Arturia : Feu d'Artifice de Nouveautés | Projet Home Studio

Arturia : Feu d’Artifice de Nouveautés

Oui. Un feu d’artifice.

Je crois qu’il n’y a pas d’autres façons que de décrire ce qui vient de se passer chez Arturia.

Je ne sais même pas par où commencer… si ! On va commencer par ce qui me fait le plus rêver, le tout nouveau synthétiseur Minifreak.

Nouveauté n°1 : le synthétiseur Minifreak

Arturia Minifreak

Le grand frère du Microfreak, si vous voulez — mais désormais vous avez un synthé polyphonique visiblement très puissant et offrant des possibilités de modulations complexes :

  • deux oscillateurs numériques : 22 types d’oscillateurs allant de la FM au Virtual Analog, polyphonie 6 voix ;
  • 1 enveloppe par voix ;
  • 2 LFO par voix ;
  • des filtres analogiques ;
  • un séquenceur / arpégiateur ;
  • jusqu’à 3 effets stéréo simultanés (10 effets dispos au total) ;
  • Mode Matrix avec 7 sources et 13 destinations potentielle ;
  • le tout contrôlé via un clavier 37 touches avec Aftertouch.

C’est un gros gros truc.

Déjà le Microfreak était sympa, mais là Arturia a vraiment frappé très fort, surtout que le prix annoncé reste très correct au vu de la quantité de fonctionnalités : 599€.

Pour en savoir plus, je vous invite à consulter la page officielle du synthé, qui contient plein de détails et d’exemples audio — mais également à prendre le temps de regarder la qualitative démo (no talking !) des Sondiers qui m’a vraiment fait rêver :

Nouveauté n°2 : le clavier MIDI MiniLab 3

Arturia Minilab 3

Autre nouveauté, le Minilab 3, une nouvelle version du célèbre petit contrôleur MIDI de la marque.

4 nouveaux faders ont fait leur apparition sur la machine, ainsi qu’un écran de contrôle facilitant la prise en main.

Par ailleurs, la construction du MiniLab 3 a été encore renforcée, sans doute pour faciliter l’utilisation en déplacement (l’un des points forts des claviers MIDI de cette taille), et en fait désormais le premier clavier MIDI « ecofriendly » puisqu’il contient 50% de plastique recyclé.

Au total, vous avez donc accès désormais à :

  • 8 pads rétroéclairés sensibles à la vélocité ;
  • 8 encodeurs ;
  • 4 faders ;
  • 2 bandes tactiles permettant de gérer le pitch bend et la modulation (comme les molettes présentes sur d’autres claviers) ;
  • un arpégiateur intégré, ainsi que la possibilité de changer d’octave ou de transposer ce que vous jouez ;
  • un mode accord ;
  • la possibilité d’envoyer un signal MIDI via USB ou via la sortie MIDI classique intégrée.

Disponible à la fois en couleur blanche et en couleur noire, le clavier est annoncé au prix de 99€ (plus d’informations sur le site officiel).

Nouveauté n°3 : l’interface MiniFuse 4

Et ce n’est pas tout : la gamme d’interfaces audio MiniFuse d’Arturia vient de se voir complétée par la MiniFuse 4 aux connectiques intéressantes :

  • 4 entrées (2 entrées mixtes XLR/jack pour brancher un micro ou un instrument, et 2 entrées ligne à l’arrière de l’interface) ;
  • 4 sorties ;
  • 2 sorties casque ;
  • 1 entrée et 1 sortie MIDI (pour relier au Minifreak par exemple :p ) ;
  • 2 ports USB à l’arrière de l’interface (pratique pour brancher d’autres appareils par exemple, ça fonctionne comme un hub USB en fait).

Livrée avec un sympathique pack de plugins (Ableton Live Lite, Analog Lab Intro, effets Arturia…), la MiniFuse 4 est disponible au prix de 219€.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site officiel.

Laissez un commentaire

Nous respectons votre vie privée : votre adresse mail ne sera pas publiée.