Comment Positionner vos Enceintes de Monitoring ?

Vous avez des enceintes de monitoring, mais vous ne savez pas comment elles doivent être positionnées ?

Peu importe le modèle, il y a des règles très strictes à respecter. On ne peut pas les installer comme ça, au hasard, sur son bureau.

Ou bien, vous perdez tout l’intérêt d’avoir des enceintes de monitoring de qualité pour le mixage car la réponse en fréquences sera déséquilibrée.

C’est d’ailleurs pour cela que certains utilisateurs préfèrent utiliser un casque plutôt que des enceintes

A travers cet article, je vais vous guider pour que vous puissiez les installer de façon optimale et donc les utiliser au maximum de leur potentiel. Ainsi, l’objectif va être de déterminer un sweet spot, c’est-à-dire un point d’écoute idéal.

Exemple d'enceintes dans un Home Studio

Position horizontale des enceintes

La première chose à prendre en compte, c’est que vos enceintes doivent absolument être mises en place de façon à former un triangle équilatéral.

Autrement dit, cela signifie que :

  • la distance entre votre siège et chacun des haut-parleurs doit être égale à la distance entre les haut-parleurs ;
  • l’ensemble doit former un angle de 60 degrés.

Pour mieux comprendre la situation, voici un schéma tout simple :

Position horizontale idéale d'enceintes de studio

Si les enceintes ne sont pas toutes les deux à la même distance de votre tête, les sons de gauche et de droite ne vont pas arriver au même moment à vos oreilles. En conséquence, il y aura des phénomènes d’annulation de phase, ce qui vous empêchera de faire un bon mix.

Si l’angle n’est pas de 60 degrés, le problème sera cette fois-ci lié à l’image stéréo : vous n’aurez pas une bonne répartition des sons dans l’espace. En effet, s’il est inférieur à 60°, vous aurez l’impression de mixer en mono. S’il est supérieur à 60°, l’image stéréo sera cette fois-ci trop large.

Position verticale des enceintes

Pour ce qui est du positionnement vertical, il y a là encore une méthode précise à respecter.

La règle

D’une façon générale, il faut que les tweeters (haut-parleurs aigus) soient orientés vers votre tête.

En effet, les fréquences aiguës sont plus directionnelles que les fréquences graves. Donc votre position par rapport aux woofers (haut-parleurs graves) est légèrement moins importante.

En images :

Position verticale idéale d'enceintes de studio

Attention toutefois si vous inclinez vos enceintes à ce qu’elles ne pointent pas trop vers votre bureau. Sinon, les ondes sonores se refléteront sur la table pour rebondir vers vos oreilles. Du coup, votre perception des fréquences sera inégale.

De plus, dans la mesure du possible, assurez-vous que vos enceintes et surtout vos oreilles ne se retrouvent pas à mi-chemin entre le sol et le plafond. Sinon, vous risquez d’expérimenter des résonances gênantes pour certaines fréquences.

Peut-on coucher ses enceintes de monitoring ?

Soyons très clair : c’est une mauvaise idée, sauf si le manuel de vos enceintes vous indique que c’est possible.

L’explication est assez technique, alors je vais essayer de faire au plus simple :

Le design des guides d’ondes qui se trouvent au niveau des tweeters est souvent optimisé pour que le sweet spot soit le plus large possible… lorsque les enceintes sont en position verticale. En les couchant, vous réduisez tout simplement cette zone d’écoute idéale.

En gros : à part si vous n’avez pas le choix, ne couchez pas vos enceintes sur le côté.

Position dans la pièce

Une histoire de résonances

Toutes les pièces sont naturellement sujettes à des résonances. On parle des modes de la pièce.

Si votre pièce est carrée, vous aurez du mal à les éviter. Cependant, si votre pièce est rectangulaire, certaines astuces vous permettront de positionner au mieux vos enceintes pour minimiser ces problèmes.

Idéalement, votre position d’écoute doit être située à 38% de la longueur de la pièce.

Par exemple, si votre pièce fait 5 mètres de long, votre tête devra se trouver à :

5 x 38% = 5 x 38 / 100 = 1,9 mètre du mur de la largeur.

