Le DAW Sonar est Maintenant Gratuit – et S’appelle Cakewalk by BandLab

Alors ça, je ne m’y attendais pas du tout !

Vous aviez peut-être entendu parler récemment des problèmes de Cakewalk.

Si ce n’est pas le cas, voici en résumé l’histoire :

  • La marque à l’origine du célèbre DAW Sonar avait été rachetée en 2015 par Gibson
  • En novembre 2017, Gibson indiquait cesser toute activité de développement et de production des produits Cakewalk, dont Sonar. Concrètement, Gibson annonçait à l’époque que « la décision [avait été prise] pour mieux rester en ligne avec la stratégie d’acquisition de la marque qui était fortement tournée vers une croissance sur le marché de l’électronique audio grand public sous la bannière de la marque Philips ».

Mais en Février, un groupe d’investissement du nom de BandLab annonçait le rachat des produits Cakewalk à Gibson…

…ce qui nous amène à la bonne nouvelle d’aujourd’hui : Sonar est désormais gratuit — et il s’appelle « Cakewalk by BandLab ».

Le nouveau logo de Cakewalk by BandLab

Un DAW gratuit pour tout le monde ?!

  • Le DAW Sonar est relancé sous le nom Cakewalk by BandLab
  • Il est gratuit, avec un accès illimité aux fonctionnalités
  • Il n’est disponible que sous Windows

Le DAW inclut la totalité des fonctionnalités premium de SONAR Platinium telles que l’interface utilisateur SKylight, les modules ProChannel flexibles, et le moteur audio 64 bits.

Le CEO de BandLab Technologies, Meng Ru Kuok, a annoncé : « Nous nous réjouissons d’avoir la possibilité de continuer le développement de SONAR en tant que Cakewalk by Bandlab, et avons une feuille de route agressive de développement de nouvelles fonctionnalités. Nous rendons le logiciel complètement gratuit pour nous assurer que chacun, peu importe ses ressources, sa technologie ou son expérience, puisse avoir accès au plus haut niveau des outils professionnels de production musicale.

Cela fait partie de notre effort permanent de donner aux musiciens le pouvoir de construire et de partager leur musique tout autour du monde. Des produits professionnels comme Cakewalk sont essentiels à ceux qui vivent de la production musicale, et ils sont la prochaine étape naturelle pour les musiciens qui utilisent des plateformes comme BandLab pour simplifier les processus créatifs et collaboratifs. Nous sommes très enthousiastes au vu du potentiel de Cakewalk by BandLab et nous pensons que de nombreux créateurs bénéficieront de l’accès à un DAW professionnel ayant une longue histoire de mise en valeur des musiciens. »

Cakewalk by BandLab est disponible gratuitement à partir du lien suivant :
https://cakewalk.bandlab.com

Cakewalk by BandLab

Commentaires (36)

Laisser un commentaire

  1. Pingback: Les meilleurs conseils pour bien choisir son DAW ! - RekYou

  2. Pierre TAMAILLON Répondre

    Bonjour
    Cakewaike de Bandlab existe-t-il en version française
    Merci de me renseigner

  3. Zikoco Répondre

    Bonjour,
    Je confirme je m’en suis servi toute l’année scolaire dernière pour découvrir la mao.
    Le logiciel marche super bien et est en français pour pas un rond.
    Je passais par là par hasard, je suis à la recherche d’un petit logiciel ou page web tout simple… mais introuvable:
    Je veux faire quelques notes à partir de mon pavé numérique sans ouvrir la grosse artillerie… Et c’est tout! 🙂

    Des idées de solution?
    Merci!
    Edit: Ah b je viens de trouver le site virtualpiano point net 🙂

  4. redge Répondre

    bonjour, je travaille sur sonarx3pro depuis quelques années et il déconne complétement faute de mises à jour! je me demandais si cette nouvelle version est aussi complète et permet un transfert automatique de la version ancienne ?
    pourriez vous me renseigner?

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Bonjour,
      Je pense qu’il est possible de réouvrir les anciens projets mais je ne suis pas sûr. Comme la nouvelle version est gratuite, je vous recommande de tester directement avant de désinstaller l’ancienne.
      Adrien

  5. Christophe Répondre

    Bonjour,
    J’ai acheté une interface Focusrite Scarlett 4i4 et penche vers l’installation de Cakewalk. Mais avant d’investir du temps dans l’apprentissage d’un DAW, je souhaiterais être rassuré quant à la pérennité du produit. Savez-vous quel est le modèle économique derrière cet outil gratuit ?
    Merci, Christophe

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Bonjour,
      Je ne connais pas le modèle économique exact, mais ça a été racheté récemment donc je ne serais absolument pas inquiet pour la pérennité de ce DAW 🙂
      Adrien

