J’ai Construit mon PC pour la MAO et le Mixage !

Vous vous en souvenez peut-être : une quinzaine de jours après le début du confinement en France pour le coronavirus, mon PC rendait l’âme. 🙁

Donc, plus d’ordinateur pour travailler sur les articles Projet Home Studio, pour préparer la formation mixage à venir, ou encore pour composer ma musique.

J’ai eu très peur de passer plusieurs mois sans PC — mais finalement après une semaine de recherche sur les composants de ma future machine, j’ai pu passer commande et monter le PC la semaine suivante.

Tout est bien qui finit bien, en somme.

Toutefois, au-delà de mon article sur les ordinateurs pour la M.A.O. et le mixage (que je dois mettre à jour), je vous avais promis d’écrire quelque chose sur ma nouvelle config.

Voici donc une vidéo et un article détaillé sur le sujet ! 🙂

(la partie vidéo du montage est à 14’33 »)

Processeur : Intel Core i7-9700k

Commençons par le processeur, qui est tout de même la brique la plus importante du système : un mauvais choix de processeur peut mettre une fin prématurée à tout projet musical…

Par défaut, je suis plutôt convaincu par les processeurs Intel — c’est ce que j’ai toujours utilisé et ça a toujours bien marché pour moi.

Du coup, j’ai longuement hésité entre :

  • le i5-9600K (6 cœurs, 3.7 GHz ou 4.6 GHz en mode turbo) ;
  • et le i7-9700k (8 cœurs, 3.6 GHz ou 4.9 GHz en mode turbo).

Tout simplement parce que sur mon ancien PC, j’étais sur un i5-3570K qui me permettait déjà de faire énormément de choses — donc je n’étais pas sûr de la plus-value réelle de passer sur un i7.

Surtout qu’en comparant mon ancien i5 avec le nouveau i5, il y avait un vrai gap technologique dans tous les cas.

Au final, j’ai tout de même opté pour le i7, dans une volonté d’investir sur le long terme et de ne pas être bloqué en termes de performances avant longtemps.

► Voir le prix actuel du i7-9700k : AmazonLDLCMateriel.net

Remarque : notez au passage, pour ceux qui aiment les aspects techniques, qu’il n’y a plus d’hyperthreading sur les séries i5 et i7 depuis la version 9 des processeurs Intel, ce qui est vraiment dommage d’un point de vue performances pour l’audio.

Ventirad : be quiet! Dark Rock 4

Le PC que j’avais avant était relativement bruyant, aussi l’un de mes principaux objectifs sur cette config était d’obtenir le PC le plus silencieux possible, sans toutefois restreindre les performances.

Mon choix de ventilo processeur s’est donc fait en fonction, et je suis parti sur l’un des ventirads les plus puissants de la marque be quiet!

J’ai hésité un peu avec les Noctua, qui sont à peu près équivalents — mais si leur design est très jolie, il ne va pas très bien avec les autres composants disponibles sur le marché…

…et puis, les be quiet! sont un peu moins chers.

Du coup, j’ai sélectionné le Dark Rock 4, qui est vraiment performant bien que surdimensionné tant que je n’overclocke pas le CPU.

Ceci dit, pour moi, mieux vaut un gros ventilo capable de refroidir le processeur rapidement et qui va donc tourner moins longtemps : à nouveau, cela permettra de limiter le bruit.

Point important toutefois si vous montez une config similaire : la taille du ventilateur bloque le premier slot de RAM, ce qui peut être un problème suivant vos choix de composants.

► Voir le prix actuel du Dark Rock 4 : AmazonLDLCMateriel.net

Carte Mère : Gigabyte Z390 AORUS PRO WIFI

Niveau carte mère, j’ai pensé tout d’abord prendre une Asus Z390-A toute simple, qui dans le principe suffit largement.

Mais comme toujours, mes besoins ont évolués à chaque comparatif que je lisais, ce qui m’a amené à m’orienter vers un modèle bien plus puissant (et plutôt haut de gamme, toutes proportions gardées), à savoir la Gigabyte Z390 AORUS PRO WIFI.

