12 des Meilleurs Synthés pour Débutants (2022) | Projet Home Studio

12 des Meilleurs Synthés pour Débutants (2022)

Vous êtes débutant(e) et souhaitez acheter un synthétiseur, mais vous ne savez pas lequel prendre ?

Peut-être même est-ce le tout premier synthé que vous allez acheter ?

Eh bien vous êtes arrivé(e) au bon endroit : que vous souhaitiez jouer des nappes pour de la musique d’ambiance (ce qu’on appelle les pads) ou des basslines endiablées sur des rythmes techno, vous allez trouver votre bonheur dans cet article.

En effet, pour vous guider dans vos choix (parce qu’il est vrai que le nombre de synthés disponibles sur le marché ayant explosé ces dernières années, choisir un synthétiseur lorsqu’on est débutant peut vite devenir difficile), j’ai compilé sur cet article une sélection des meilleurs synthés adaptés aux débutants et à moins de 600€.

Un exemple de synthétiseur adapté aux débutants
D’après une photo CC-BY 2.0 David J

Donc, des synthétiseurs avec un très bon rapport qualité/prix.

⚠️ Soyez prévenu(e) par contre : si vous débutez dans ce hobby et que vous cherchez à acheter votre premier synthé, ayez en tête que vous risquez d’ouvrir la boîte de Pandore et d’en acheter de façon compulsive pendant des années ! 😄

Après cette nécessaire mise en garde, c’est parti pour mes recommandations en termes de synthés (dont le classement a été fait par prix et non pas par « qualité »).

Et n’oubliez pas de regarder mon tableau comparatif en fin d’article ! 😉

Remarque : pour illustrer un peu le son de chaque synthétiseur, j’ai inclus au bas de chaque recommandation une démo vidéo qui m’a semblé sympathique.

1. Korg Monotron Delay

Le synthétiseur Monotron Delay

Marque : Korg
Synthèse sonore : analogique
Polyphonie : monophonique
Clavier : à ruban (peu précis)
Arpégiateur : non
Séquenceur : non

Cette première suggestion pourra peut-être vous surprendre, mais ne vous fiez pas aux apparences : certes le Monotron Delay de chez Korg ressemble un peu à un jouet (et il fonctionne d’ailleurs sur piles), mais il n’en est pas moins un synthétiseur exploitable avec quelques effets sympathiques.

En effet, le Monotron Delay inclut un oscillateur unique avec un filtre passe-bas et un LFO avec deux formes d’onde (triangulaire ou carrée).

Pour jouer les notes, pas de connectique MIDI : vous devez jouer sur le contrôleur à ruban, lequel est limité à 4 octaves.

A ceci s’ajoute (et je trouve que c’est vraiment le meilleur aspect de ce mini-synthé) un effet d’écho mono au son chaud et saturé. Sympa, par exemple, pour l’ambient ou le dub — surtout que vous pouvez envoyer n’importe quel son dans votre Monotron Delay via une connectique jack située à l’arrière de l’appareil pour profiter justement de ce delay.

Un outil sympathique du coup, soit pour les grands débutants en synthés — ou alors comme cadeau de Noël à prix mini.

 

2. Korg Volca Keys

Le synthétiseur Korg Volca Keys

Marque : Korg
Synthèse sonore : analogique
Polyphonie : polyphonique (3 notes)
Clavier : 27 touches (non sensibles à la vélocité)
Arpégiateur : non
Séquenceur : oui

Le Volca Keys de chez Korg fait partie d’une série de synthés nommés tous « Volca », dont le prix abordable et le format compact en font des outils idéaux pour les débutants (mais ils peuvent aussi être utilisés par des pros, bien entendu).

Cette fois-ci, et comme tous les synthés suivants de cette liste, on retrouve tout d’abord une entrée MIDI pour pouvoir envoyer au synthétiseur des notes depuis un clavier MIDI ou depuis un séquenceur logiciel.

Mais vous pouvez bien sûr jouer directement vos notes sur le petit clavier ou utiliser le séquenceur intégré pour jouer des boucles que vous enregistrerez par exemple à la volée.