  6. PALTRIE Répondre

    bonjour j’utilise platinum sonar version payante depuis quelques années dois je continuer à l’utiliser ou bien dois je passer sur BAND LAB ,? car j’ai peur de ne plus avoir de mises à jour merci des réponses BERNIE

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Effectivement, plus aucune mise à jour, Cakewalk by Bandlab sert de nouvelle version

  7. Gratte Répondre

    Bonjour Adrien,
    bonjour la compagnie,
    Actuellement j’utiliser Audacity, et suite à l’article paru dans Guitar Part N°314 – mai 2020 page 67, je me demandais s’il serait intéressant ou judicieux pour moi de tester Cakewalk by Bandlab ? ne sachant pas quelles sont les atouts et les inconvénients de l’un comme de l’autre… (je suis très débutant en MAO)
    Mon utilisation c’est essentiellement pour m’enregistrer à la guitare sur des backing tracks.
    Merci d’avance de vos conseils

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Bonjour,
      Objectivement si l’objectif est juste de s’enregistrer par-dessus des backing tracks, Audacity suffit. Par contre si vous souhaitez mixer un peu les pistes, ajouter des effets, des égaliseurs etc — dans ce cas oui je pense que commencer à apprendre Cakewalk by Bandlab serait une bonne idée 🙂
      Adrien

  8. Gratte Répondre

    Merci beaucoup, je vais regarder mais apparemment Cakewalk fonctionne en ligne alors que Audacity est standalone…

  9. Gratte Répondre

    Ah oui, j’avais mal fait l’install. Je l’ai essayé, c’est vrai que pour ce que je fais en ce moment c’est surdimensionné, mais qui sait, avec l’utilisation et la pratique ça me donnera peut-être des idées…
    En tout cas merci pour les conseils

  10. michel Répondre

    bonjour
    est ce que on peut pratiquer du beatmaking sur cakewalk? merci beaucoup de votre réponse

  11. Gratte Répondre

    Eh voilà, comme on dit « l’essayer c’est l’adopter »…
    Ce qui me plait le plus dans ce DAW, c’est d’une part son interface beaucoup plus agréable que celle de Audacity (que j’utilisais jusqu’à présent) mais surtout j’ai pu faire tourner le VST Guitar Rig 5 dedans, ce qui fait que ça me simplifie grandement la vie pour enregistrer la guitare avec les effet de GP5.
    Maintenant il ne me reste plus qu’à apprendre à me servir de ce beau logiciel afin de maîtriser rapidement au moins la partie qui m’intéresse (enregistrer ma guitare avec les effets de GR5 par dessu un BT)
    Merci Adrien pour les conseils et articles qui m’ont amené à ce stade de ma MAO.

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Avec plaisir 🙂
      Effectivement Audacity est fonctionnel… mais surtout fonctionnel quoi 😀
      Je trouve qu’avoir un logiciel un peu esthétique est plus agréable pour travailler dans de bonnes conditions.
      Adrien

  12. Alain36 Répondre

    Bonjour

    Il semble qu’il faille activer le logiciel pour profiter de toutes les fonctions.
    Peut-on l’ activer sur 2 ordinateurs en même temps en utilisant le même compte ?

    Merci 🙂

    Alain

    • Adrien Administrateur / Répondre

      Bonjour,
      Comme il est gratuit, pas de raison que ça pose soucis – je n’ai pas testé ceci dit.
      Adrien

  13. John Répondre

    La seule chose qui est dommage est le manque de documentation en français. Mais à part cela c’est vraiment un super produit !

    • Adrien Administrateur / Répondre

      C’est vrai, mais malheureusement c’est souvent le cas pour le matos audio 🙁

      • Christian Répondre

        Bonjour à vous tous,
        Voilà depuis peu, je me suis lancé dans la MAO, en faite je projetais l’achat de FL Studio puis en parcourant internet, je suis tombé sur Cakewalk qui est gratuit et qui semble être un logiciel vraiment très complet avec en plus une documentation en bon Français ce qui est parfait pour les gens comme moi qui ne parle pas l’Anglais.
        Malgré la documentation j’avoue avoir du mal a faire fonctionner cakewalk avec guitar rig 5, je n’arrive pas à utiliser mon clavier m-audio pour obtenir des notes de guitare comme je le fais avec Strum GS2. Normalement cakewalk détect les VST et plugins et je pense avoir un problème avec l’adressage de mes fichiers guitar rig 5 car il m’est impossible d’obtenir un son de guitare ? ?
        Si l’un d’entre vous aviez des conseils à me donner, je suis preneur car je sèche vraiment avec ce problème.
        A l’avance, merci à la bonne âme qui pourrait me conseiller.

