Aston Stealth : Nouvelle Révolution chez Aston Microphones ?

Il faut bien l’avouer : depuis la création de la marque, Aston Microphones n’a eu de cesse d’innover en proposant des microphones toujours plus innovants.

Après l’Origin, le Spirit et le plus récent Starlight, Aston vient tout juste d’annoncer un nouveau micro aux spécifications impressionnantes : j’ai nommé l’Aston Stealth.

Le nouvel Aston Stealth

Un microphone polyvalent et innovant

Si vous lisez régulièrement les pages de Projet Home Studio, vous savez que j’adore les produits Aston — mais promis, au moins pour cet article, je vais essayer de contenir ma joie et décrire ce nouveau Stealth de façon purement factuelle.

Développé en partenariat avec plus de 90 ingénieurs du son, producteurs et artistes sur base de tests d’écoute aveugle, l’Aston Stealth se caractérise avant tout par un réglage à la base du microphone permettant de basculer entre l’une des 4 sonorités disponibles :

  • V1 — plutôt orienté pour les voix masculines ;
  • V2 — plutôt pour les voix féminines ;
  • G — orienté guitares électriques et acoustiques ;
  • D — plus sombre, à la manière des microphones à ruban vintages.

Il ne s’agit toutefois pas d’un simple système d’EQ, mais bien de quatre circuits différents ayant chacun une couleur et un timbre propre.

De directivité cardioïde avec un très bon rejet hors axe, le Stealth intègre (et c’est le premier microphone au monde à le faire) un système détectant l’alimentation fantôme 48 volts pour faire passer le microphone en mode actif.

Je m’explique :

  • sans alimentation phantom, le microphone est passif, avec une sensibilité moyenne de 1 mV/Pa. Le circuit actif est complètement bypassé ;
  • avec alimentation phantom, le microphone passe en mode actif via un circuit de préampli de classe A, offrant ainsi une headroom et une sensibilité plus élevées (150 mV/Pa).

Traduction : exit les Cloudlifters pour ce micro.

Petit plus sympathique : lorsque l’alimentation phantom du Stealth est activée, des LED violettes s’illuminent — mais cette option est bien sûr désactivable au besoin.

Par ailleurs, le petit nouveau d’Aston Microphones intègre un design d’amortisseur à montage interne où la capsule est suspendue dans le vide, complètement isolée du châssis du micro et supportée en 3 points par des hémisphères en polymère Sorbothane. Ceci permet, nous explique-t-on, d’amortir les vibrations.

Enfin, une fois n’est pas coutume, le Stealth sera disponible en Janvier 2019 au prix très honnête de 339 €.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page officielle du site web Aston et/ou regardez la très intéressante interview ci-dessous (en anglais). 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *