FabFilter Timeless 3 : le Plugin de Delay Parfait ?

9.2/ 10

Qualité sonore - 9.5

Fonctionnalités / Interface - 9

Rapport Qualité/Prix - 9

POUR
La qualité des algorithmes, la facilité d'utilisation comme les autres plugins de la marque, le design

CONTRE
Les paramètres un peu trop nombreux, ce qui complexifie l'approche du mixage en offrant trop d'options

On ne présente plus FabFilter — l’un des éditeurs de plugins d’effets les plus connus du marché.

D’ailleurs, plusieurs des plugins de la marque ont été testés sur les pages de Projet Home Studio, au fil des années : Saturn 2, Pro-Q 3, Pro-L 2… et à chaque fois les résultats étaient positifs ! 🙂

Bref, avec Timeless 3, l’éditeur néerlandais propose une nouvelle version de son plugin de delay qui, il faut le dire, commençait à dater sérieusement.

La mise à jour est donc conséquente : nouvelle interface graphique, nouvelles fonctionnalités, nouveaux types de sons…

Aussi, je vous invite à découvrir à travers cette review le plugin.

Est-ce vraiment le plugin de delay ultime ? Nous allons voir ça ensemble…

L'interface de FabFilter Timeless 3

Une interface agréable mais complexe

Sur l’aspect graphique, FabFilter a effectué une grosse mise à jour car l’ancienne version n’était vraiment pas très belle.

On retrouve donc désormais le design habituel des nouveaux plugins de la marque, avec des choix de couleurs esthétiques, des boutons bien proportionnés et faciles à manipuler, et des visualisations utiles pour bien comprendre ce qu’il se passe.

Au global, l’interface est assez claire, avec 4 grandes zones (image ci-dessous) :

  • Zone 1 — une représentation graphique des principaux paramètres du delay (nombre et intensité de répétitions, position dans le temps, décalage entre les canaux gauche et droit) ;
  • Zone 2 — un module d’égalisation poussé pour modeler la réponse en fréquence des échos ;
  • Zone 3 — le cœur du plugin, avec tous les principaux paramètres de l’effet de delay (durée, quantité de feedback, type de delay, couleur du delay, réglage dry/wet…) ;
  • Zone 4 — un bloc permettant de générer des modulations automatisées ou non, dont nous parlerons à la fin de cette review.
Les principaux modules de Timeless 3

Tout est plutôt intuitif, et un certain nombre de raccourcis clavier / souris (n’oubliez pas de lire le manuel !) aident à rendre la manipulation plus évidente.

Toutefois, à mon goût, Timeless 3 propose un peu trop de réglages différents ce qui complexifie le choix et le paramétrage de l’effet.

Certes, tout est bien pensé et il est possible d’ignorer les réglages plus anecdotiques ou optionnels, mais — pour illustrer mes propos — avait-on vraiment besoin d’un menu déroulant permettant de choisir si l’égalisation s’appliquait en série, en parallèle, ou de façon mixte par canal ? Avoir l’option est techniquement intéressant, mais dans un contexte de mixage ou de production j’ai peur que cela complexifie la tâche plus qu’autre chose…

Un effet d’écho de qualité

En termes de son, FabFilter Timeless propose quelque chose de très qualitatif.

Différentes options vous permettent de régler avec précision le type de delay que vous souhaitez, du slapback sec et très court jusqu’à la réverbe créative et sans fin.

On retrouve bien entendu les réglages usuels pour contrôler l’effet : durée des échos, feedback, largeur de l’image stéréo, synchronisation au tempo…

Certains cependant sont « augmentés » d’options intéressantes. Par exemple :

  • les delays en mode « ping-pong » peuvent commencer à gauche ou à droite ;
  • vous pouvez ajuster le décalage entre le delay du canal gauche et du canal droit ;
  • vous pouvez avoir plus ou moins de feedback sur l’un des canaux, ou faire en sorte que le feedback de chaque canal influe sur l’autre ;
  • etc.

On notera par ailleurs la présence d’un bouton « freeze », qui peut être modulé, pour faire en sorte que le plugin répète sans fin le même motif d’écho.

Voici quelques exemples audio :

Différents boutons vous permettent également d’ajuster précisément la couleur des répétitions, en ajoutant de la saturation, en réduisant la fréquence d’échantillonnage, en rendant le son plus flou comme avec une réverbe, en renforçant ou atténuant les transitoires ou encore en ajustant la hauteur des notes.

Pas mal, n’est-ce pas ?

Et voici à nouveau comment tout cela peut sonner :

Enfin, à ces options s’ajoute le module d’égalisation inspiré de Pro-Q 3 qui vous permettra de sculpter votre son sans problème en termes de réponse en fréquence.

En effet, les formes d’égalisation proposées dépassent largement le simple filtre passe-haut/passe-bas que l’on retrouve sur une majorité des plugins de delay.

Au final, chaque plugin de delay a certes son caractère, mais FabFilter nous met à disposition un plugin « multi-caractères » ayant toutes les options pour que vous puissiez donner à vos delays le son que vous voulez.

Modulons tout ça !

Enfin, comme sur plusieurs autres plugins de la marque, vous avez la possibilité de moduler à volonté les paramètres du delay via différents modules ou outils que vous pouvez activer.

On retrouve tout d’abord des sliders et XY Controllers : les premiers sont des curseurs à une dimension, tandis que les deuxièmes correspondent à des pads XY vous permettant de contrôler a minima deux paramètres en même temps.

Si ça ne vous suffit pas, vous pouvez ensuite regarder du côté des XLFOs, des oscillateurs basse fréquence qui peuvent faire varier les paramètres du delay selon des formes d’ondes prédéfinies, customisées ou de façon aléatoire.

Dans la même idée, Timeless 3 vous donne accès à des générateurs d’enveloppe (pour appliquer une enveloppe ADSR au signal) et des suiveurs d’enveloppe (enveloppe followers, pour détecter notamment les transients) qui vont contrôler certains réglages du plugin.

Modulations avec FabFilter Timeless 3

Cela permet facilement d’affiner le comportement de votre delay ou d’aller sur des usages créatifs — peut-être pas toujours indispensables mais qui vous sembleront de plus en plus utiles à mesure que vous pratiquerez. Par exemple, vous pourrez :

  • ajouter de la distorsion spécifiquement sur les transitoires ou le corps du son ;
  • créer des patterns rythmiques en faisant varier l’égalisation ou la saturation en fonction du tempo ;
  • contrôler plusieurs paramètres pour jouer en live ;
  • etc.

En conclusion

En conclusion, Timeless 3 s’avère être un excellent plugin de delay.

Si vous êtes à la recherche d’un outil puissant, bien plus performant que les effets d’écho de base de votre DAW — alors le plugin de FabFilter est clairement un outil sur lequel vous devriez vous pencher et que vous devriez tester.

Certes, le nombre d’options et de réglages différents peut faire un peu peur, mais la qualité des algorithmes et la facilité d’utilisation rendent le plugin idéal pour générer une grande partie des delays que vous pourriez imaginer.

Avec Timeless 3, FabFilter frappe à nouveau très fort en proposant un outil très complet et terriblement efficace.

Laissez un commentaire

Nous respectons votre vie privée : votre adresse mail ne sera pas publiée.