        • Adrien Administrateur / Répondre

          Bonjour Christian,
          Est-ce que le plugin est reconnu ou pas par Cakewalk ?
          Adrien

  14. merlet Répondre

    Bonjour,
    Comment fait on pour pouvoir entrer des vst guiatre et boucles batteries

    merci en tout cas
    Edouard

  15. Musiclub100 Répondre

    Excellent article. Merci beaucoup.
    J’ai connu Sonar il y a très longtemps déjà lorsque je me suis initié à la MAO. Un grand DAW.
    ça fait plaisir de pouvoir l’obtenir gratuitement maintenant. Et ça tombe bien parce que je suis justement à la recherche d’un DAW depuis peu pour me remettre sérieuse à la création musicale. Je pense que pour qui a besoin d’un séquenceur digne de ce nom, sans débourser un centime, Cakewalk / Sonar n’a pas d’équivalent sur le marché. Pour ceux qui veulent savoir pourquoi Sonar est à part maintenant qu’il est sur le marché du séquenceur gratuit, voici quelques explications pour appuyer l’article ci-dessus :

    Cakewalk by BandLab, autrefois connu sous le nom de Cakewalk Sonar, n’est pas du tout un « petit » logiciel audionumérique. C’est une des stations audionumériques présentes dans le monde de la musique audionumérique depuis plus de 30 ans, à côté d’autres poids lourds comme Cubase, Protools, Logic Pro, Ableton Live, Studio One, FL Studio….

    Il était déjà là quand Ableton Live, Fl Studio ou Studio One de Presonus n’étaient pas encore connus. Et de plus, il faut souligner que cette station audionumérique a été récompensée par un Award en 2005 dans la catégorie « Logiciels d’enregistrement audionumérique » pour sa qualité et ses capacités ! Ce prix lui a été descerné par le MIPA (Musikmesse International Press Award), le plus grand salon professionnel de l’industrie musicale européenne qui a lieu chaque année à Francfort, en Allemagne. Le MIPA est le prix le plus prestigieux de l’industrie de la musique et est largement considéré comme le «Grammy» de l’industrie internationale des instruments de musique / audio professionnel. Avec Cakewalk de BandLab, ancien Sonar, on a donc affaire a une vraie plateforme audionumérique reconnue dans le monde de la MAO.

    En 2017, la société Cakewalk a fermé ses portes. En 2018, BandLab a acquis le logiciel Sonar et l’a ressorti sous le nom actuel : Cakewalk by BandLab. BandLab précise que le logiciel correspond à la version Platinum de Sonar, c’est-à-dire, la version la plus complète et qui était au-dessus de la version « Sonar Pro ». Et la version Platinum de Sonar était vendue encore autour de 490€ au moment de la fermeture de Cakewalk.

    En consultant le Cakewalk Reference Guide (Manuel d’utilisation de Cakewalk en anglais), on s’aperçoit que BandLab continue de faire évoluer la plateforme depuis qu’elle l’a acquise en 2018. Dans la partie « New Features » de ce manuel, on trouve la liste des nouvelles fonctionnalités de 2018 à 2020. De plus, il existe une documentation en ligne en français, ici : http://www.cakewalk.com/Documentation?product=Cakewalk&language=2&help=Arranging.01.html

    Lorsqu’on demande à BandLab pour quelle raison un tel logiciel est devenu gratuit (Ne sont-ils pas en train de nous offrir une version altérée de Sonar alors qu’autrefois, il fallait payer une sacrée somme pour l’obtenir ?), voici leur réponse :

    « La vision de BandLab a toujours été de permettre aux musiciens de créer et de partager de la musique dans le monde entier. Nous pensons que les ressources d’un musicien ne doivent pas limiter sa capacité à créer. Bien que Cakewalk by BandLab conserve toutes les fonctionnalités de base de SONAR Platinum, il est limité dans le contenu tiers et supplémentaire qui a contribué au coût des précédents bundles SONAR ».

    En d’autres termes, BandLab n’est pas obligé de faire payer Cakewalk Sonar car elle ne l’offre plus dans un Bundle qui contient du contenu (Plugins, boucles, applications supplémentaires, etc…) de sociétés tiers. BandLab est donc libre de faire ce qu’elle veut de son logiciel. Elle a donc choisi la stratégie de la gratuité.
    BandLab étant une société spécialisée dans le réseau social et le partage autour de la création musicale. Elle avait besoin d’un logiciel de création musicale à offrir à sa cible (les créateurs de contenu musical) pour se faire connaître, et les « connecter » ensemble à travers son réseau social et ses offres de services (mise en collaboration, partage, etc…..). C’est ce que je comprends à mon niveau.