(ne vous inquiétez pas si ce n’est pas très clair, il y a un schéma juste en-dessous)

Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais ce chiffre ne sort pas de nulle part. En fait, si vous vous placiez au milieu de la pièce, vous constateriez une forte perte d’intensité de certaines fréquences. Idem à 25% de la pièce, et à de nombreuses autres subdivisions.

Les 38% correspondent donc à une position théorique qui minimise ces effets. Dans la pratique, vous pouvez éventuellement tester d’autres positions, mais gardez-vous à tout pris de vous installer au centre dans la longueur.

Par contre, dans la largeur, il vaut mieux que vous soyez au milieu pour optimiser l’image stéréo.

Voici donc un schéma explicatif :

Les enceintes sont positionnées à 38% de la longueur de la pièce

Notez que suivant votre pièce, il faudra peut-être que vous fassiez face au mur le plus long, au lieu de celui de la largeur.

Si c’est le cas, c’est un peu moins bien, mais il vous suffit d’appliquer la même méthode en inversant largeur et longueur. Vous serez ainsi à 38% de la largeur de la pièce.

Des pieds et de la mousse

Enfin, n’oubliez pas qu’idéalement les enceintes de monitoring doivent être placées sur des stands dédiés. Donc, séparées physiquement du bureau sur lequel vous travaillez.

Vous pouvez par exemple utiliser ceux de K&M, qui bien qu’ils soient relativement chers, seront très stables.

Si vous placez vos enceintes sur votre bureau, celui-ci va résonner et transmettre les vibrations. Pour éviter ce problème, il est possible d’utiliser des blocs de mousse isolante.

Pour une solution à bas coût mais très efficace, je vous recommande notamment ceux fabriqués par Thomann :

Conclusion

Comme vous avez pu le constater, positionner correctement ses enceintes de monitoring n’est pas toujours évident.

Ceci dit, si vous appliquez ces règles de placement le mieux possible, vous pourrez atteindre de bons résultats. Cependant, pour bien faire les choses, il vous faudra également des traitements acoustiques qui limiteront les réflexions sur les murs, par exemple derrière vos enceintes ou bien au plafond.

Commentaires (38)

Laisser un commentaire

Julien Moulinié / Répondre

C’est toujours délicat de placer ses enceintes.
Merci pour tes schémas, ils sont clairs!

Y a aussi le souci de la taille du boomer qu’il faut prendre en compte.
J’avais pris un boomer 7 pouces pour avoir des basses.
Tant que mon Home studio était dans le salon de 25m2, tout allait bien.
Maintenant que j’ai déménagé dans une petite pièce d’à peine 10m2, les basses sont très « woof woof », très floues et brouillon.

Mieux vaut des boomer de 5 pouces pour une petite pièce.

Adrien Administrateur / / Répondre

Oui, ou bien avec des bass traps tu peux corriger ce problème… mais si la pièce est petite ça prend aussi de la place !

ANTHONY81 / Répondre

Un Tuto sur la réflexion des murs sur super pour compléter celui ci ! merci Adrien

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour Anthony,

Merci pour ton commentaire – j’ai en tête de faire un tuto sur ce sujet mais ça risque de prendre encore un peu de temps car j’ai déjà plusieurs articles en cours 😉 Merci pour l’idée,

Adrien

Warren / Répondre

Hello ! Très bon tuto !

J’aurais voulus savoir au niveau du positionnement, si la variante de mettre ses enceinte à 45° (sur le bureau) marchais aussi bien que de les garder droit vers soit sur pieds ?

Musicalement,

Warren

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,

Merci beaucoup !

Vous voulez dire que les enceintes pointeraient vers le haut ? Dans l’absolu, c’est possible, mais :

  • 45 degrés ça me semble vraiment beaucoup comme angle, elles vont glisser je pense
  • ça complexifiera potentiellement le traitement acoustique, notamment au niveau des points de première réflexion

Adrien

Manstud / Répondre

Bonjour, quid du positionnement d’un écran entre les enceintes (ce qui est le cas de nombreux home-studistes, pour ne pas dire tous !) ? En d’autres termes, si l’écran, compte tenu de ses variantes de tailles (du portable, assez proche de l’utilisateur, au 27 pouces, plus reculé), ne peut pas se trouver sur le même axe que les deux enceintes, mais légèrement en avant (tel que grossièrement schématisé ci-dessous), entre l’auditeur-utilisateur et les enceintes, y aura-t-il un effet de masque potentiel dans le mix ?

