Pour enregistrer votre musique dans votre home studio, vous avez bien entendu besoin d’un logiciel spécialisé.

Si certains sont sans doute plus performants que d’autres, ces logiciels ont souvent un certain coût. Aussi, il n’est pas toujours évident de faire un choix.

Ce chapitre sur les DAWs va donc vous aiguiller.

Qu’est-ce qu’un séquenceur ?

Un séquenceur, c’est tout simplement un outil (physique ou numérique) qui permet d’enregistrer et/ou de jouer des séquences musicales. Il est donc capable de restituer une performance musicale (hauteur des notes, volume des notes…) en fonction des données à sa disposition.

Dans votre home studio, vous avez besoin d’un séquenceur pour mémoriser vos enregistrements et les organiser.

Un peu d’histoire

Les séquenceurs ont, d’une certaine façon, été inventés au Moyen-Âge, sous la forme d’instruments de musique automatisés.

Par exemple, les frères perses Banū Mūsā, des savants habitant Bagdad au 9ème siècle après Jésus-Christ, ont inventé un orgue hydraulique et une flûte automatique utilisant la vapeur.

Plus récemment, des carillons de clochers ont été automatisés pour jouer certaines mélodies. Ainsi, à Bruges en Belgique, vous pouvez toujours voir et entendre les 47 cloches du beffroi, mues grâce à un tambour associé à une horloge.

En voici une photographie, prise récemment lors de ma visite de la ville :

Tambour du beffroi de Bruges
Système de tambour activant le carillon du beffroi de Bruges (Belgique)

Bien entendu, les orgues de barbarie font aussi partie des ancêtres des séquenceurs modernes.

A partir des années 40, le développement technologique a permis la fabrication de séquenceurs électroniques plus modernes. Ces derniers permettaient de générer des séries de sons de plus en plus complexes : drum machines, répétition de mélodies, etc.

Avec l’intrusion des ordinateurs dans notre univers quotidien, des séquenceurs digitaux ont commencé à apparaître, pour donner ce dont vous allez avoir besoin aujourd’hui pour votre home studio : les DAWs.

DAW = Digital Audio Workstation (ou Station Audionumérique)

Par abus de langage, on parle souvent de séquenceurs pour évoquer les logiciels utilisés pour enregistrer de la musique. Cependant, la plupart de ces logiciels sont en fait des DAWs, ou Digital Audio Workstation.

Pour simplifier, il s’agit de programmes complexes qui contiennent des séquenceurs de notes, mais peuvent également faire bien plus :

  • Gérer des pistes d’instruments différents
  • Réorganiser les morceaux de sons enregistrés (appelés stems)
  • Ajouter des effets sonores (reverb, distortion, écho…)
  • Produire des sons grâce à des synthétiseurs virtuels

Vous l’avez compris : vous avez besoin d’un DAW pour produire votre musique.

Comment choisir mon DAW?

Eh oui – comme d’habitude dans le monde de la musique, il y a beaucoup d’options – mais laquelle choisir ?

Voici quelques indices…

Y’a-t-il des DAWs gratuits ?

Il existe des DAWs gratuits, comme Audacity ou Krystal.

Si vous voulez juste enregistrer votre voix une fois par an, c’est peut-être suffisant.

Si vous voulez produire votre musique sérieusement, évitez les programmes gratuits. Autrement, vous risquez de perdre du temps à chercher des fonctionnalités qui n’existent pas et vous allez vous décourager. Préférez un programme professionnel qui vous permettra de vous concentrer sur la production musicale plutôt que sur le bidouillage du logiciel.

Quand j’étais jeune, j’ai souvent essayé de produire des sons avec des logiciels gratuits… et j’aimerais bien récupérer mon temps perdu – alors ne faites pas comme moi 😉 !

Une astuce cependant (c’est pour ça que j’ai positionné le chapitre sur les interfaces audio avant celui-ci) : avec un certain nombre d’interfaces, de claviers MIDI ou autres appareils électroniques, vous pouvez avoir accès à des versions « light » de DAWs professionnels. Pour se lancer, ça peut être largement suffisant.

Par exemple, avec la Focusrite Scarlett 2i2, vous avez en bonus un CD contenant Ableton Live Lite. Vous serez certes limité(e) en nombre de pistes, mais ça sera suffisant pour enregistrer uniquement votre voix et votre guitare.

Quel est le Meilleur DAW ?