Le Volca Keys est un synthétiseur polyphonique à 3 voix et possède plusieurs modes d’harmonie (unison, octave…) ainsi qu’un effet de delay, ce qui vous permet de faire pas mal de choses.

On notera également la présence d’un filtre dont l’enveloppe est contrôlable et d’un LFO vous permettant de moduler le pitch ou la fréquence de coupure du filtre.

Dans le fond, le Volca Keys est pensé avant tout pour jouer des leads ou des mélodies, mais avec un peu de pratique vous pourrez aussi créer des sons de nappes ou des lignes de basse efficaces.

► Voir le prix actuel du Korg Volca Keys sur : Thomann Woodbrass Amazon

 

3. Korg NTS-1

Le synthétiseur Korg NTS-1

Marque : Korg
Synthèse sonore : numérique
Polyphonie : monophonique
Clavier : à ruban (peu précis)
Arpégiateur : oui
Séquenceur : non

Peut-être l’outsider de cette liste.

Tout simplement parce que le NTS-1 de chez Korg est un synthétiseur… en kit !

En effet, c’est à vous de le monter ! Mais rassurez-vous, pas besoin de soudure et rien de très compliqué : c’est assez rapide et vous ne pouvez pas faire d’erreur si vous suivez le guide inclus dans la boîte.

Et la bonne nouvelle, c’est qu’une fois l’ensemble monté, vous avez à votre disposition un petit synthétiseur numérique très sympathique et parfait pour les débutants.

En effet, le NTS-1 intègre un oscillateur unique pouvant jouer des formes d’onde un peu classiques (triangle, square, saw…) mais aussi et surtout des formes d’onde custom que vous pouvez télécharger sur le site de Korg voire concevoir vous-même.

A ceci s’ajoute un contrôleur d’enveloppe assez basique, un filtre multimode avec résonance, un arpégiateur et surtout un module d’effets numériques avec des algorithmes vraiment qualitatifs.

De plus, même s’il n’y a pas de connectique MIDI standard, vous pouvez très bien envoyer des notes MIDI au synthé via USB ou, en utilisant un adaptateur, via la connectique mini-jack présente à l’arrière du synthé.

Sans aucun doute un synthé amusant, et bien plus puissant qu’il ne pourrait sembler au premier abord.

► Voir le prix actuel du Korg NTS-1 sur : Thomann Woodbrass Amazon

 

4. Behringer TD-3

Le synthétiseur Behringer TD-3

Marque : Behringer
Synthèse sonore : analogique
Polyphonie : monophonique
Clavier : 13 touches (non sensibles à la vélocité)
Arpégiateur : non
Séquenceur : oui

Je ne suis pas nécessairement un gros fan de Behringer, mais certains de leurs synthétiseurs sont vraiment intéressants.

En l’occurence, il s’agit de la TD-3, un clone de la célèbre TB-303 de chez Roland dont les prix sont désormais complètement délirants sur le marché de l’occasion (3000€ au minimum).

Alors certes, le son de la TD-3 n’est pas tout à fait le même, mais il est suffisamment proche pour que vous puissiez faire des lignes de basse « acid » efficaces, que vous cherchiez un son plutôt rond ou plutôt agressif.

Et si jamais vous voulez vous rapprocher encore plus de l’original, le site de Maffez (en anglais) vous propose quelques modifications faciles à faire si vous savez utiliser un fer à souder. Je n’ai pas encore fait les modifs sur la mienne, mais les composants sont dans mon tiroir.

Vive la procrastination.

Bref.

Dans la TD-3 de Behringer, vous retrouvez toutes les fonctionnalités du synthétiseur d’origine de Roland, avec notamment les différents réglages de cutoff, de résonance, d’enveloppe ou de delay si agréables à manipuler lorsque l’on joue en live.

Mais aussi les deux formes d’onde (square ou saw), une sympathique distorsion, et bien sûr l’indispensable séquenceur qui, s’il est un peu compliqué à manipuler au début, est un élément clef du son de ce synthétiseur.

