Le casque audio est l’un des accessoires que l’on retrouve en permanence dans les studios.

En effet, dans votre home studio, vous allez en permanence être amené à écouter des sons. Par exemple une backing track pendant que vous enregistrez votre voix. Ou bien vos propres mix. Ou encore pour faire du mastering, c’est-à-dire apporter les touches finales à vos morceaux.

Pour ces applications, vos enceintes à 30 euros ou vos écouteurs de téléphone ne suffiront pas, car ils ne restituent pas assez bien les différentes fréquences.

Deux options s’offrent alors à vous : utiliser un casque ou des enceintes de monitoring.

Idéalement, vous avez besoin des deux, c’est pourquoi ce chapitre-ci traite des casques audio, tandis que le chapitre suivant parle des enceintes.

Pile des casques audios

Casque ouvert ou Casque Fermé ?

Il existe en gros deux types de casques audio : les casques dits « ouverts » et les casques dits « fermés ».

La première différence est visuelle, comme vous pouvez le remarquer sur l’image ci-dessous : les casques ouverts ont sur chaque oreillette une grille qui laisse passer le son à travers, alors que les casques fermés n’en ont pas.

Note : il y a aussi des casques dits « semi-ouverts », qu’il faut généralement rapprocher des casques « ouverts ».

Casques Audio Ouverts et Fermés
Comparaison d’un casque ouvert (HD650, à gauche) et d’un casque fermé (M50X, à droite)

Quelle conséquence sur le son ?

C’est très simple : les casques ouverts vous donneront une meilleure « image stéréo ». C’est-à-dire qu’en les utilisant vous pourrez plus facilement « entendre » la position des différents instruments dans l’espace. Par contre, une partie du son va « fuiter » vers l’extérieur du casque, et les sons extérieurs seront audibles (une personne dans une autre pièce, une voiture qui passe….).

Par contre, il y a très peu de fuite de son sur les casques fermés, et beaucoup plus d’isolation par rapport aux bruits extérieurs. Ça semble logique. Du coup, ceux-ci vous permettent de rester plongé(e) dans le son, avec souvent en « bonus » (appréciable ou pas) des basses plus marquées.

Quel casque pour quelle utilisation ?

Vous l’aurez deviné : suivant votre utilisation, il vous faudra parfois un casque ouvert et parfois un casque fermé.

Comme les casques ouverts laissent passer le son, ils ne sont pas adaptés pour l’enregistrement. En effet, ces fuites de son pourraient être repiquées par le microphone avec lequel vous enregistrez, surtout si il est très sensible. On parle de « leaking ».

En revanche, leur bonne image stéréo et leur réponse en fréquence plus réaliste seront idéales pour le mixage et le mastering.

Pour les casques fermés, c’est l’inverse : image stéréo un peu moins nette mais moins de risque de fuites sonores. Ils sont donc plus utiles pour le monitoring, par exemple pour écouter un accompagnement lorsque vous enregistrez votre voix.

Je vous conseille de prendre en priorité un casque ouvert, car il aura un son plus transparent ce qui sera essentiel lors du mixage. Pour les phases d’enregistrement et le monitoring, vous pourrez toujours utiliser des écouteurs intra-auriculaires basiques dans un premier temps.

Les meilleurs casques pour débutants

Un mot sur l’impédance, l’un des paramètres techniques des casques audio.

Si l’impédance d’un casque est très basse, par exemple autour de 30 Ohms, vous pourrez l’utiliser sans problème sur un téléphone portable ou un autre appareil ayant une faible amplification au niveau de la prise casque.

Cependant, si son impédance est plus élevée, par exemple 250 ou 300 Ohms, vous risquez de ne pas pouvoir l’utiliser avec des appareils courants comme les téléphones. Aussi, en cas de doute, préférez les modèles avec une impédance un peu plus faible, inférieure à 80 Ohms.

