Solid State Logic SSL 2+ : le Test Complet

8.8/ 10

Qualité sonore - 9.5

Fonctionnalités / Fabrication - 8

Rapport Qualité/Prix - 9

POUR
La qualité des préamplis et des amplis casque, la stabilité, le bouton 4K plus utile que je ne l'aurais pensé

CONTRE
La qualité des switchs, la prise casque à l'arrière

Solid Stage Logic est une marque britannique qui, jusqu’à récemment, était plutôt absente des home studios.

En effet, fondée en 1969, la marque est avant tout connue pour ses excellentes consoles de mixage haut de gamme vendues aux studios professionnels du monde entier : SSL 4000, SSL 9000J, etc.

Depuis le salon NAMM 2020, cependant, SSL a élargi son périmètre d’intervention en proposant deux interfaces audio orientées home studio : la SSL 2 et la SSL 2+.

Depuis leur sortie, vous avez été nombreux à me demander une review, mais mettre la main sur un modèle s’est avéré plus compliqué que prévu. Heureusement, l’équipe de SonoVente.com a pu me prêter une SSL 2+ pour que je vous fasse ça — aussi je les remercie chaudement pour leur disponibilité et leur professionnalisme, sinon l’article serait sans doute arrivé beaucoup plus tardivement ! 🙂

Bref, voici donc mon avis détaillé sur la SSL 2+.

L'interface audio SSL 2+ de Solid State Logic

Déballage et Fabrication

A l’ouverture, on se rend compte que le contenu de la boîte est assez minimaliste : on y retrouve l’interface, un guide de démarrage rapide ainsi que deux câbles USB (USB-A/USB-C et USB-C/USB-C).

(A noter que la SSL 2+ est une interface USB 2.0 — ce qui est plus que suffisant au vu du nombre d’entrées/sorties).

N’hésitez pas au passage à regarder mon rapide unboxing pour voir un peu plus à quoi tout cela ressemble :

Comme vous le verrez dans la vidéo, ma première impression en sortant la bête fut qu’elle était somme toute assez légère : je m’attendais à quelque chose d’un peu plus lourd au vu de la taille.

Le contour de l’interface est en plastique (de bonne qualité) et la façade, élégante, en aluminium brossé.

Je trouve l’interface jolie. Tout est bien proportionné et clairement positionné — bref, ça rend vraiment bien sur le bureau.

Au global, la qualité de fabrication est bonne : les finitions sont propres, les potentiomètres sont fluides et donnent confiance (normal, il s’agit de potentiomètres Alps).

Les différents switchs, cependant, raccrochent un peu et semblent moins solides. Ceci dit, ils fonctionnent normalement, donc il n’y a pas non plus de raison de s’en inquiéter outre mesure.

Les fonctionnalités de la SSL 2+

En termes de fonctionnalités, la SSL 2+ est plutôt bien pensée et peut être sans problème utilisée dans un contexte home studio et/ou DJ.

En façade

Sur le dessus de l’interface audio, on retrouve tout d’abord deux préamplis avec des indicateurs de niveau à LED.

Via les switchs placés au-dessus, vous pourrez bien sûr activer l’alimentation fantôme et alterner entre les entrées microphones, ligne ou haute impédance (pour les guitares/basses).

En position centrale (ou presque), un gros bouton bleu facile à manipuler vous permettra de contrôler le volume de vos enceintes. Notez au passage la petite plaisanterie de Solid State Logic : les indications autour du potentiomètre vont jusqu’à 11…

Potentiomètre de volume sur la SSL2+

Enfin, sur la droite de l’interface, on retrouve :

  • des réglages individualisés de volume pour les deux sorties casque (l’interface étant en effet pensée de manière plutôt collaborative, pour faciliter le travail avec une autre personne au besoin) ;
  • un bouton « Monitor Mix » qui vous permettra si vous le souhaitez d’écouter le signal entrant dans votre interface (il s’agit de direct monitoring).

A l’arrière

A l’arrière de la SSL 2+, vous retrouvez différentes connectiques (Neutrik, au moins pour les jacks) :

  • deux entrées combos jack/XLR, qui correspondent bien sûr aux deux préamplis dont nous avons parlé juste avant ;
  • une sortie pour vos enceintes de monitoring (jack symétrique ou RCA asymétrique) ;
  • une deuxième sortie RCA — attention, celle ci est plutôt pensée pour les platines DJ car elle sort un son à volume maximal non réglable ;
  • les deux sorties casques — soyons clair, la position arrière n’est pas très pratique si vous débranchez régulièrement votre casque audio ;
  • et, point appréciable, des entrées/sorties MIDI.

On notera par contre le manque d’une entrée ADAT pour permettre au home studio de s’agrandir à terme.