Au global, si la TD-3 n’est pas vraiment un synthé polyvalent, elle n’en est pas moins un outil utile à avoir à partir du moment où vous cherchez à faire des basslines avec des sons techno / acid / trance.

► Voir le prix actuel de la Behringer TD-3 sur : Thomann Woodbrass Amazon

 

5. Korg Volca Bass

Le synthétiseur Korg Volca Bass

Marque : Korg
Synthèse sonore : analogique
Polyphonie : polyphonique (3 voies)
Clavier : 16 touches (non sensibles à la vélocité)
Arpégiateur : oui
Séquenceur : oui

Les lignes de basse, parlons-en justement.

Et à nouveau avec un synthé de chez Korg (non, je ne suis pas sponsorisé du tout, mais je trouve qu’ils font des synthétiseurs avec un très bon rapport qualité/prix).

Le Volca Bass, du coup, suit le même format que le Volca Keys dont nous avons parlé plus haut — et qui de fait est le même pour tous les synthés de la série Volca. Notez d’ailleurs que le tempo de tous les Volcas peut être synchronisé en reliant les appareils via un petit câble jack .

Et comme son nom l’indique, il s’agit d’un modèle résolument orienté vers les sons de basse, inspiré d’ailleurs de la TB-303 de Roland même s’il a quand même un caractère très différent.

Le Volca Bass intègre 3 oscillateurs, un filtre résonant à 12 db/oct ainsi qu’un LFO pour les modulations.

Un séquenceur est également inclus dans la machine, pour que vous puissiez programmer vos lignes de basse (avec même la possibilité d’ajouter des effets de glide pour obtenir des sons de type acid).

Point positif : vous pouvez déclencher en parallèle plusieurs séquences affectées à différents oscillateurs, pour créer des mélodies plus complexes.

► Voir le prix actuel du Korg Volca Bass sur : Thomann Woodbrass Amazon

 

6. Behringer Model D

Le synthétiseur Behringer Model D

Marque : Behringer
Synthèse sonore : analogique
Polyphonie : monophonique
Clavier : non
Arpégiateur : non
Séquenceur : non

Le Behringer Model D est lui aussi un clone à bas prix d’un célèbre synthétiseur, le Minimoog D (dont le prix des modèles vintages avoisine les 10000€ à l’heure où j’écris ces lignes).

S’il n’a pas tout à fait la rondeur de l’original, le Model D fournit des sons très convaincants — que vous vouliez faire de l’ambient type Blade Runner, des séquences typées films d’action des années 90, ou des morceaux de techno plus modernes avec un son qui a tout de même un petit caractère vintage.

Et qui plus est, il s’agit d’un synthétiseur adapté aux débutants en raison d’un nombre de contrôles somme toute limité.

Le Behringer Model D inclut 3 VCOs (oscillateurs) avec 6 formes d’onde possibles, un générateur de bruit blanc ou rose, un filtre de type Moog, des enveloppes ADS pour le filtre et l’amplificateur (VCA) et un LFO.

A ceci s’ajoutent différentes connectiques jack qui vous permettront de relier votre synthétiseur à d’autres synthés modulaires ou semi-modulaires.

Le tout, à un prix très correct je trouve — surtout que le Model D offre un certain nombre de fonctionnalités plus évoluées que ce que ne proposait le synthétiseur Moog vintage.

► Voir le prix actuel du Behringer Model D sur : Thomann Woodbrass Amazon

 

7. Arturia Microfreak

Le synthétiseur Arturia Microfreak

Marque : Arturia
Synthèse sonore : numérique
Polyphonie : monophonique ou paraphonique (4 voix)
Clavier : 25 touches (sensibles à la vélocité + aftertouch)
Arpégiateur : ouiv

Un synthétiseur très particulier que le Microfreak, sans aucun doute.

Conçu par la marque française Arturia, ce synthétiseur peut travailler de façon monophonique ou paraphonique à 4 voix.

Il inclut pas moins de 16 formes d’onde de type Virtual Analog et Wavetable, dont certaines ont été conçues en partenariat avec Noise Engineering et Mutable Instruments.