    Du coup, cette stratégie bénéficie aux musiciens et autres créateurs de contenu sonore, qui se retrouvent maintenant avec une station audionumérique de qualité professionnelle gratuite ! Moi ça me va ! 😉
    Et on sait que dans le monde de l’audionumérique, personne n’aime travailler sur une plateforme qui n’a pas fait ses preuves. Donc, aucun souci à se faire sur la qualité de Cakewalk by BandLab, c’est bien la station audionumérique Sonar Platinum sans aucune altération car BandLab n’a aucun intérêt à ce que cette station perde de sa réputation.

    D’autre part, il était temps qu’on ait enfin un outil gratuit digne de ce nom dans le monde de l’audionumérique. Dans le monde de l’informatique, la gratuité a toujours existé et elle n’est pas forcément synonyme de médiocrité. Elle est même parfois synonyme de belles réussites. Par exemple, dans la bureautique, après le pack Office payant, c’est OpenOffice qui est le plus utilisé. Pour le monde de l’image, Gimp, un gratuit est numéro 2 derrière Photoshop alors que tous les autres payants se placent en troisième position. Pour le montage vidéo, il y a l’incroyable DaVinci Resolve de Blackmagic qui se positionne à côté d’Adobe Première. Et Blender, dans le monde de la création 3D ? Dans ce secteur, la moitié des grands logiciels sont gratuits ! Et n’oublions pas Sublime Text, le logiciel pro des codeurs, sans compter WordPress qu’on n’a plus besoin de présenter, etc…. Donc, il était temps que le monde de l’audio ait son logiciel gratuit digne de ce nom, afin qu’on puisse avoir une alternative sérieuse aux stations audionumériques payantes. Et Audacity ? Si vous demandez qui utilise Audacity dans le monde de l’audio, vous êtes grillé ! Audacity ne va pas plus loin qu’un lecteur de fichier Audio un peu plus évolué, un big magnétophone. Si le but, est d’enregistrer un mémo audio, ou de faire épisodiquement d’autres petites choses, ok. Mais si le but est d’avoir un outil audionumérique de classe pro dans votre ordinateur, désolé mais Audacity n’a jamais été cité pour ça. On a espéré qu’ Audacity devienne un jour une station audionumérique opensource mais ça n’a pas été le cas. Même des versions « lite » de stations audionumériques « stars », comme Ableton Live Lite, Studio One Prime, etc… sont plus pointus qu’ Audacity lorsqu’il s’agit de MAO. Mais maintenant qu’on a accès gratuitement à une station audionumérique complète gratuitement avec Cakewalk by BanLab (Sonar), pourquoi se contenter des versions « lites » des autres séquenceurs payants ?

    Voilà, je pense que j’ai dit tout ce que j’avais à dire. C’est un peu long car je suis enthousiaste du retour de Cakewalk et agréablement surpris qu’il soit offert. Je n’ai aucun lien avec BandLab mais c’est comme si on nous disait que maintenant, Ableton Live ou Cubase sont gratuits !
    Je pense que BandLab mérite nos remerciements et au aussi notre respect pour ça. J’espère qu’ils n’arrêteront pas de faire évoluer cet outil. Depuis que je l’ai installé, j’ai constaté que le son est très bon. Les Vst fournis de base sont de bonne qualité. C’est un outil complet et à jour que je recommande. Les avantages ?

    – Station audionumérique primée
    – Gratuit
    – Qualité professionnelle
    – A jour, sur le plan de la technologie (Par exemple, les Vst 3 sont pris en charge, etc…).
    – A fait ses preuves et est reconnu dans le milieu. Le logiciel de Cakewalk a été propriété de Roland (sous Sonar 8, je crois), de Gibson, et maintenant de BandLab.
    – Seul équivalent gratuit des DAWs payants.
    – Documentation en ligne en français
    – Aucune limitation : le logiciel n’est pas bridé (Puisqu’il n’est plus payant).
    – Aucun concurrent parmi les logiciels audio gratuits. Ses concurrents sont les DAW’s payants.
    – Enrichi du puissant réseau social de BandLab pour la collaboration des musiciens, des beatmakers et pour les fans de musique. N’oublions pas que Cubase a aussi son propre réseau de collaboration. C’est l’avenir.
    – Utilisable sur tablette !
    – Compatible avec le contrôleur TouchDaw pour Androïd : https://www.xmmc.de/touchdaw/
    – Et en plus, il sonne bien : https://www.youtube.com/watch?v=JRMxyKd5BJY

    Que demander de plus ? C’est vous le roi !

    Ma contribution ici, après quelques recherches pour faire le point sur l’évolution en 2020 de cette station audionumérique que je connaissais déjà, a pour but d’aider à se positionner face à Cakewalk de BandLab : Sonar tout puissant pour les anciens !

    Bonne musique à tous …

Laissez un commentaire

Nous respectons votre vie privée : votre adresse mail ne sera pas publiée.