Attention aux packagings un peu trop positifs et aux vendeurs qui vous conseillent mal. On m’a un jour recommandé un Shure SRH240 pour mixer : résultat, j’ai produit des sons sans entendre les basses pendant quelques temps !

Quand on débute et qu’on ne sait pas « quoi entendre » lorsqu’on essaie un casque, il est facile de faire le mauvais achat.

Pour vous éviter ça, j’ai sélectionné 4 casques adaptés aux débutants en home studio qui souhaitent tout de même utiliser du matériel de qualité :

Casques ouverts pour Mixage/Mastering

AKG K240 MKII

Casque AKG K240 mkII
Le casque K240 mkII d’AKG

Site web : Le K240 mkII sur Akg.com (en anglais)

Excellent rapport qualité prix.

Confortable, livré avec deux jeux de coussinets (l’un en faux cuir, l’autre en velours) ainsi que deux câbles (un droit, un torsadé), c’est vraiment un casque idéal pour débuter avec du très bon matériel.

La définition est bonne. Bien sûr, dans cette gamme de prix ça ne sera pas parfait, mais pour le débutant en home studio ça sera largement suffisant. D’autant plus que l’impédance relativement faible permettra l’écoute sur un téléphone ou en branchement direct sur un ordinateur.

C’est mon casque favori dans cette liste.

Caractéristiques techniques :

  • Format : Semi-Ouvert
  • Impédance : 55 Ohms
  • Bande passante : 15-25000 Hz
  • Câble amovible

Comparez le prix du K240 mkII sur : WoodbrassThomann – Amazon

Beyerdynamic DT 880 Pro (250 Ohms)

Site web : Le DT 880 Pro sur Beyerdynamic.com (en anglais)

Beyerdynamic DT 880 Pro
Le casque DT 880 Pro de Beyerdynamic

Un casque un peu plus cher, mais plus professionnel.

Par rapport au AKG 240 présenté ci-dessus, il restituera un peu mieux les basses, mais aura un son un peu plus brillant à cause d’une légère bosse dans les hautes fréquences, ce qui peut déranger.

Cependant la qualité du son est excellente et très détaillée. Ajoutée au fait que le casque est très confortable avec des coussinets en velours, ça en fait un très bon choix pour le musicien qui souhaite investir dans quelque chose de vraiment pro.

Seul point négatif, son impédance assez élevée ne sera pas adaptée pour l’écoute sur un téléphone portable par exemple, et peut-être limite sur les interfaces audio les plus simples.

Caractéristiques techniques :

  • Format : Semi-Ouvert
  • Impédance : 250 Ohms
  • Bande passante : 5-35000 Hz
  • Câble non amovible

Comparez le prix du DT 880 Pro sur : WoodbrassThomann – Amazon

Casques fermés pour Monitoring

Comme je l’ai dit plus haut, je vous conseille d’investir d’abord dans un casque ouvert.

Cependant, il est toujours pratique d’avoir un casque fermé en complément, notamment pour le monitoring.

Audio-Technica ATH-M50x

Casque Fermé ATH-M50X
Le casque ATH-M50X d’Audio-Technica

Site web : Le M50x sur Audio-technica.com (en anglais)

Un certain nombre de personnes utilisent ce casque pour le mixage, car il possède des basses très claires et bien présentes. Pratique si vous produisez de la musique électronique, par exemple.

Autrement, pour le monitoring, c’est vraiment un casque idéal, avec une bonne qualité de son et de plus très confortable, même durant les longues sessions d’enregistrements. Associé au AKG K240 (ouvert), le hobbyiste home studio sera vraiment prêt pour toutes sortes de situations.

Si vous cherchez un casque avec un budget un peu plus bas, je vous conseille alors de regarder le ATH M40x. Il est assez proche et possède également un bon son.