A ceci s’ajoute un filtre analogique à 12 dB/octave pouvant fonctionner en tant que filtre coupe-bas, coupe-haut ou passe-bande, une enveloppe ADSR et un LFO — avec tout un système de matrice de modulation (très rare sur des synthés de cette gamme de prix).

Le clavier intégré au Microfreak est de surcroît assez spécial : plutôt que d’avoir un vrai clavier à touches, vous avez une sorte de circuit imprimé sur lequel vous pouvez appuyer pour déclencher les notes, avec bonus une option d’aftertouch polyphonique. Vraiment sympa, même si ça peut être un peu déroutant dans un premier temps.

A l’utilisation, le Microfreak me semble être un outil assez polyvalent, qui pourra aussi bien faire des sons ambient calmes que de la techno agressive.

► Voir le prix actuel du Arturia Microfreak sur : Thomann Woodbrass Amazon

 

8. Dreadbox Typhon

Le synthétiseur Dreadbox Typhon

Marque : Dreadbox
Synthèse sonore : analogique
Polyphonie : monophonique
Clavier : non
Arpégiateur : non
Séquenceur : oui

La marque grecque Dreadbox fait beaucoup de choses très intéressantes, mais son approche parfois un peu expérimentale du son fait qu’elle n’est pas nécessairement la plus connue des débutants.

Sur le Typhon, vous retrouvez deux oscillateurs analogiques et un filtre résonnant de 24 dB/oct très sympathique, qui garde bien la densité des basses lorsque vous montez la résonance.

Les deux oscillateurs, quant à eux, peuvent être réglés reproduire différentes formes d’onde : triangle, square, saw… avec un mode FM un peu particulier.

Pour moduler tout cela, un LFO et trois enveloppes paramétrables.

De fait, le synthétiseur est plutôt simple à prendre en main pour les débutants, car il n’y a que peu de réglages et on peut vraiment aller à l’essentiel.

En raison de l’approche minimaliste du constructeur, on notera par contre l’absence de certaines fonctionnalités qui auraient pu être intéressantes, comme la synchronisation entre les oscillateurs.

En termes de son, on retrouve bien sûr la signature un peu particulière et je dirais un peu aggressive de Dreadbox, mais c’est très bien : on a là un synthé qui a un vrai caractère, et avec lequel il est facile d’obtenir de bons sons — comme vous pourrez l’entendre dans la vidéo ci-dessous.

► Voir le prix actuel du Dreadbox Typhon sur : Thomann Woodbrass Amazon

 

9. Korg Minilogue

Le synthétiseur Korg Minilogue

Marque : Korg
Synthèse sonore : analogique
Polyphonie : polyphonique (4 voix)
Clavier : 37 touches (sensibles à la vélocité)
Arpégiateur : non
Séquenceur : oui

Promis, c’est le dernier synthétiseur Korg de cette liste ! 🙂

Attention d’ailleurs à ne pas le confondre avec le Korg Monologue, qui lui est mono.

Parce qu’effectivement, le Minilogue est un synthétiseur polyphonique à 2 oscillateurs et 4 voix, doté d’un clavier de 37 touches.

Les 8 modes de jeu intégrés (polyphonique, unison, duo, accord…) permettent d’ajuster le comportement des différentes voix pour plus de sonorités différentes. Cela apporte, de fait, une vraie polyvalence à cet instrument.

Un filtre est bien sûr intégré, mais il est à noter qu’il a tendance à beaucoup couper les basses lorsque la résonance est augmentée. Ce qui n’est pas nécessairement un problème, mais peut montrer quelques limites si vous souhaitez l’utiliser pour faire des lignes de basse.

D’ailleurs, c’est plutôt le Monologue dont nous parlions justement que je conseillerais si vous souhaitez simplement faire des basslines. Le Minilogue, lui pourra aussi faire des lignes de basse mais sera surtout indiqué pour tout ce qui est leads et pads.

Notez au passage que le Minilogue inclut un séquenceur 16 pas, avec des mélodies pouvant bien sûr être enregistrées en temps réel — ainsi que 200 emplacements mémoire contenant tout de même 100 presets d’usine modifiables.