Enceinte Gauche_________________Enceinte Droite

___________________Ecran___________________

__________________Utilisateur_________________

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,

Dans tous les cas il y aura un effet potentiel puisqu’une partie du son des enceintes sera reflété par l’arrière de l’écran. Ceci dit, si l’écran ne masque pas la ligne directe entre les enceintes et l’utilisateur, j’aurais tendance à dire que l’impact sera faible pour le mixage.

Adrien

Richard Wagner / Répondre

Bonsoir,
Il y a plusieurs questions, mais ce serait trop long de tout aborder sur ce sujet dans un commentaire d’article. Tout d’abord, ma première et fondamentale question : ne vaut-il pas mieux monter les écoutes flush pour bénéficier de 6 dB de gain supplémentaires, l’absence de « comb filtering » dégradant la réponse fréquentielle et n’ouvrant ainsi qu’à 180° au lieu de 360° ? Vaut-il mieux être horizontal ou surélevées avec un tilt vers le bas ? Quid du placement des pubs dans ce cas ?
Faut-il passer un temps fou à traiter acoustiquement la pièce ou le recours à un processeur numérique pour calibrer le tout ne fait-il pas gagner un temps et un argent (donc) appréciable ?
Enfin, mais il y aurait encore d’autres points, la position pour réaliser les maquettes n’est pas forcément la même qui convient à une écoute « relaxée » comment optimiser la pièce si l’on veut accéder aux deux fonctions ?

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,

  • S’il s’agit d’enceintes de proximité (near-field), je déconseille de monter les écoutes en flush / soffit.
  • Pour moi j’ai tendance à préférer garder les enceintes horizontales, cela permet de limiter les réflexions sur le bureau / la table devant soi.
  • Pas sûr de comprendre la question sur les pubs ?
  • Il vaut mieux voir les technologies numériques comme « la cerise sur le gateau », plutôt que comme un remplacement du traitement acoustique (j’en parle en bas de cet article)
  • Je ne pense pas qu’il y ait vraiment de solution : pour moi la priorité devrait être sur la position d’écoute active/de mixage. J’utilise régulièrement mes near-fields pour autre chose que le mixage, en étant à différents endroits dans la pièce, et ça passe plutôt bien.

Beaucoup de questions effectivement 🙂
Adrien

EFD / Répondre

Bonsoir,

Merci pour la qualité de ces informations.
J’ai une petite question, La configuration de la pièce, dans notre cas, est inversée, c’est à dire que les 38% sont derrière moi. Est-ce vraiment problématique ?

Musicalement,

Adrien Administrateur / / Répondre

Je vous en prie.
Oui et non.
Non, dans le sens où les 38% sont notamment liés à la répartition des modes de la pièce (cf. cet article), qui sont donc répartis symétriquement.
Par contre, ce qui est moins bien, c’est que le mur derrière vous étant plus près, les réflexions qui se produiront parviendront plus vite à vos oreilles : mon premier réflexe serait dans ce cas de traiter le mur arrière aux moins de première réflexion.
Adrien

guillaume / Répondre

Bonjour,
Dans le cas d’une pièce sous les combles (mais symétrique) avec une pente du plafond de 45° de chaque côté, et une surface au sol à peu prêt carré. Est-il préférable de se positionner:
– dans la longueur du toit (les pentes à gauche et à droite, et les murs horizontaux devant et derrière)
– dans la largeur du toit (les pentes devant et derrière, et les murs horizontaux à gauche et à droite)

J’aurai tendance à préférer la première solution en me disant qu’un mur vertical reflètera moins le son qu’une pente. Mais est-ce correct, car il y a aussi une réflexion latérale?
Ou peut-être qu’il n’y a pas de solution privilégiée et qu’il faut tester

Philippe / Répondre

Bonjour Adrien,
Merci pour tous tes bons conseils. C’est en les suivant que j’ai acquis un micro voix Aston Origin et maintenant des enceintes de monitoring Adam T7V. J’ai une question concernant le positionnement des enceintes.
A quelle distance du mur doit-on positionner les enceintes, que ce soit du mur du fond ou latéral ?
Merci d’avance pour ta réponse.