Caractéristiques techniques :

  • Format : Fermé
  • Impédance : 35 Ohms
  • Bande passante : 15-24000 Hz
  • Câble amovible

Comparez le prix du M50x sur : WoodbrassThomann – Amazon

Sennheiser HD 380 PRO

Casque Audio Fermé Sennheiser HD380 Pro
Le casque HD380 Pro de Sennheiser

Site web : Le HD380 Pro sur Sennheiser.com

Un peu moins cher que l’ATH M50X à l’heure où j’écris ces lignes, le HD 380 de Sennheiser est également un très bon choix comme casque de monitoring.

S’il a une impédance plus élevée (54 Ohms), sa bande passante est plus large. Très confortable, il est l’évolution du HD 280, qui a fait ses preuves dans le milieu amateur aussi bien que professionnel.

Un choix sans risque.

Caractéristiques techniques :

  • Format : Fermé
  • Impédance : 54 Ohms
  • Bande passante : 8-27000 Hz
  • Câble non amovible

Comparez le prix du HD 380 Pro sur : WoodbrassThomann – Amazon

Vous avez reçu votre casque, et maintenant ?

Vous l’avez sans doute déjà branché, tout fonctionne – c’est génial, vous allez pouvoir commencer à produire votre musique.

Cependant, avant d’aller plus loin, vous avez encore deux choses à faire.

Le Rodage

Un peu comme des nouvelles enceintes ou comme une nouvelle voiture, certains casques ont besoin d’une période de rodage. C’est-à-dire qu’avant de délivrer une performance maximale, ils nécessitent un temps d’adaptation.

Pour cela, le mieux est de laisser le casque branché tout seul, avec de la musique qui passe en boucle. Il n’y a pas de durée « standard », mais vous pouvez considérer qu’au moins durant les 20-50 premières heures d’écoute, il ne sera pas à son niveau maximal de qualité.

N’hésitez pas à faire ce rodage par paliers de volume successifs, plutôt que de le soumettre dès le début à des volumes élevés qui pourraient avoir un effet négatif.

S’habituer au casque

Les casques audio ne sont pas tous pareils, en ceci qu’ils n’ont pas tous la même réponse en fréquence. Par exemple, certains auront des basses un peu boostées, tandis que d’autres auront un pic dans les aigus.

Il va donc falloir vous habituer à votre nouveau casque, pour mémoriser la façon dont il reproduit le son, et pouvoir l’utiliser efficacement pour mixer votre musique.

Comment faire ? Tout simplement en écoutant des morceaux que vous connaissez très bien, et qui sont suffisamment diversifiés en termes de fréquences. On appelle souvent ça des « reference tracks », ou morceaux de référence.

Par exemple, Back in Black de AC/DC.

Une fois que vous serez habitué à votre casque, vous pouvez l’utiliser pour votre musique et vos mix !

Allez, il est temps de passer au chapitre sur les enceintes de monitoring, autre outil vraiment important du home studio, et complémentaire du casque.

4 réactions au sujet de « Quel Casque Choisir pour son Home Studio ? »

  1. Lucas Corbery Réponse

    Je m’immisce cette année dans l’audiovisuel en BTS Son et j’ai parcouru presque tout tes topic, c’est vraiment un plaisir à lire de par l’organisation et la rédaction ! Ça me donne pas mal de références et de conseils dont j’ai besoin à l’école.
    Merci beaucoup et keep going ! 🙂

    • Adrien Auteur ArticleRéponse

      Merci beaucoup Lucas pour ton commentaire, content de lire que tu as trouvé cet article utile 🙂

  2. Aurelia Réponse

    Merci pour cet article!! simple clair conci, vraiment, moi qui débute et ai lu pas mal d’article au sujet MAO et commencé à me noyer un peu voir oublié parfois là, je suis sûre de ce que je recherche, bravo et continuez svp!

    • Adrien Auteur ArticleRéponse

      Merci beaucoup – content que vous ayez trouvé ça clair. N’hésitez pas si vous avez des questions 😉
      Adrien

Laisser un commentaire