Par contre, pas d’effet intégré au synthé, qui a du coup un son un peu sec s’il est joué tout seul, sans pédale ou sans effet ajouté dans votre DAW.

► Voir le prix actuel du Korg Minilogue sur : Thomann Woodbrass Amazon

 

10. Novation Bass Station II

Le synthétiseur Novation Bass Station II

Marque : Novation
Synthèse sonore : analogique
Polyphonie : monophonique
Clavier : 25 touches (sensibles à la vélocité + aftertouch)
Arpégiateur : oui
Séquenceur : oui

Ne vous fiez pas à la taille assez réduite du synthé : le Bass Station II de Novation offre un gros son typé années 90 (mais pas que), avec un clavier 25 touches aftertouch.

Le synthé s’oriente plutôt, comme son nom l’indique, vers la création de lignes de basse, mais potentiellement vous pouvez aussi faire quelques leads sympathiques en vous aidant des 2 oscillateurs (avec PWM) et des 2 sub-oscillateurs intégrés.

Point intéressant, le Bass Station II intègre un filtre qui fait un peu « deux-en-un » : vous pouvez en effet choisir entre le filtre « Classic » et le filtre « Acid » pour deux sonorités différentes, avec à chaque fois la possibilité d’alterner entre filtre passe-haut, passe-bas ou passe-bande.

A ceci s’ajoute une enveloppe ADSR complète, deux LFOs vous permettant de construire différentes modulations, et un arpégiateur/séquenceur pas mal paramétrable.

Le son est relativement agressif, un peu acid, mais vous pouvez tout de même obtenir des sons ronds et chauds si vous le souhaitez.

Enfin, on notera la présence d’un sympathique bouton de distorsion pour saturer votre signal, mais il n’y a pas d’autre effet intégré dans le synthé.

► Voir le prix actuel du Novation Bass Station II sur : Thomann Woodbrass Amazon

 

11. Moog Minitaur

Le synthétiseur Moog Minitaur

Marque : Moog
Synthèse sonore : analogique
Polyphonie : monophonique
Clavier : non
Arpégiateur : non
Séquenceur : non

Pour finir cette série des meilleurs synthétiseurs pour débutants, je vous propose deux synthés de chez Moog dont le prix est peut-être certes un peu plus cher que d’autres modèles, mais dont la qualité sonore est irréprochable.

Le Minitaur, tout d’abord, est un synthé que j’adore pour créer des lignes de basses — mais il a plus d’un tour dans son sac : vous pouvez également faire des mélodies avec (il ne peut toutefois pas jouer de notes au-dessus de la note C5, ce qui est un peu dommage), et j’ai même vu certaines personnes l’utiliser pour faire de l’ambient.

Le Moog Minitaur inclut deux oscillateurs, pouvant chacun être réglés en mode saw ou square. Un filtre Moog « ladder « vient bien entendu équiper la bête, ainsi que deux enveloppes paramétrables (une pour le filtre, et une pour le VCA en sortie).

Malgré sa petite taille, le synthé offre de nombreux réglages dont certains sont accessibles via des manipulations cachées (enfin, indiquées dans le manuel quand même !).

Par exemple, bien que vous retrouviez les boutons de contrôle du LFO en façade, il vous faudra appuyer sur le bouton Glide puis manipuler le bouton « LFO Rate » pour ajuster la forme d’onde du LFO (sine, ramp, random…).

Point sympathique : le Minitaur est contrôlable depuis votre DAW via USB, grâce à une application dédiée.

Un très bon synthé pour débuter, surtout que le son est immédiatement satisfaisant !

► Voir le prix actuel du Moog Minitaur sur : Thomann Woodbrass Amazon

 

12. Moog Mother 32

Le synthétiseur Moog Mother 32

Marque : Moog
Synthèse sonore : analogique
Polyphonie : monophonique
Clavier : 13 touches (non sensibles à la vélocité)
Arpégiateur : non
Séquenceur : oui

Le compagnon intéressant du Minitaur dont nous avons parlé juste avant.