Si l’on fait abstraction des LEDs en tous genres (ho c’est joli ! 🙂 ), voici les quelques critères sur lesquels j’ai choisi cette carte mère :

  • VRM numérique 12 phases, largement inutile tant que je n’overclocke pas le processeur, mais du coup probablement utile dans le futur ;
  • des connectiques sympathiques, dont à l’arrière quatre ports USB 2.0, trois ports USB 3.0 et deux ports USB 3.1 ;
  • marketing mis à part (« condensateurs audio Hi-Fi WIMA FKP2 » qui sont en fait moins bons que les WIMA MKP…), un circuit audio plutôt pas mal ;
  • wifi & bluetooth intégré ;
  • et en option, le fait que Thunderbolt puisse être accessible via une carte additionnelle à brancher par-dessus.

Au final, la carte est vraiment sympa bien que le BIOS soit un peu complexe — et puis il y a des lumières 😛 !

► Voir le prix actuel de la Z390 AORUS PRO WIFI : AmazonLDLCMateriel.net

RAM : Corsair Vengeance LPX 32Go (2x16Go) DDR4 3200MHz C16 XMP

Passons à la mémoire vive.

J’utilise en règle générale assez peu de bibliothèques de samples type Kontakt, aussi j’ai beaucoup hésité entre prendre 16 ou 32 Go de RAM.

Sur mon PC précédent, les 16 Go suffisaient largement pour 95% des situations.

Toutefois, pour cette nouvelle config, je voulais prendre absolument 2 barrettes : en termes de performance, mieux vaut avoir 2×8 Go (sur deux slots, donc) que 1×16 Go sur un slot.

Mais acheter des barrettes de 8GB n’était pas un choix très pertinent, je trouve, sur le long terme.

Je me suis donc lancé et j’ai sélectionné deux barrettes de 16 GB en DDR4 bien sûr, et cadencées à 3200 MHz, ce qui est déjà très performant (n’oubliez pas toutefois d’activer l’option XMP dans le BIOS, sinon vos barrettes seront bridées à 2333 MHz).

► Voir le prix actuel des Corsair Vengeance LPX : AmazonLDLCMateriel.net

Carte Graphique : Sapphire Radeon R9 380X Nitro 4GB

Pour la carte graphique, j’ai fait par contre le choix de l’économie et j’ai repris celle que j’utilisais sur mon ancien PC et qui fonctionne toujours parfaitement bien.

Certes, elle est désormais un peu légère pour le gaming, mais pour tout ce qui est audio et photoshop elle est plus que suffisante.

Bon, c’est du coup clairement le bottleneck de cette nouvelle config, mais je la remplacerai sans aucun doute dans un futur proche.

Pas grand chose de plus à dire, du coup, sur ce choix qui n’en est pas un. 🙂

Stockage : Samsung 860 Evo 1 To

J’ai profité de ce changement de PC imprévu pour passer sur un SSD, ce que je voulais faire depuis longtemps.

J’ai donc pris un Samsung EVO de 1 To, que j’ai d’ailleurs partitionné une fois mon système d’exploitation installé.

Remarque : attention à ne pas vous tromper sur les SSD Samsung : la série EVO est nettement supérieure à la série QVO, moins fiable d’une façon générale.

J’ai également monté un de mes deux disques durs, un vieux Hitachi 1 To à 7200 rpm. Le deuxième, lui, est pour l’instant sur mon bureau — j’hésite encore à le monter car je n’en ai plus tout à fait besoin.

► Voir le prix actuel du 860 EVO 1 To : AmazonLDLCMateriel.net

PSU : Corsair RM650x V2 80PLUS Gold

Niveau bloc d’alimentation, il est toujours plus sécurisant d’avoir un PSU un peu surdimensionné plutôt que l’inverse.

En m’appuyant sur le calculateur de OuterVision, j’ai donc décidé de prendre un PSU de 650 watts modulaire, à savoir le RM650x de Corsair qui avait de très bonnes critiques.