Connectiques arrières de la SSL2+

A l’utilisation

Je dois avouer : avant de tester cette interface audio, j’avais un peu peur que SSL soit tombé dans le piège du marketing, en s’appuyant uniquement sur son nom pour faire connaître l’interface plutôt que sur de vraies qualités audio.

Visiblement, ce n’est heureusement pas du tout le cas, puisque l’utilisation de la SSL 2+ s’avère être agréable et faire du sens en contexte home studio.

Le son

Au global, la qualité du son est très bonne, avec un rapport qualité/prix réellement intéressant.

On voit que la marque a fait attention à ne pas sortir quelque chose de mauvaise qualité.

Simplement en termes d’écoute, sur mes morceaux de référence usuels (I See Fire, Killing in the Name, Get Lucky…), je me suis vite rendu compte que le rendu était bon. Notamment sur la sortie casque : bonne réserve de puissance, niveau de détail tout à fait satisfaisant dans les basses et dans les aigus.

Au niveau des préamplis, la SSL 2+ s’en sort bien également avec un bruit de fond faible (sauf si vous tournez le bouton à fond, mais c’est le cas sur 99% des interfaces) et un son neutre, équilibré mais suffisamment dense (notamment sur les microphones dynamiques, même si je recommanderai tout de même un fethead ou cloudlifter pour un SM7B).

Le bouton 4K présent sur chaque préampli est quant à lui appréciable, notamment sur les voix où il ajoute de l’air et donne un effet moderne (attention à la sibilance). Certes, il serait illusoire de croire que ce simple switch va reproduire parfaitement le comportement d’une grosse console analogique, mais il permet tout de même d’avoir accès à un type de son spécifique qui donne aux préamplis un aspect « 2 en 1 » intéressant.

L’aspect logiciel

Pas de logiciel de contrôle poussé avec la SSL 2+, mais ça ne me semble pas être un problème car une fois le driver installé, tout fonctionne très bien et de façon stable.

Les statiques de latence, quant à elles, s’avèrent bonnes sur ma machine (i7-9700k) et l’interface se comporte bien, même sur des réglages de buffer réduits :

Nombre d’échantillonsLatence entréeLatence sortieLatence totale
161,86 ms2,49 ms4,35 ms
322,22 ms2,49 ms4,71 ms
642,95 ms2,49 ms5,44 ms
1285,40 ms4,49 ms9,89 ms
25610,3 ms8,50 ms18,8 ms

Enfin, le pack logiciel offert avec l’interface est suffisant pour débuter ou profiter de quelques outils supplémentaires si votre home studio est déjà lancé depuis quelques années :

  • SSL Native Vocalstrip 2 et SSL Native Drumstrip, deux plugins dédiés comme leurs noms l’indiquent au mixage de la voix et de la batterie ;
  • Native Instruments Hybrid Keys et Komplete Start ;
  • AVID Pro Tools First avec 23 plugins additionnels ;
  • Ableton Live Lite ;
  • et 1.5 GB de samples sélectionnés chez Loopcloud.

En conclusion

Au final, la SSL 2+ de chez Solid State Logic me semble être une très bonne interface audio pour le home studio.

Comme je le disais plus haut dans l’article, j’avais un peu peur du marketing avant de la tester, mais au final pas du tout : l’interface est à la fois esthétique, agréable à utiliser, et fournit un son de bonne qualité.

J’imagine donc qu’elle conviendra aussi bien aux débutants souhaitant acheter une première interface pas trop entrée de gamme pour leur home studio en construction ou bien aux home-studistes de plus longue date souhaitant upgrader leur propre interface sans dépenser des mille et des cents.

► Regardez le prix de la SSL 2+ sur SonoVente.com

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Manu / Répondre

Hello Adrien
top cet article! j’ai justement franchi le pas la semaine dernière ^^
‘en ai acheté une et je tombe aujourd’hui sur ton test 🙂
je ne l’ai pas encore testé mais ton article donne confiance 😉
j’avais moi aussi « peur » du marking SSL mais en meme temps je me dis que SSL n’avait SURTOUT PAS intérêt a faire de la daube car leur image prendrait aussi un coup !
le prix trés bras et attractif m’inquiétait un peu aussi, je vais tester ça bientôt et voir si c’est au dessus et meilleur que ma MBOX 3 (a priori oui car nouvelle génération de Carte son et bien plus récente que le MBOX 3) à bientôt

Adrien Administrateur / / Répondre

Ca sera au-dessus de la Mbox oui, je ne suis pas trop inquiet même sans avoir comparé les deux côte à côte 🙂

Laissez un commentaire

Nous respectons votre vie privée : votre adresse mail ne sera pas publiée.