Doté du même format compact et facile à poser sur un bureau, le Mother 32 se démarque par une grande qualité de fabrication et une sonorité qui, je trouve, est typiquement ce qu’on attend d’un synthé analogique lorsqu’on en achète un.

Il nécessite par contre un peu de temps pour être apprivoisé. Pour les sons simples, pas de soucis — mais il faut tout de même un temps d’apprentissage pour prendre en main le patchbay de modulation sur la droite. Ce qui est pratique, ceci dit, c’est qu’il pourra être relié à d’autres synthés semi-modulaires ou modulaires.

Par ailleurs, si le Mother 32 ne possède qu’un seul oscillateur, vous avez à disposition pas mal de possibilités de modulation et de contrôle de la sonorité : pulse width, bruit, LFO… et bien sûr le fameux filtre Moog, qui peut fonctionner en mode passe-haut ou passe-bas.

Notons également la présence d’un séquenceur 32 pas (avec 64 sauvegardes de séquences disponibles).

► Voir le prix actuel du Moog Mother 32 sur : Thomann Woodbrass Amazon

 

Tableau comparatif des meilleurs synthétiseurs pour débutants

Pour vous aider dans votre choix, j’ai regroupé tous les modèles de synthétiseurs recommandés plus haut dans le tableau ci-dessous.

Astuce : vous pouvez faire défiler horizontalement le tableau en utilisant la barre de défilement (sur PC) ou en le faisant glisser de gauche à droite (sur smartphone).

Korg Monotron DelayKorg Volca KeysKorg NTS-1Behringer TD-3Korg Volca BassBehringer Model DArturia MicrofreakDreadbox TyphonKorg MinilogueNovation Bass Station IIMoog MinitaurMoog Mother 32
ImageMonotron DelayKorg Volca KeysKorg NTS-1Behringer TD-3Korg Volca BassBehringer Model DArturia MicrofreakDreadbox TyphonKorg MinilogueNovation Bass Station IILe synthétiseur Moog MinitaurLe synthétiseur Moog Mother 32
Synthèse sonoreanalogiqueanalogiquenumériqueanalogiqueanalogiqueanalogiquenumériqueanalogiqueanalogiqueanalogiqueanalogiqueanalogique
Polyphoniemonopoly (3 voix)nonmonopoly (3 voix)monomono ou para (4 voix)monopoly (4 voix)monomonomono
Clavierà ruban27 touches (non sensibles à la vélocité)à ruban13 touches (non sensibles à la vélocité)16 touches (non sensibles à la vélocité)non25 touches (sensibles à la vélocité + aftertouch)non37 touches (sensibles à la vélocité)25 touches (sensibles à la vélocité + aftertouch)non13 touches (non sensibles à la vélocité)
Arpégiateurnonnonouinonouinonouinonnonouinonnon
Séquenceurnonouinonouiouinonouiouiouiouinonoui
Leads+++++++++++++++++++++++++
Basslines+++++++++++++++++++++++++++
Pads (nappes)+++++++++++++++++++
Voir le prix surThomann
Woodbrass
Amazon
Thomann
Woodbrass
Amazon
Thomann
Woodbrass
Amazon
Thomann
Woodbrass
Amazon
Thomann
Woodbrass
Amazon
Thomann
Woodbrass
Amazon
Thomann
Woodbrass
Amazon
Thomann
Woodbrass
Amazon
Thomann
Woodbrass
Amazon
Thomann
Woodbrass
Amazon
Thomann
Woodbrass
Amazon
Thomann
Woodbrass
Amazon

En conclusion

Avec tous les modèles présents sur cette page, vous devriez pouvoir trouver votre bonheur si vous êtes à la recherche d’un synthétiseur pour débutant ou, a fortiori, d’un synthétiseur pas trop cher.

Ceci dit, n’oubliez pas que ce n’est pas parce que cet article a été conçu avant tout pour les débutants que ces synthés sont réservés, justement, aux débutants : vous pouvez complètement faire des productions professionnelles avec les modèles présentés sur cet article.