A nouveau toutefois, au-delà des évidents critères de consommation d’énergie, j’ai fait attention au bruit : sur le RM650x, le ventilateur ne se déclenche que si nécessaire, ce qui permet de limiter le niveau sonore global.

Pour la petite anecdote au passage : les stocks sur Amazon étant déjà entamés à cause du confinement au moment où j’ai passé la commande, j’ai pris le modèle avec prise UK et j’ai remplacé le câble d’alimentation par le câble de l’ancien PC.

► Voir le prix actuel du RM650x : AmazonLDLCMateriel.net

Boîtier : Fractal Design Define C Black TG

(oui, j’ai oublié de photographier la boîte avant de monter la machine)

Dernier élément de la config mais pas le moins important, le boîtier.

C’est probablement ce qui m’a pris le plus de temps pour choisir.

D’abord, il y avait l’aspect design. Je voulais quelque chose de sobre et surtout pas orienté gamer, mais avec si possible une vitre en verre trempé — parce que quand même j’aime bien l’idée de voir ce qu’il y a à l’intérieur.

Ensuite, il y avait l’aspect température, flux d’air et bruits.

Et là, je suis tombé dans un choix absolument cornélien : soit le boîtier était bien isolé, mais du coup la température interne risquait de monter trop (typiquement, sur les boîtiers be quiet !) — soit à l’inverse, les températures étaient très bonnes mais au détriment d’un boîtier mal isolé donc bruyant.

J’ai au passage découvert un excellent site avec des comparatifs bruits et température très intéressants : GamersNexus.

Voici d’ailleurs une vidéo très intéressante (en anglais) comparant le bruit d’un boîtier bien isolé (mais qui du coup chauffe plus) avec le bruit d’un boîtier avec un flux d’air important :

Après une dizaine d’heures passées à regarder des vidéos sur les températures des boîtiers et un tableau Excel de comparaison construit (autant la technique m’intéresse, autant cet aspect dépassait largement mon intérêt pour le sujet…), j’ai décidé de partir sur le boîtier Define C de la marque Fractal Design, qui cochait à peu près toutes les cases.

Et j’ai bien fait : le montage y était très facile, et les ventilos déjà montés sont plutôt silencieux (même si je les remplacerai à terme par des be quiet!).

► Voir le prix actuel du Define C : AmazonLDLCMateriel.net

Montage

J’ai monté la totalité du PC durant le lundi de Pâques.

C’était la première fois que je montais moi-même le PC, alors nécessairement il y avait un peu (beaucoup ?) de stress — surtout pour le positionnement du processeur, l’application de la pâte thermique et le montage du ventirad par-dessus.

J’ai donc pris le temps de bien lire et relire les différents manuels avant de faire chaque manipulation.

Au final, tout s’est bien passé même si ça m’a pris toute l’après-midi.

Je pense d’ailleurs avoir fait un bon choix concernant le boîtier, qui est vraiment idéal pour le fameux « cable management » — ce qui facilite tout de même le montage.

Seul petit problème au final : deux heures de perdues car aucune image lors du premier allumage, alors qu’en fait un câble d’alimentation était mal branché.

Bref, j’étais content lorsque j’ai pu refermer le boîtier et que tout marchait : fini le stress… 😉

Enfin, les performances

Certains d’entre vous, notamment sur ma page Facebook, m’ont demandé des benchmarks de ma nouvelle configuration.

Toutefois, la plupart des benchmarks usuels sont plutôt orientés gaming, aussi j’ai pensé que ça ne serait pas tout à fait pertinent que de les inclure ici.

Cependant, j’ai tout de même fait tourner l’utilitaire de benchmarking de UserBenchMark.com, qui est gratuit et que je trouve plutôt intéressant car il compare la config avec celles des autres utilisateurs de l’outil.

Le résultat était en phase avec mes attentes : PC puissant, mais limité pour le gaming à cause de la carte graphique.

Pour plus d’infos, voici le lien complet vers mon benchmark : https://www.userbenchmark.com/UserRun/27155326

Niveau températures, le processeur tourne aux alentours de 31 °C en quasi-idle au moment où j’écris cet article, donc environ +13 °C par rapport à la température ambiante.

