystick remplaçant les molettes de pitch et d’expression, ce qui permet d’ailleurs de garder de la place.

Ensuite, 8 pads sensibles à la vélocité sont présents au-dessus du clavier (pour composer des beats électroniques, par exemple), ainsi que 8 potentiomètres que vous pourrez affecter aux paramètres de vos synthés virtuels.

Et puis, l’arpégiateur intégré et la possibilité de brancher une pédale de sustain sont deux ajouts très appréciables.

Bref, un très bon modèle entrée de gamme et de taille assez réduite ! 🙂

3. Arturia Keystep

Le clavier MIDI Arturia Keystep

Marque : Arturia
Connectique : USB et MIDI
Utilisation : plutôt pour contrôler des synthétiseurs analogiques ou numériques
Toucher : non lesté, touches slim-key

J’adore les claviers Arturia. Rien que le design est magnifique.

Le Keystep est sans doute mon favori de cette liste, car il est de très bonne facture mais propose surtout un clavier MIDI aftertouch à prix très correct.

Le format est un peu atypique, puisque le Keystep possède 32 touches, soit 3 octaves.

De plus, sa taille est assez réduite, parce qu’il s’agit principalement d’un clavier fait pour jouer sur des synthétiseurs sans avoir à contrôler des dizaines de paramètres. Ce qui explique l’absence de potentiomètres ou de pads.

En contrepartie, le clavier d’Arturia propose un très sympathique arpégiateur polyphonique (64 pas et jusqu’à 8 notes par pas) ainsi qu’une série de boutons de transports plus classiques pour contrôler votre DAW.

Pour moi, ce clavier est idéal si vous voulez contrôler des synthétiseurs hardware, en raison de ses fonctionnalités épurées. Notez d’ailleurs qu’en plus de la connectique MIDI, le Keystep propose aussi plusieurs sorties CV/Gate.

4. Novation Impulse 49

Le clavier MIDI Impulse 49 de Novation

Marque : Novation
Connectique : USB et MIDI
Utilisation : home studio classique, live
Toucher : semi-lesté

L’Impulse 49 de la marque Novation est une très bonne alternative au Keystep d’Arturia mentionné juste au-dessus si vous avez besoin d’un clavier efficace en home studio avec toutefois un set de fonctionnalités plus complet.

En effet, l’Impulse 49 possède un clavier de 49 touches semi-lestées avec aftertouch, ce qui est vraiment très utile.

A ceci s’ajoutent 9 faders, 8 pads , 8 potentiomètres et des boutons de transport pour contrôler à peu près tout ce que vous pourriez imaginer.

Clairement, tout est là pour faire de ce clavier MIDI novation une machine solide (la fabrication en elle-même est très bonne, plus que sur d’autres modèles de la même marque) et utile sur le long terme.

Remarquez au passage que l’écran LCD étant rétro-éclairé, cela peut en faire un clavier maître utile pour jouer en live.

Un très bon investissement pour votre (home) studio.

5. Arturia Keylab Essential 61

Le clavier MIDI Keylab Essential 61 d'Arturia

Marque : Arturia
Connectique : USB et MIDI
Utilisation : home studio classique
Toucher : non lesté

On retrouve à nouveau le design épuré d’Arturia avec ce clavier 61 touches qui trouvera facilement sa place dans votre home studio si vous avez besoin d’une station de travail MIDI efficace et dotée d’un clavier avec beaucoup d’octaves.

En effet, le Keylab Essential 61 possède, comme son nom l’indique, 61 touches (qui malheureusement ne sont pas lestées et n’ont pas d’aftertouch…quel dommage !), ce qui devrait couvrir un grand nombre d’utilisations possibles.

A ceci s’ajoutent 9 faders, 9 potentiomètres et 8 pads (qui eux disposent de la technologie aftertouch), ainsi qu’un grand nombre de boutons de commande qui faciliteront l’intégration dans votre workflow.

A noter au passage qu’en-dessous des potentiomètres, des noms indiquent quels paramètres ceux-ci contrôlent, même si dans les faits vous pouvez les affecter à n’importe quoi. On appréciera ou pas, mais à l’utilisation je trouve que cela fait du sens.

6. Native Instruments Komplete Kontrol S61 MK2

Le clavier MIDI Komplete Kontrol S61 de Native Instruments

Marque : Native Instruments
Connectique : USB et MIDI
Utilisation : plutôt pour les utilisateurs avancés
Toucher : clavier Fatar semi-lesté

Certes, le Komplete Kontrol S61 de Native Instruments est beaucoup plus cher que les autres claviers MIDI de cette sélection — mais c’est sans doute l’un des claviers ultimes en studio car il intègre un certain nombre de fonctionnalités intéressantes.

Pour moi, il n’est pas vraiment dédié à tout ce qui est percussions/beats (Native Instruments a d’autres produits couvrant ce type d’utilisation).

Par contre, pour contrôler des synthés ou des banques de sons (orchestres, instruments acoustiques, banques de samples en tous genres), ce clavier MIDI est absolument parfait.

Encore plus, d’ailleurs, si vous vous appuyez sur les logiciels de la marque (Komplete / Kontakt — sachant qu’il existe énormément d’éditeurs tiers proposant des banques de sons pour Kontakt) ou des synthétiseurs compatibles NKS. Par exemple, les excellents plugins de chez U-He sont compatibles avec cette technologie, qui permet une très bonne intégration entre le synthé virtuel et le clavier.

Au-delà de cet aspect logiciel, les touches du Komplete Kontrol S61 sont semi-lestées (mécaniques Fatar) et l’ensemble est de très bonne facture.

On notera au passage les « light guide », ces petites lumières au-dessus des touches permettant d’identifier les zones-clés. Utiles par exemple pour identifier quelle partie du clavier contrôle quel instrument ou pour visualiser les gammes.

Bref, du matos professionnel à n’en pas douter !

Tableau comparatif des claviers MIDI sélectionnés

Pour faciliter votre choix, j’ai regroupé dans le tableau comparatif ci-dessous les principales informations concernant les claviers mentionnés plus haut dans l’article.

Astuce : vous pouvez faire défiler horizontalement le tableau en utilisant la barre de défilement (sur PC) ou en le faisant glisser de gauche à droite (sur smartphone) :

AKAI LPK 25AKAI MPK mini Mk2Arturia KeystepNovation Impulse 49Arturia Keylab Essential 61Native Instruments Komplete Kontrol S61 MK2
ImageAKAI LPK 25AKAI Mini MPK mk2Arturia KeystepNovation Impulse 49Arturia Keylab Essential 61Native Instruments Komplete Kontrol S61
Nombre de Touches252532496161
Touchernon lesténon lesténon lestésemi-lesténon lestésemi-lesté
Pitch Bend / Modulationnonouiouiouiouioui
Pads080880
Faders000990
Potentiomètres080898
Aftertouchnonnonouiouipads uniquementoui
ConnectiqueUSBUSBUSB+MIDIUSB+MIDIUSB+MIDIUSB+MIDI
Voir le prix surThomann
Woodbrass
Amazon
Thomann
Woodbrass
Amazon
Thomann
Woodbrass
Amazon
Thomann
Woodbrass
Amazon
Thomann
Woodbrass
Amazon
Thomann
Woodbrass
Amazon

En conclusion

Félicitations, vous êtes arrivé(e) jusqu’à la fin de cet article ! 🙂

Surtout, si vous avez des questions, n’hésitez pas à les laisser en commentaire : je réponds bien sûr à tout le monde.

Et enfin, pour aller plus loin dans la mise en place ou l’amélioration de votre home studio, je vous donne rendez-vous sur mon grand guide du matériel de studio

Commentaires (6)

Laisser un commentaire

  1. A.M. Répondre

    Bonjour,

    Je te lis depuis peu, je suis tombé sur ton blog il y a quelques jours et j’ai bien aimé ce que j’y ai vu.

    Que penses-tu d’un Roland A-300 pro ou A-500 pro comme clavier Midi ?

    Roland qui est une valeur sûr dans ce domaine si je ne m’abuse.

    Cordialement,

    Arnaud.

    PS :
    Histoire de gagner de la place pour mon futur petit Home Studio me recommanderais-tu d’éventuellement acheter un support dédié aux claviers, ou bien un rack encastrable ?

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Bonjour,

      Les claviers Roland sont plutôt bien, après ce n’est pas nécessairement la marque vers laquelle je m’orienterais par défaut.
      En termes de « valeur sûre », pour moi Roland était une marque qui avant a produit des choses super, mais aujourd’hui il n’y a pas beaucoup d’innovation. Mais oui ce n’est pas de la mauvaise qualité.

      Pour la deuxième question, je trouve qu’avoir un support dédié, surtout si après tu veux ajouter des synthés, est une bonne idée.

      Adrien

  2. Bruno de ote sa voix Répondre

    Bonjour Bravo encore pour ce très beau dossier. J’attire l’attention sur les versions de l’OS chez Apple Mac. J’ai un Akai MPK mini qui marchait très bien * sur Mac OS 10.13 avec Garage band. En passant sur Mac OS Catalina 10.15 le clavier Akai déclare ne pas mettre à jour le driver. Donc je ne peux plus mapper les CC avec l’éditeur du clavier …

    * en tant que pianiste j’aime beaucoup le « répondant » des claviers Akai – là où les autres marques sont en peu molles à l’exception de Native Kontrol (mais €€€!)-
    et la version 49 touches est extra (MPK 249) comme contrôleur.

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Bonjour,
      Merci beaucoup pour ce retour d’expérience très intéressant – et qui je pense sera utile à tous ceux qui lisent cet article (et qui sont sur Mac, bien sûr) 🙂
      Adrien

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Bonjour,
      La connectique MIDI permettra de connecter le clavier à un synthétiseur directement, sans passer par un ordinateur.
      La connectique USB est dédiée à une utilisation avec un ordinateur : les informations MIDI sont passée via la connectique USB au PC.
      Adrien

Laissez un commentaire

Nous respectons votre vie privée : votre adresse mail ne sera pas publiée.