Enfin, n’hésitez pas bien sûr à me poser des questions en commentaire ci-dessous si vous hésitez entre deux synthés, ou si vous avez des questions plus générales ! 🙂

Commentaires (8)

Laisser un commentaire

CyMar K / Répondre

Ah, tiens, on commence à parler synthé hard par ici ! Tu t’es fait mordre par Knarf, ou bien ?

Bon. Je ne suis pas à proprement parler un débutant en la matière, je connais tous les synthés que tu présentes. J’avoue qu’il y en a un qui m’attire en particulier : c’est le microfreak d’Arturia. J’avais déjà pris un minibrute de chez eux. Petit mais costaud, le pépère. Du coup, j’hésite (d’autant que j’ai d’autres projets…).

Adrien Administrateur / / Répondre

Haha, non il ne m’a pas mordu, ça fait longtemps que je voulais aborder ces sujets que j’adore, mais j’avais préféré me concentrer d’abord sur les thématiques plus liées au mixage / à l’enregistrement « traditionnel ».
Je trouve que le Microfreak est sympa oui, pas mal d’options sonores d’ailleurs. En préparant l’article ça m’a permis de voir la vidéo d’Arturia (celle que j’ai mise dans l’article d’ailleurs), vraiment sympa ce que le mec fait je trouve.
Adrien

Rouyer / Répondre

Merci pour cet article très détaillé ! J’ai déjà un Monotron (mais malheureusement la prise Input est défaillante ce qui fait que je ne peux plus brancher de clavier dessus et dois me contenter du ruban pour jouer… snif…)
Par contre, pour un débutant en synthé comme moi, y’a plusieurs termes qui ne me parlent pas :
C’est quoi un effet de glide ?
Une enveloppe ADS et ADSR ?
Un oscillateur avec PWM ?

Je m’intéresse de plus en plus aux synthés de ce genre, accessibles financièrement et facile d’accès. Merci pour votre aide !

Adrien Administrateur / / Répondre

Merci beaucoup 🙂 !
Pour la prise input, ça doit pas être grand chose (soudure ?), faudrait ouvrir.
L’effet de glide c’est quand tu glisses entre deux notes.
Pour l’enveloppe ADSR, j’écrirai sans doute ultérieurement un article sur le sujet mais voici un lien qui explique.
PWM c’est Pulse Width Modulation, ça permet de faire varier les formes d’onde des ondes carrées.
Adrien

Thierry F / Répondre

Bonjour Adrien ,

pour les néophytes il est possible de s’ initier au synthé et à ses principales fonctions avec VCV rack qui est gratuit et complet ( plus de 2000 modules ! ) ,ce qui peut être utile pour le choix d ‘un appareil.

Adrien Administrateur / / Répondre

Arf,
J’adore VCV Rack mais je le conseillerais pas aux débutants… c’est quand même extrêmement complexe le modulaire. Peut-être avec les bons tutos, oui ça permet de comprendre comment fonctionne la synthèse (VCA, VCO, VCF…) mais mal guidé ça va produire l’effet inverse…

Patrick / Répondre

Bonjour, et bravo pour votre travail.
J’aimerai savoir comment connecter matériellement le Volca Keys puis le configurer dans dans studio one
pour l’enregister sur une piste sachant que j’ai déjà un clavier maître et une carte son io 24 de presonus.
Merci d’avance.

Adrien Administrateur / / Répondre

Merci beaucoup 🙂 !
La question est très large.
Pour le connecter, il y a plusieurs options mais le plus simple est de le brancher sur une interface audio qui aurait une connectique MIDI.
– MIDI OUT de l’interface => MIDI IN du Volca
– AUDIO OUT du Volca => entrée de l’interface

Pour la configuration dans S1, j’ai prévu de faire une vidéo d’ici quelques temps sur le sujet (mais ça risque de prendre un peu de temps, j’ai un calendrier bien chargé). Eventuellement je propose des services d’appels personnalisés pour des aides vraiment détaillées.

Laissez un commentaire

Nous respectons votre vie privée : votre adresse mail ne sera pas publiée.