Test Plugin : Le Limiteur Pro-L 2 de Fabfilter

9.3/ 10

Qualité sonore - 9.5

Fonctionnalités / Interface - 9.5

Rapport Qualité/Prix - 9

Acheter

POUR
Les algorithmes de qualité, les modes de mesure détaillés, la fonctionnalité d'écoute du signal atténué, l'interface vraiment conviviale

CONTRE
Le mode "simple" pas très utile

On ne présente plus Fabfilter, la célèbre marque hollandaise dont les plugins sont utilisés dans de nombreux studios d’enregistrements tout autour du monde (désolé pour la phrase cliché, mais c’est vrai).

Avec Pro-L 2, Fabfilter propose une version améliorée de son limiteur incluant de nouveaux algorithmes de traitement, de nouveaux outils de metering ainsi que, bien sûr, une série de fonctionnalités visant à simplifier le travail de mastering.

Regardons-donc, exemples sonores à l’appui, ce dont il s’agit…

Le Mode Une interface très pratique

Fabfilter est une marque reconnue pour ses interfaces (ou GUI) orientées « User Experience », comme on dit.

Sans surprise, celle de Pro-L 2 est très fonctionnelle : tous les réglages sont facilement accessibles et le design est limpide.

Certes le plugin est complexe, donc je vous conseillerais tout de même de jeter un œil au manuel pour vous assurer d’avoir en tête le rôle de chacun des contrôles — mais même sans ça, l’approche reste relativement intuitive au regard du nombre d’options.

Point appréciable, l’interface peut être redimensionnée pour s’adapter à tous les écrans ou façons de travailler, avec notamment un mode « compact » qui simplifie les outils de metering et rapproche l’ensemble des réglages.

L'interface de Fabfilter Pro-L 2

Un limiteur multifonction

Deux modes sont disponibles, « simple » et « avancé ».

En mode simple, on ne retrouve qu’un seul réglage, sur la gauche du plugin, pour ajuster le niveau de gain de la piste et donc solliciter plus ou moins le limiteur.

Pas très utile, au fond, mais dès que vous passez en mode avancé vous avez tout de suite accès à beaucoup plus d’options qui vous permettront de façonner votre son comme vous le voudrez.

Tout d’abord, on retrouve le choix de l’algorithme, qui influe largement sur la transparence du son final et la quantité de distorsion que le limiting peut apporter. A noter que cette distorsion, complètement normale pour un limiteur, peut être minimisée grâce à l’oversampling mais surtout au réglage de Look Ahead, qui permet au limiteur de prédire le niveau de réduction de gain nécessaire pour un fonctionnement plus harmonieux.

8 algorithmes sont ainsi intégrés à Pro-L 2 : Transparent, Punchy, Dynamic, Allround, Aggressive, Modern, Bus, Safe. Chacun apporte sa couleur, comme nous allons le voir.

Prenons par exemple ce morceau d’Horacio Reyna, issu de son album Sugar Skulls et intitulé « Melancholy Groove » :

Ajoutons maintenant Fabfilter Pro-L 2 en sélectionnant l’algorithme « Safe » :

En moyenne, 5 dB de réduction de gain sont appliqués à la piste, mais l’effet reste assez transparent avec un pumping faible. Bien sûr, on a perdu en dynamique, parce que j’ai volontairement poussé un peu l’effet — mais il n’y a aucune distorsion !

Si on le souhaite, on peut également utiliser l’algorithme « Punchy » pour augmenter l’effet de pumping, de façon à obtenir un limiting plus marqué, plus coloré :

Sympathique, non ? Ça convient bien plus au morceau.

Cette fois-ci, on a un tout petit peu moins 5 dB de GR. Une légère distorsion est présente, mais ça ne gêne pas du tout puisqu’elle a été mitigée grâce au réglage de Look Ahead.

Comme vous pouvez l’entendre, toutes sortes de textures sonores sont possibles avec Pro-L 2, des plus légères aux plus agressives : il n’y a qu’à choisir !

Et si ce niveau de contrôle ne vous suffit pas, vous pouvez également modifier les deux réglages regroupés sous le titre « Channel Linking », autrement dit « lien entre les canaux ». Ceux-ci permettent d’ajuster la réponse du limiteur de façon différente entre les canaux gauche et droite. Par exemple, si un transitoire apparaît sur un des canaux mais pas sur l’autre, le limiteur sera capable de ne l’éliminer que sur le canal où il est présent.