Si vous avez déjà cherché cette question sur Internet, vous êtes sans doute tombé(e) des débats interminables. Sur un premier site, on vous dit blanc. Sur un deuxième, on vous dit noir. Sur un troisième, on vous parle d’une version qui n’est pas encore sortie d’un autre logiciel.

Il y a de quoi se sentir perdu. Voire être perdu tout court 🙂

La réponse est simple, en fait : il n’y en a pas de meilleur.

Chacun des logiciels que je vais vous présenter un peu plus bas a ses spécificités. Ils ont tous plus ou moins une base commune qui vous permettra d’enregistrer en tout confort vos chansons, votre groupe, vos répétitions.

Les différences sont par contre dans le design, le flux de travail, les effets pré-inclus, les outils disponibles…

Au final, peu importe le DAW que vous choisissez : vous pourrez enregistrer votre musique de façon pro. Le rendu sera quasiment identique pour chacun des programmes.

Les meilleurs DAWs pour votre home studio

Voici donc ma sélection de logiciels d’enregistrement, classés en fonction de mes préférences.

Soyons clair : ce ne sont pas des outils dont vous verrez les limites après quelques heures d’utilisation. Il s’agit de logiciels professionnels qui boosteront votre créativité pour votre home studio.

Notre que la plupart sont déclinés en plusieurs versions, plus ou moins complexes, avec différents prix.

Ableton Live

Le Séquenceur DAW Ableton Live
Capture d’écran d’Ableton Live 9

Site web : Live 9 sur Ableton.com (en anglais)

Plateformes : Windows, Mac OS X

De très loin mon DAW favori, même si la version « Suite » est un peu chère.

L’avantage de ce logiciel est qu’il a été pensé pour la scène, c’est-à-dire pour jouer en live. Il est donc particulièrement recommandé si vous faîtes de la musique électronique (c’est même tout simplement le plus adapté).

Il possède donc à la fois un mode « Session » (pour le live) et un mode classique « Arrangement » similaire aux autres DAWs (pour enregistrer votre musique).

Mon conseil ? Prenez la version intermédiaire « Standard », elle vous suffira sans problème pour débuter dans des conditions plus qu’optimales.

Versions disponibles :

Astuce : Ableton Live est également diffusé sous une version simplifiée gratuite, presque identique à la version Intro, si vous achetez les interfaces Scarlett de Focusrite.

Propellerhead Reason

Le Séquenceur Daw Reason 9
Capture d’écran de Propellerheads Reason 9

Site web : Reason sur Propellerheads.se (en anglais)

Plateformes : Windows, Mac OS X

Reason est très connu et utilisé par de nombreux professionnels, et ce n’est pas surprenant. Il a l’avantage de contenir des instruments et des effets de très bonne qualité qui boosteront votre créativité, tout en étant relativement simple à utiliser.

Notez la table de mixage virtuelle inspirée des tables analogiques de studio. Vous avez aussi la possibilité de coupler Reason avec un autre DAW pour employer, par exemple, des instruments du premier dans le second.

Je le conseille surtout aux personnes qui apprécient le matériel analogique « old school », car ils retrouveront un peu cet aspect dans ce logiciel.

Evitez tout de même la version allégée, comme sur les autres logiciels de cette liste, car elle contient vraiment moins d’effets et de fonctionnalités, sauf si vous souhaitez enregistrer dans des conditions minimalistes.

Versions disponibles :

  • Propellerhead Reason 8 Essentials – Voir le prix actuel sur : WoodbrassThomann
  • Propellerhead Reason 8 – Voir le prix actuel sur : WoodbrassThomann

Reaper

Le DAW Reaper
Capture d’écran de Reaper v5.18

Site web : Reaper.fm (en anglais)

Plateformes : Windows, Mac OS X, Linux (avec Wine)

Reaper, c’est un peu le cas particulier de cette liste de logiciels.

Il est développé de façon plus indépendante que les autres DAWs, moins « orientée business ». Résultat :

  • il y a souvent des mises à jour
  • Il est un peu plus simple à utiliser
  • Il peut être lancé à partir d’un disque dur externe sans problème
  • Il contient une suite de plugins d’effets vraiment très performants mais vraiment pas très beaux

Gros point positif : le système de license est assez original, avec deux options de prix : 60 et 225 dollars. En gros, si vous êtes un particulier et que vous gagnez moins de 20000 USD avec vos productions, vous pouvez acheter la license moins chère à 60 dollars.

En plus, vous pouvez le tester gratuitement pendant 60 jours. A l’issue de la période d’essai, un message vous suggérera d’acheter une licence (certains ne le font pas, et continuent à utiliser le logiciel, mais vu la qualité du programme ça vaut vraiment le coup de soutenir les développeurs 🙂 ).