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour Philippe,
Merci pour ton message, content d’avoir pu aider 🙂
Je conseille de faire des mesures (cf. cet article) pour déterminer la meilleure position dans la pièce. Par contre, comme les T7V ont un évent situé à l’arrière, je ne recommanderais pas de les placer collées au mur.
Adrien

PHILIPPE / Répondre

Bonsoir Adrien,
Merci, j’ai déjà jeté un oeil sur l’article et je vais effectuer les mesures de la pièce. J’ai vu que le micro préconisé était très bon marché (une trentaine d’euros). Bon sachant que j’ai déjà un certain nombre de micros (chant studio, chant scène, set de micros batteries…) ces micros ne peuvent donc pas être utilisés pour effectuer les mesures car la réponse en fréquences n’est pas assez plate ? C’est bien ça ?

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Tout à fait, il faut vraiment des micros dédiés aux mesures. Par contre, même si ce n’est pas leur utilité première, ces micros sont utilisables pour enregistrer des instruments.
Adrien

Arnaud / Répondre

Bonjour Adrien et merci pour cet article.

– Je voudrais savoir tout d’abord si la règle des 38% s’applique également avec une pièce bien carrée. Si non, quel serait le meilleur compromis sachant que les évents de mes enceintes sont à l’avant.

– La configuration de ma pièce me pousse à positionner l’enceinte de gauche devant une fenêtre. Que conseilles tu ? Existe t il des stores acoustiques ou quelque chose dans le genre ?

Merci d avance pour ta réponse !

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
La règle des 38% s’applique aussi aux pièces carrées même si effectivement ce sont des pièces avec généralement plus de problèmes dans les basses.
Je ne suis pas sûr de comprendre ce qu’implique la deuxième question par contre. Il existe des rideaux acoustiques, oui, mais tu n’es pas obligé de mettre de l’absorption des derrière les enceintes dans toutes les pièces.
Adrien

Gaspar Fernando / Répondre

Bonjour Adrien et merci pour tous tes excellents articles.

Il y a une question à laquelle je n’arrive pas à trouver de réponse précise en cherchant sur internet…

En considérant que je « m’installe » dans le plus pur respect de la règle du triangle équilatéral; je sais qu’il faut une distance minimum à ne pas dépasser entre les deux enceintes pour garder une image stéréo cohérente, mais qu’en est-il de la distance maximum, est-ce qu’il y a un écart maximum à ne pas dépasser, toujours pour garder une image stéréo cohérente ?

Actuellement mes enceintes (Presonus R80, donc 8 pouces) ont espacement entre-elles de 1,96 m, je suis bien sûr assis à la même distance, qu’en penses-tu ?

Merci à toi.

Fernando

Adrien Administrateur / / Répondre

Hello,

J’ai tendance à préférer des enceintes un peu plus proches, mais ça ne me semble pas être un problème.

Rien n’est marqué j’ai l’impression dans le manuel de tes enceintes, mais par exemple pour les Focal Alpha il est indiqué « Les enceintes ALPHA sont des enceintes de contrôle de proximité et doivent être positionnées à une distance
comprise entre 40 cm et 3 mètres de l’auditeur, orientées vers lui. ».

Adrien

Gaspar Fernando / Répondre

Merci pour ton avis Adrien.

Effectivement il n’est rien stipulé dans le manuel des R80.
Je vais faire comme toi, je vais consulter les manuels d’autres marques de monitors de studio similaires aux miens, cela m’aidera certainement à y voir un peu plus clair.

Fernando

Adrien Administrateur / / Répondre

Avec plaisir 🙂 Je pense que c’est bon hein, sauf si tu constates des problèmes particuliers de phase / d’image stéréo.

Zeb / Répondre

Bonjour Adrien,

Selon toi, doit on placer une mousse entre l’enceinte et le pied lorsqu’on utilise des pieds posés sur le bureau ?

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,

Ca dépend du modèle de « pied » posé sur le bureau : certains modèles permettent déjà de découpler l’enceinte du bureau correctement, et donc de ne pas transmettre de vibration. Dans ce cas là, pas besoin de mousse. Dans le cas contraire, la mousse est bienvenue.
Adrien

Thierry / Répondre

Je suis forcé de fixer les enceintes au mur (Pas de place sur le bureau).
Est-il préférable de les retourner pour avoir les tweeter au niveau des yeux en les positionnant à plat, ou de les incliner vers moi (30° environ)
Merci Thierry

Adrien Administrateur / / Répondre

Il vaut mieux se référer aux manuels (dispos en ligne) pour vérifier car certains modèles permettent une écoute « à plat » et d’autres non. Par défaut, en tous cas, mieux vaut rester en position verticale.
Adrien

Mathieu / Répondre

Bonjour Adrien,
Merci beaucoup pour votre travail, c’est un outil précieux pour moi.

Cordialement
Mathieu

MATHIEU DIEUSET / Répondre

Bonjour Adrien, encore merci pour tes conseils.

J’ai décidé en lisant cet article de refaire mon home studio.
Cependant, en suivant tes conseils, je viens de mesurer la hauteur de mes oreilles selon ma position assises en face des enceintes et il se trouve qu’elles se situent à 1.22 m du sol et j’ai une hauteur sous plafond de 2.50 m.
Je suis donc presque au « milieu » de la pièce.
Un cloud peut il régler ce soucis ou dois je réduire la hauteur sous plafond au dessus de la position d’écoute?
D’avance merci, cordialement;
Mathieu

Adrien Administrateur / / Répondre

Bonjour,
Le cloud aiderait sans doute, mais j’aurais fait des mesures pour voir l’impact. Un traitement acoustique à base de bass traps pourrait sans aucun doute améliorer aussi la chose. Réduire la hauteur sous plafond peut être une option mais j’éviterais sans diagnostic acoustique poussé, suivant ce qui est mis comme matériau les basses peuvent passer quand même, et donc ça n’aurait pas vraiment d’intérêt…
Adrien

MATHIEU DIEUSET / Répondre

Merci beaucoup pour ces précisions, je vais me procurer un micro de mesure et suivre vos conseils pour tester avec REW.
D’abord avec des bass traps sérieux comme vous me le conseillez, j’affinerai par la suite.

Cordialement

Mathieu

Charles / Répondre

Salut Adrien,

Tout d’abord un grand merci pour ton site qui m’a été d’une grande aide pour la création de mon Home Studio !

J’aurais une petite question à te soumettre si tu as un moment :

J’ai le choix entre 2 positions d’écoute dans ma pièce qui est rectangulaire

à savoir :

– Choix 1 : Ne respecte pas la règle que tu as énoncé : « Gardez-vous à tout pris de vous installer au centre dans la longueur »

– Choix 2 : Respecte la règle que tu as énoncé « Gardez-vous à tout pris de vous installer au centre dans la longueur » mais qui a les contraintes :

 Mini couloir à gauche
 Porte fenêtre à droite

Bien entendu, je compte mettre des rideaux acoustiques au niveau du mini couloir et des portes fenêtres.

Ci-dessous l’image de ma pièce :

https://photos.app.goo.gl/BM782fhXPSxJHEkV9

Quel choix favoriserais-tu ?

(J’aimerais avoir ton avis avant que je commence à percer mes murs pour y installer des panneaux acoustiques).

Merci beaucoup,

Lucas

Adrien Administrateur / / Répondre

Hello,
Tout d’abord merci pour ton message, content que le site te soit utile.
Objectivement, impossible de dire. La seule façon de répondre à la question serait de faire des mesures.
Ceci dit, attention à garder une symétrie gauche/droite (du moins, une fois les panneaux installés.
Adrien

Laissez un commentaire

Nous respectons votre vie privée : votre adresse mail ne sera pas publiée.