Outils de metering

En termes de metering, Fabfilter Pro-L 2 inclut de nombreux outils de mesures tous plus utiles les uns que les autres.

En particulier, on retrouve :

  • l’affichage du niveau crête/RMS — via une échelle classique en décibels ;
  • l’affichage du niveau selon le K-System (K-12, K-14 et K-20) — qui correspond à des recommandations de mastering définies par le célèbre Bob Katz en 1999 (voir l’article en anglais ici) ;
  • un mode « Loudness Metering » — que nous allons regarder un peu plus en détail.
Le mode Loudness Metering de Fabfilter Pro-L 2
Le mode Loudness Metering

Le mode Loudness Metering est un outil complexe conçu pour aider la prise de décision durant le mixage, en fonction du support cible, et en fonction des normes existantes.

Ainsi, différentes échelles peuvent être affichées, via la sélection de niveaux de volume perçu cibles :

  • -9 LUFS (CD)
  • -14 LUFS (Spotify, YouTube…)
  • -23 LUFS (Standard EBU R128)
  • -24 LUFS (ATSC A/85 et TR-B32)

Pour expliquer simplement le concept, il suffit de sélectionner le niveau souhaité pour voir s’afficher l’échelle de niveau correspondante. Il convient alors d’ajuster le comportement du limiteur, comme d’habitude, en s’assurant que les limites imposées par l’échelle soient respectées.

Au final, même s’il semblera un peu complexe au premier abord aux débutants ou aux personnes habituées à utiliser simplement une indication de réduction de gain, l’outil est une très bonne addition de Fabfilter qui permet d’aller à l’essentiel et simplifie le travail de mastering.

Autres options

Beaucoup d’autres options sont intégrées au plugin. Je ne vais bien sûr pas toutes les détailler : le but de ce test n’est surtout pas de réécrire le manuel !

Ceci dit, durant les deux ou trois mois que j’ai passés à tester ce plugin, je me suis retrouvé à utiliser plus particulièrement certaines d’entre elles :

Tout d’abord, on retrouve bien sûr l’oversampling (jusqu’à 32x !), qui permet d’éviter les crêtes entre les samples (ISP, ou Inter-Sample Peaking) et aide à limiter la distorsion.

Et puis, il y a le mode « True Peak Limiting », qui permet de bloquer de façon stricte toutes ces crêtes entre les samples. Une vraie sécurité très appréciable !

Un outil de dithering est également intégré : très utile pour optimiser la plage dynamique du morceau lors du mastering.

De plus, j’ai vraiment apprécié l’ajout d’une fonctionnalité de « Unity Gain », à savoir un gain automatique qui permet d’écouter l’effet du limiteur en cohérence avec le niveau d’entrée du signal. Autrement dit, il est alors possible d’ajuster plus facilement le limiteur, sans être distrait par les variations de volume qui tendent à nous faire croire que, lorsque c’est plus fort, c’est mieux.

Enfin, l’option « Audition Limiting » de Pro-L 2 est aussi très pratique, puisque lorsqu’elle est activée, seul le signal atténué est audible. On peut ainsi s’assurer que le signal n’est pas trop fortement modifié.

En conclusion

A l’utilisation, Fabfilter Pro-L 2 s’avère être un excellent outil pour le mastering.

Tout d’abord grâce aux nombreuses textures sonores qu’il permet d’atteindre, via une sélection d’algorithmes très convaincants et de réglages bien pensés qui permettent vraiment, pour ceux qui le désirent, d’aller dans le détail.

Mais aussi, grâce aux fonctionnalités de mesure (metering) esthétiques et globalement faciles à maîtriser. Et même si le nouveau mode « Loudness Metering » vous forcera peut-être à vous plonger un peu dans la théorie, le plugin par lui-même reste suffisamment aisé à utiliser, que vous soyez professionnel ou débutant(e).

Sans surprise en fait : la qualité Fabfilter est au rendez-vous ! 🙂

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

  1. Anthony Répondre

    Merci pour cet article !!! Adopté depuis un moment avec son frère Pro Q2 qui aussi excellent.

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Oups j’avais loupé ce commentaire — merci du retour, effectivement le Pro-Q 2 (maintenant en version 3) est excellent aussi !

Laissez un commentaire

Nous respectons votre vie privée : votre adresse mail ne sera pas publiée.