Versions disponibles :

  • Reaper (licence discount)
  • Reaper (licence commerciale)

Voir le prix actuel de ces deux licences sur le site officiel.

Steinberg Cubase

Le Séquenceur DAW Cubase 8.5
Capture d’écran de Steinberg Cubase 8.5

Site web : Cubase 8.5 sur Steinberg.fr

Plateformes : Windows, Mac OS X

Un très bon logiciel qui a fait ses preuves. La marque Steinberg existe depuis 1984. Elle est à l’origine de la création du format de plugins VST, un standard de l’industrie musicale. Autant dire qu’avec Cubase, vous aurez un logiciel solide et vraiment professionnel.

Si la version Elements suffira pour un artiste solo débutant, je pense encore une fois que la version intermédiaire « Artist » sera plus intéressante si vous avez ce budget, car elle vous bridera beaucoup moins une fois que vous aurez pris en main le programme.

Versions disponibles :

Image-Line FL Studio

Séquenceur DAW FL Studio 12
Capture d’écran de FL Studio 12

Site web : FL Studio sur Image-line.com (en anglais)

Plateforme : Windows uniquement

Anciennement appelé Fruity Loops, c’est un logiciel qui s’adresse peut-être un peu plus aux personnes qui font de la musique électronique (dance, industrial… tout ce qui est basé sur des loops, c’est-à-dire des boucles de sons).

Plus intéressant à partir de la version Producer. En effet, la version Fruity de base ne permet pas d’enregistrer de sons audio, ce qui est une vraie limitation pour les groupes, les guitaristes et les chanteurs par exemple.

Par contre, le prix est assez abordable, ce qui en fait un bon choix pour les petits budgets. En plus, les mises à jour sont gratuites à vie !

Versions disponibles :

Logic Pro

Site web : Logic Pro sur Apple.com

Plateforme : Mac OS X uniquement (c’est un logiciel Apple)

Un très bon logiciel qui est très courant dans le milieu professionnel, car beaucoup d’artistes et d’ingénieurs du son utilisent des Macs.

Comme il est développé par Apple, c’est un choix évident si vous travaillez sous Mac OS X, d’autant plus que son prix n’est pas excessif.

Avantage de taille si vous faites de la musique électronique, il contient depuis quelques temps un synthétiseur du nom d’Alchemy, qu’Apple a racheté à la marque Camel Audio, et qui est absolument génial.

Version disponible :

Presonus Studio One

Le Séquenceur DAW Studio One 3.2
Capture d’écran de Studio One 3.2 de Presonus

Site web : Studio One sur Presonus.com (en anglais)

Plateformes : WIndows, Mac OS X

Si les premières versions n’étaient pas parfaites, Studio One est maintenant un DAW de très bonne qualité qui vous permettra d’enregistrer tout ce que vous voulez sans problème.

Graphiquement très sympathique, bien qu’il soit plutôt adapté aux grands écrans, il est axé sur la rapidité de travail, soutenue par des contrôles intuitifs tels que la possibilité d’effectuer des « glisser-déposer ».

Studio One est vraiment un logiciel moderne, avec des fonctionnalités intéressantes tel que la combinaison d’instruments sur une même piste. Bien que plus récent, il est nettement au même niveau que les autres DAWs de cette liste.

Versions disponibles :

Astuce : Presonus Studio One Artist est également diffusé sous une version light gratuite, presque identique à la version Intro, si vous achetez les interfaces Audiobox iOne, Audiobox iTwo et Audiobox 44VSL de Presonus.

En conclusion

Tous les DAWs existants ne sont pas répertoriés ici : j’ai volontairement fait une sélection un peu stricte en gardant ceux qui, à mon avis, seront le plus adaptés à l’utilisation en home studio.

J’ai une préférence pour Ableton Live et Reason, car je les trouve très motivants et propices à la création. Cependant, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil aux autres, comme FL Studio si vous souhaitez créer de la musique électronique.

Pour des utilisations studio plus classiques, préférez Studio One, Cubase ou Reaper.

Et pour les utilisateurs de produits Apple, orientez-vous vers Logic Pro.

Allez, ça suffira pour l’instant pour les logiciels : il est temps de passer aux casques audio, car oui, c’est bien d’avoir plein d’applications, mais encore faut-il pouvoir écouter la musique qui sort de votre interface 🙂 !

Laisser un commentaire