En mode « stress test » (proc à 100%) via l’utilitaire CPU-Z, on monte à 60°C environ, ce qui est plus que correct. A voir dans le futur avec l’overclocking :

En conclusion

Voilà, vous savez tout de ma nouvelle config ! 🙂

Monter moi-même mon PC a pour le coup été un moyen à la fois d’économiser un peu d’argent (que j’ai pu investir dans de meilleurs composants), mais aussi de me rendre compte que c’était bien moins difficile à faire que ce que je pensais initialement.

J’en ai aussi profité pour me mettre à jour sur certains composants, ce qui me permettra d’updater bientôt mon article sur les ordinateurs pour la MAO.

Bien sûr, n’hésitez pas si vous avez des questions à laisser un commentaire ci-dessous, j’y répondrai avec plaisir !

Commentaires (9)

Laisser un commentaire

  1. groslezard Répondre

    Bonjour,

    Je lis régulièrement ton site que je trouve très bien fait et remplis de conseils pertinents. Je m’y connais un peu en PC et en montage (c’était mon boulot pendant 10 ans) et je n’ai rien a redire sur tes choix de matos, c’est parfaitement cohérent.

    Je ne sais pas si tu veux te servir de ce PC pour faire de l’acquisition audio ou du mix, mais pour de l’acquisition je te conseille ce petit logiciel (si tu connais pas) : LatencyMon, pour mesurer les perfs de ta machine sur de l’acquisition temps réel.

    Ce petit logiciel très instructif m’a permis de configurer une machine QUE pour l’enregistrement.

    Ce que j’en ai retenu :
    – Désactivation des modes veille (Système + Hardware USB)
    – Configurer windows pour les services d’arrière plan
    – Désactivation antivirus
    – Désactivation indexation (Windows Search)
    – Utiliser la partie graphique Intel du CPU (Fuir Nvidia)
    – Désactiver les mises a jours auto (Windows + Store)
    – Couper le réseau au moment d’enregistrer

    A coté de ça, j’ai une autre machine pour le mixage plus « gamer friendly » ! 😉

    Bonne continuation !

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Bonjour,
      Je ne connaissais pas, intéressant, je vais regarder merci beaucoup 🙂

      • groslezard Répondre

        J’ai trouvé ce logiciel après avoir eu des soucis de micro coupures aléatoires sur des enregistrements longue durée. Le but est de laissé tourner le logiciel pendant 24h, si tout reste dans le vert c’est bon ! 🙂 Sinon il te dit quel process s’est accaparé les ressources et permet de retrouver le coupable !

        Sur ma machine d’enregistrement j’ai mis deux ssd, un pour le système et un autre (avec de bonne perfs en écriture) pour l’enregistrement des fichiers wav. Ça permet de conserver un débit optimal pendant l’enregistrement.

        • Adrien Administrateur / Répondre

          Pas mal du tout du coup… merci pour l’appli, je vais tester 🙂

  2. Esteban Répondre

    Hello,
    Très belle config !
    Merci à Groslezard pour l’info sur LatencyMon 😉

  3. Gab Lapolice Répondre

    Par contre la nouvelle génération d’intel sont revenu au Overthread. i5-10500 (10e génération donc) = 6 coeurs, 12 threads, 4,5Ghz turbo

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Ah, je n’avais pas encore regardé les specs de la nouvelle génération, quel dommage que je n’aie pu attendre un peu pour monter ça ! 🙁

  4. ANKOR Répondre

    Salut,

    Plusieurs petites questions :

    -Tu en as eu pour combien au final ?

    -Tu as acheté Windows 10 avec ?

    -4 barrettes de 4Go est-ce mieux que 2 de 8Go ?

    Merci

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Hello,
      1/ 1200€ et quelques, de mémoire
      2/ j’avais déjà une licence que j’ai utilisée
      3/ Mieux vaut 2×8. Dans tous les cas, si le ventirad est gros, il va bloquer le 4ème slot de RAM 🙂

      Adrien

Laissez un commentaire

Nous respectons votre vie privée : votre adresse mail ne sera pas publiée.