S’il y a quelque chose de frustrant lorsqu’on est débutant, aussi bien dans l’univers du home studio que dans pas mal d’autres domaines, c’est qu’on est confronté à tellement d’informations que choisir son matériel pour se lancer devient un vrai parcours du combattant.

Et face à tant d’information, il est courant de voir des hobbyistes faire des erreurs cruciales et investir leur argent dans du matériel non adapté ou bien de mauvaise qualité, qu’ils auront ensuite du mal à revendre.

C’est pour ça que j’ai rédigé ce guide : pour vous guider dans le choix du matériel nécessaire pour votre home studio et vous aider à éviter les erreurs courantes.

Enregistrement en Home Studio

En effet, j’ai sélectionné pour vous du matériel de qualité que je connais. En conséquence, j’ai mis de côté le matos très haut de gamme nettement plus adapté à un usage professionnel.

Attention tout de même : ça ne veut pas dire que j’ai sélectionné du bas de gamme ! Au contraire, j’ai gardé dans ma liste des outils ayant fait leurs preuves dans un contexte home studio, mais facilement utilisables par les débutants.

Ce guide est donc composé de 6 parties, construites autour des 6 éléments essentiels de tout home studio qui se respecte.

C’est parti 🙂

CHAPITRE 1 : L’ORDINATEUR

Ordinateur pour le home studio
Choisissez un ordinateur puissant pour votre home studio

Bien entendu, il vous faut un ordinateur pour pouvoir enregistrer vos créations ou celles de vos amis.

Le problème, c’est que les logiciels home studio ont tendance à avoir besoin de beaucoup de puissance pour pouvoir fonctionner correctement.

Certes, si vous avez déjà un PC, n’hésitez pas l’utiliser dans un premier temps. Mais si vous avez un peu de budget de disponible et que vous souhaitez investir dans une machine puissante et adaptée à l’utilisation studio, ce premier chapitre vous aidera à choisir un ordinateur adapté.

Cliquez ici pour lire le chapitre sur les ordinateurs

CHAPITRE 2 : L’INTERFACE AUDIO

Interface USB pour Home Studio
Une interface Focusrite adaptée à un usage home studio

Deuxième étape : vous avez besoin de brancher votre guitare et vos microphones (ou peu importe quel instrument vous souhaitez enregistrer) quelque part.

Ce « quelque part », c’est l’interface audio, qui va se placer au milieu entre vos instruments et votre ordinateur.

En fonction de vos besoins, vous vous orienterez vers un modèle plus ou moins gros, avec plus ou moins d’entrées.

Vous trouverez donc dans cette deuxième partie une sélection des meilleures interfaces adaptées à la dimension d’un home studio.

Cliquez ici pour lire le chapitre sur les interfaces

CHAPITRE 3 : LE LOGICIEL

Un exemple de logiciel d'engistrement DAW
Cubase Pro, l’un des nombreux DAWs professionnels existant

Bien entendu, il vous faut également un logiciel spécialisé pour enregistrer les sons qui transitent via votre interface audio. Ce logiciel s’appelle un DAW, parfois nommé « séquenceur » en français.

Si il en existe quelques uns gratuits, ils ont souvent un certain nombre de limites. Mieux vaut s’orienter directement vers un logiciel pro pour ne pas perdre de temps.

Cependant, il y en a beaucoup, alors j’ai fait pour vous une liste des DAWs dans le chapitre 3, en ne gardant que des logiciels excellents utilisés par les pros.

Cliquez ici pour lire le chapitre sur les DAWs

CHAPITRE 4 : LE CASQUE

Casque de Mixage AKG
Un casque AKG adapté au mixage

Une fois que vous avez la partie « informatique » de prête, il vous faut également pouvoir écouter les sons que vous produisez.

Pour cela, impossible d’utiliser vos écouteurs de téléphone ou vos enceintes d’ordinateur, qui n’ont pas la définition nécessaire : vous avez besoin de matériel pro.

Vous avez alors deux options, l’idéal étant d’avoir accès au deux.

La première, un casque. C’est une solution portable et peu chère, qui satisfera sans aucun doute les débutants. Attention : n’achetez pas n’importe quel casque, mais lisez plutôt mon petit guide sur les casques audio du chapitre 4.

Cliquez ici pour lire le chapitre sur les casques

CHAPITRE 5 : LES ENCEINTES

Une enceinte de monitoring pour le home studio
Une enceinte Adam idéale pour le home studio

Deuxième option : les enceintes de monitoring.

Bien qu’un peu plus chères que les casques, vous pouvez en trouver des bonnes à des prix très corrects.

Cependant, il y a comme d’habitude beaucoup de modèles disponibles, chacun existant en différentes tailles, alors faire un choix est particulièrement ardu.

Aussi, dans le chapitre 5, je vous explique pourquoi des enceintes spécialisées sont nécessaires pour votre home studio, et je vous propose  une sélection de modèles ayant fait leurs preuves.

Cliquez ici pour lire le chapitre sur les enceintes de monitoring

CHAPITRE 6 : LE MICRO

Le microphone à condensateur V67G de MXL
Le microphone à condensateur V67G de MXL

Dernier élément essentiel dans la plupart des home studios : le microphone.

Si les pros en possèdent souvent toute une ribambelle, c’est parce que suivant les modèles, ils n’ont ni la même utilité, ni le même son.

Petit à petit, vous allez vous aussi développer votre collection – je n’en doute pas. Cependant, il faut bien commencer quelque part ! 🙂

C’est l’objectif du chapitre 6 : vous guider pour l’achat de votre premier micro, et vous éviter de dépenser des centaines d’euros inutilement dans des modèles non adaptés à votre utilisation.

Cliquez ici pour lire le chapitre sur les microphones

Et pour aller plus loin

Si vous avez déjà tout lu (bravo !), et que vous souhaitez avoir plus d’informations, apprendre des astuces pour le mixage, découvrir de nouveaux plugins VST et tout simplement suivre l’actualité home studio, je vous donne maintenant rendez-vous sur le blog 🙂

Laisser un commentaire